Sciences Po Nancy : la gauche l’emporte… devant le Modem

Publié le 07/04/2012 - 09:27
Mis à jour le 07/04/2012 - 09:28

Les étudiants de Sciences Po à Nancy ont élu la gauche, vendredi, lors d’une simulation de l’élection présidentielle française qui mettait aux prises non des candidats mais trois listes, de gauche, du centre et de droite, cette dernière rassemblant l’UMP et l’extrême-droite.

simulation

La coalition PS, Front de gauche et Europe Ecologie Les Verts a recueilli plus de 47% des suffrages face au MoDem (40%), alors que les bulletins nuls étaient comptabilisés.

"L'alliance pour la droite nationale ADN", qui réunissait l'UMP, le Front national et divers autres partis d'extrême droite s'était inclinée dès le premier tour, il y a quinze jours.

"C'est une manière d'apprendre plus ludique et participative qu'un cours traditionnel. La campagne a commencé il y a trois mois, cela a permis d'intéresser tous les étudiants à la politique, davantage que lors de cours magistraux", a expliqué le directeur, François Laval.

Les listes candidates devaient recueillir vingt parrainages du personnel de l'établissement, avant de s'affronter lors de débats sur l'Europe, la réforme de l'Etat, la légalisation du cannabis ou l'ouverture du mariage aux homosexuels.

"La campagne de la vraie présidentielle n'est pas aussi bonne que la nôtre: nous, on a parlé des vrais sujets importants", affirme Cécile Thévenin, étudiante en deuxième année, qui ne cache pas sa préférence pour le MoDem.

De nombreuses vidéos ont également été réalisées durant les dernières semaines, certaines connaissant un tel succès sur YouTube que les véritables partis politiques ont contacté les étudiants.

"Le MoDem nous a appelé pour qu'on retire le logo de la vidéo: on leur a expliqué et ils ont fini par comprendre", sourit Quentin Garnier, l'un des trois membres de la "Haute autorité" qui organisait l'élection.

Les vainqueurs de la liste de gauche se sont en outre autorisés à donner des conseils à François Hollande. "Il faut qu'il continue sur cette voie, qu'il parle de Justice et d'égalité", dit Marthe Nagels.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Législatives 2024 : trouvez les candidats dans votre circonscription en Franche-Comté

Voici la liste de toutes les candidates et de tous les candidats à la députation lors des élections législatives anticipées qui se tiendront les dimanche 30 juin et 7 juillet suite à la dissolution de l’Assemblée nationale par le président de la République au vu de la victoire du Rassemblement national en France le 9 juin dernier.

27 écoles “ont fait, font ou feront l’objet de désamiantage” à Besançon

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Législatives 2024 : le collectif “à gauche citoyens” appelle à voter pour le Nouveau Front populaire

Dans un communiqué du 15 juin 2024, l’association "à gauche citoyens !" se réjouit de l’accord intervenu entre les forces de gauche et les écologistes et de la constitution du Nouveau Front populaire. "Cela répond à la raison d’être de notre association depuis sa création", est-il précisé.

Les Républicains : l’exclusion d’Eric Ciotti, invalidée par le tribunal judiciaire de Paris

La justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti, président de LR, a-t-on appris vendredi 14 juin. Pour rappel, le bureau politique de son parti s’était réuni le 12 juin pour l’évincer après ses déclarations sur son alliance avec l’extrême droite dans le cadre des élections législatives.

Législatives 2024 : cette fois, le Mouvement Franche-Comté appelle à ne pas voter pour LFI

Après avoir appelé les Francs-Comtois à ne pas voter aux prochaines législatives pour l’extrême droite, le RN, parti ”national-centraliste” en ce qu’il souhaite détruire l’Europe et supprimer les régions, le Mouvement Franche-Comté leur demande, ce vendredi 14 juin, ne pas voter pour les candidats de La France insoumise, parti co-fondateur du Nouveau Front populaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 27.56
partiellement nuageux
le 19/06 à 15h00
Vent
3.47 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
51 %