Fête de la musique : voici le programme Scène du Bastion / Place de la Révolution /

Publié le 14/06/2012 - 15:00
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:20

Scène rock de l’association le Bastion Place de la Révolution..
 

 ©
©

Rock

Programmation place de la révolution

18h Big Band du Conservatoire du Grand Besançon (Jazz)

19h30  This year’s girl (pop indie -Besançon)

Jan et Ilia, les frères Cobb, hantent depuis des lustres les allées pop de notre hexagone musical. Avec cette nouvelle tentative power pop (nouvel album «Personal Ghosts»), l’illustre duo rassemble basse, batterie, guitare, et ça et là un clavier vintage pour un exercice diablement rodé.

Après la fête générale d’ouverture (The half floor), cravate légèrement desserrée et attitude légèrement détendue, vous voyez rapidement ce qui se profile derrière ce mur du son.

Guitares omniprésentes, alibi polyphonique de toute cette affaire, le nouveau matériel des frères Cobb et de leur entourage nous livre encore quelques très jolies surprises.

Et puis le son est trop intense pour qu’on essaye encore de lutter contre cette petite demi-heure de haute dangerosité.

http://www.thisyearsgirl.fr/

20h30  Jane Lane (Grunge -Besançon)

En courts termes:
- JANE LANE: formation en avril 2010, changement de line up en mai 2011
- Power trio au chant féminin grave dans un style grunge/rock/énergie punk

- Influences : Distillers, Nebula, Vines...

21h30 Barbershop (Rock –Besançon/Paris)

Après plus de 10 ans d'expérience commune au sein de KERPLUNK, groupe dolois aillant écumé les salles de France fin 90/début 2000, ces 5 potes d'enfance ont ensuite repris leur souffle au travers de diverses explorations musicales et personnelles.

L'année dernière, trêve de plaisanterie: la macération a assez duré! Les cinq compères remettent le couvert musical autour d'un tout nouveau projet: BARBERSHOP. Le combo distille un rock'n'roll brut, rugueux mais mélodique baignant dans un univers allant du blues au stoner en passant par le rock 70's."

Barbershop vous dévoilera sur scène les titres de son 1er album « Gregarious Instinct » sorti fraîchement à la fin du mois de Mai.

www.facebook.com/pages/BARBERSHOP/203392673007467

22h30 Napoleon solo (Punk rock -Besançon/Paris)

Cela pourrait être l'histoire des hommes de l'ombre, celle des seconds couteaux ou d'apaches assoiffés derrière les comptoirs des troquets de faubourgs malfamés. Il n'en est rien. C'est bien de musique dont il s'agit. À l'origine du rameutage, Chris Solo, guitariste schizoïde et géniteur monomaniaque de mélodies malsaines, élabore en secret les morceaux de ce nouveau méfait. Il est rejoint par Jérôme Solo dit le "cogneur de Belleville", dégommeur de fûts en tout genre et Syl20 Solo dit le "gueulard des faubourgs", hurleur incontrôlable du bout du zinc. Pour affiner l'escouade, John Solo dit "le kid de Whitechapel", lanceur de poignards et accessoirement de riffs inspirés, dit-on, par le malin lui-même, ainsi qu'Oliver Solo, dit "l'enjôleur", charmeur de serpents et de cœurs égarés, parachèvent tous deux cette maléfique association. Enfin au complet, ils décident de faire route ensemble vers un futur tumultueux bardé de sueur, de décibels, de mélodies ravageuses, le tout avec l'énergie d'une troupe de hussards marchants à vitesse grand V vers Moscou pour faire le plein de White Russian.

 http://napoleonsolo.bandcamp.com/


23h30 Näo (Electro rock -Besançon)

Entre envolée lyrique et puissance rythmique massive, nÄo joue habilement sur notre côté clair et obscur, nous invitant à une odyssée electro-rock au plus profond de nos âmes.

Pour les irréductibles qui ne connaîtraient toujours pas nÄo, l’aventure commence il y a de ça une dizaine d’années lorsque Pierre-André, ex-guitariste du groupe « Néofit » puis Dj jungle au sein du collectif Incomplet Sound System, décide de tracer sa propre route pour fonder tout naturellement l’entité nÄo, en 2002.

Fort de nombreux projets personnels et de collaborations, ce boulimique de travail s’adjoint les services de Thibaut (batterie), Jordan (guitare) et Matthieu (Vjing) afin de fonder cette nouvelle chimère électro-rock, début 2010.

Découverte franc-comtoise du Printemps de Bourges en 2010, gagnant du tremplin Eurockéennes 2012 le groupe se produit aux quatre coins de l’hexagone et en Allemagne (Maschinenfest, Riddim Collision, festival Impetus, Elektroanschlag, le Hierock Sound, le Tryptique, festival Seconde Nature …).

Ici, le groupe ne dément aucune influence:Amon Tobin, Clark, DJ Krush, Nine Inch Nails ou 65 Days of Static en tête de proue. Leur univers, déstructuré, flirtant avec la noise, le rock indus, mêle mélodies délicates, mélancoliques et rythmes sombres, aussi bien sur disque qu’en live.

C’est d’ailleurs sur scène que le projet prend toute son ampleur. Oscillant entre rage contenue et envolée digitale, ce trio déploie une puissance fédératrice et communicative qui convient aussi bien à un public rock qu’aux fans d’electro. Les nappes synthétiques, arrangements au clavier, riffs de guitares noise et vidéos savamment orchestrées confèrent au live une atmosphère immersive, non sans rappeler les frasques sonores de leurs contemporains Aucan, et les assauts auditifs d’EZ3kiel sur Battlefield.

Vous pourrez retrouver les albums en vente de tous les groupes qui se produiront le soir du 21 Juin sur un stand adjacent à la scène Juin sur la Place de la Révolution.


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Ce qui change à Détonation 2024...

VIDÉO • L’équipe de La Rodia s’est réunie mardi 4 juin 2024 pour dévoiler la programmation, mais aussi les grands changements de la 11e édition de son festival Détonation qui se déroulera pendant trois jours en septembre prochain. Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau chapitre de cet évènement incontournable de la rentrée bisontine.

Habemus Bastard, la BD pas très catholique d’un curé en cavale dans le Jura

L’auteur bisontin Jacky Schwartzmann a récemment collaboré avec l’auteur, scénariste et illustrateur Sylvain Vallée pour sortir une nouvelle bande dessinée intitulée Habemus Bastard. En librairie depuis le 3 mai 2024, celle-ci raconte l’histoire d’un homme de main qui n’a rien trouvé de mieux qu’une soutane pour passer incognito et se cacher des hommes qui veulent lui faire la peau. Dans ce premier tome, la plume de Schwartzmann et la palette de Vallée s’associent pour délivrer la bonne parole et partager l’écriture de ce polar aussi original que drôle. 

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.57
couvert
le 17/06 à 15h00
Vent
2.47 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
63 %