Sans-abris : des parkings souterrains à la caravane grâce à des dons

Publié le 09/04/2015 - 10:50
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:35

C'est l'histoire de Bernard, dit "Bernie", sans domicile fixe depuis un an, errant dans les rues de Besançon avec son chien Ramses. Il vit dans les halls d'immeubles, des squats, dans le parking souterrain des Beaux-Arts à Besançon. Jusqu'à ce qu'il croise le chemin d'Alicia Fachin… 

PUBLICITÉ

Il y a environ un mois, Alicia, 29 ans, professionnelle dans le service aux animaux, rencontre Bernie et Ramses qui dorment dehors. Elle leur a « tout naturellement » offert une nuit d’hôtel. « Je suis très investie dans la protection des animaux, je suis bénévole active auprès des animaux en détresse et des SDF accompagnés d’un animal » nous confie la jeune femme. Elle s’attriste qu’« Aucun hébergement n’est prévu pour les SDF accompagnés d’un animal, ils sont donc condamnés à dormir dehors ou dans des squats ».

Mais très vite, une idée lui vient à l’esprit et lance un appel à l’aide via les réseaux sociaux pour rassembler des fonds pour une cagnotte dans le but de venir en aide à Bernie et son animal, en particulier pour dormir à l’hôtel. Elle réussit à rassembler la somme de 220 euros. « Des particuliers ont même proposé d’héberger le duo pendant quelques nuits, on lui a offert une couette, une paire de chaussures, une coupe de cheveux, des jouets et friandises pour son chien » raconte Alicia. 

Une caravane au camping municipal grâce aux dons !

Rapidement, les 220 euros sont dépensés dans les chambres d’hôtel et les premières nécessités. Alicia poursuit donc l’effort en relançant un appel pour offrir à Bernie une caravane et lui mettre à disposition au camping municipal de Chalezeule (Grand Besançon). « L’élan de solidarité est reparti de plus belle ! » se réjouit la jeune femme, puisque 400 euros ont pu être collectés. « La caravane a été achetée et elle est en place depuis plus d’une semaine au camping ! ». 

Bientôt la création d’une association ? 

Depuis, une page Facebook a été créée pour venir en aide aux sans domicile fixe joliment appelée « Sans abri, mais pas sans amis ». Elle a déjà rassemblé plus de 700 membres et « si assez de personnes se joignent à nous, une association verra bientôt le jour afin d’aider les « sans-abris » et leurs compagnons ! » conclut Alicia.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Le cas de Vincent Lambert, resté paraplégique après un grave accident de la route en 2008, suscite de vifs débats en France. Ces derniers se sont intensifiés depuis l'arrêt des soins et le volte-face ce lundi soir de la cour d'appel de Paris qui ordonne leurs reprises. Que dit la loi ? Réponses…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.69
légère pluie
le 25/05 à 9h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1016.57 hPa
Humidité
78 %

Sondage