Sarkozy n'annonce pas de rallonge pour le TGV Rhin-Rhône

Publié le 17/03/2009 - 12:56
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:30

En visite sur la ligne à grande vitesse à Chevroz, Nicolas Sarkozy n'a pas fait d'annonce budgétaire pour la deuxième tranche de la branche-est.

Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional, a tenu sa promesse de solliciter le président de la République sur le financement de la deuxième tranche de la LGV entre Villers-es-Pots et Dijon et entre Belfort et Mulhouse, évalué désormais à plus d'un milliard d'euros. L'Etat devrait verser environ 300 millions d'euros.

Mais Nicolas Sarkozy n'a pas fait d'annonce à ce sujet à l'occasion de la visite qui lui a donné l'occasion de se rendre compte de l'avancée du chantier de la première tranche et saluer quelques salariés.

"En m'affirmant que les socialistes ne soutiennent pas le plan de relance, il a politisé le dossier et c'est dommage. De plus, on n'est pas contre le plan. On estime que les investissements sont importants, mais qu'il faut aussi penser à la relance par la consommation".

"J'avance, je fais ce que je peux", lui aurait répondu le président de la République.

"Si nous ne lançons pas la deuxième tranche, le projet sera vidé d'une partie de son efficacité", a plaidé Marie-Guite Dufay.

La visite présidentielle s'est déroulée en présence de nombreux élus et de plusieurs ministres (Lagarde, Devedjan et Bussereau). Nicolas Sarkozy n'est resté que quelques minutes sur le chantier avant de se rendre à Ornans pour visiter Alstom et tenir une table ronde sur l'investissement durable à laquelle, après y avoir été évincée, Marie-Guite Dufay a été finalement conviée.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidentielle 2022 : un comité de soutien à Emmanuel Macron dans le Grand Besançon

À l'initiative de Karima Rochdi,  conseillère municipale de Besançon (groupe  LREM – MoDem), et de cinq autres personnalités locales, un comité de soutien à l’action du Président de la République a été  créé  à l'échelle du Grand Besançon ce jeudi 16 septembre 2021.

L'avenir de l'écologie se joue (aussi) en Bourgogne Franche-Comté

"Vers une écologie de territoires ?" Temps fort du festival des solutions écologiques porté par la région Bourgogne-Franche-Comté, un débat a réuni une petite centaine de personnes mercredi 8 septembre 2021 à la Citadelle de Besançon : des élus, des partenaires de la Région et de Ville de Besançon mais aussi une trentaine de citoyens.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.77
nuageux
le 23/09 à 12h00
Vent
1.65 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
86 %

Sondage