Sécheresse : un plan d'action commun "en faveur du monde agricole"

Publié le 05/10/2018 - 15:28
Mis à jour le 05/10/2018 - 16:02

Un plan d’action commun a été discuté ce jeudi 4 octobre 2018 « en faveur du monde agricole » lors du conseil régional à Dijon suite à période de sécheresse qui sévit en Franche-Comté. Cette réunion a été animée par Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Cette réunion de concertation a permis de faire remonter « la voix des territoires », explique la Région, sur la situation "dramatique et exceptionnelle" que subissent les agricultrices et les agriculteurs.

"Une action coordonnée de l’ensemble des collectivités afin que se fasse entendre"

"La profession dans son ensemble a été entendue sur ses attentes et ses inquiétudes" – Chambre d’agriculture, organisations syndicales et Jeunes agriculteurs – autour de la Présidente de Région et de Sophie Fonquernie, vice-présidente en charge de l’agriculture. La Présidente de Région a renouvelé son souhait "d’une action coordonnée de l’ensemble des collectivités afin que se fasse entendre, vis-à-vis de la détresse agricole, « la voix des territoires »."

Des actions "immédiates" seront prises

Etant donnée l’urgence, des actions "immédiates" de type «aide à l’unité de gros bétail » au titre de la solidarité seront prises dans le cadre d’un travail impliquant toutes les collectivités.

Pour se prémunir contre les effets à moyen terme de la sécheresse, avec les conséquences des pénuries de fourrage pour l’élevage dans les mois qui viennent, des actions au titre "des calamités agricoles" seront menées en lien avec l’Etat, ainsi que des actions éventuelles de restructuration de la dette pour permettre aux agriculteurs "de respirer financièrement", nous indique-t-on.

Un courrier au ministre de l’Agriculture

Parallèlement, la Présidente de Région et le Président de la Région Grand Est adressent ce jour un courrier commun au ministre de l’Agriculture pour lui "rappeler la nécessité de mettre en place un régime d’aide notifiée pour sécuriser l’intervention des collectivités auprès des agriculteurs, afin qu’elles puissent aider la profession sans risque juridique", indique le Région.

Par ailleurs, la Présidente a rappelé que la lutte contre les aléas climatiques faisait partie intégrante du Plan régional pour le développement de l’agriculture (PRDA), et qu’au-delà des mesures de court terme, "il convient d’intensifier les mesures en faveur des agriculteurs pour accompagner l’adaptation de leur mode de production, comme en tirant bénéfice des avancées génétiques et des semences nouvelles, du numérique et de la robotique ou de l’agroéquipement". 

La présidente a insisté sur le fait que "le volontarisme de notre collectivité est fort, mais la solidarité de la Région à elle seule ne peut pas tout. Un cadre partagé avec les départements et l’Etat est nécessaire pour pallier les effets de la sécheresse et des fortes chaleurs, dont l’impact va peser dramatiquement sur la profession déjà fragilisée. »

Réponse de la FRSEA et les Jeunes agriculteurs de Bourgogne Franche-Comte? :

"Il faut saluer la volonte? de la Re?gion et des de?partements de proposer des aides d’urgence conforme?ment aux demandes de la FRSEA et des JA. La Re?gion et les de?partements ont pris conscience de la situation, mais doivent acce?le?rer le mouvement pour pre?ciser leurs modalite?s d’intervention, tout en pre?voyant des moyens suffisants pour faire face a? cette crise qui s’annonce. Le Ministre de l’agriculture qui a fait, pour l’instant, la sourde oreille, devra, lui aussi, mouiller re?ellement sa chemise pour finaliser un dispositif ope?rationnel permettant de faire face a? cette calamite?. La FRSEA et les JA de Bourgogne Franche-Comte? ne manqueront pas de le lui rappeler lors de sa visite, pre?vue dans le Doubs, le 19 octobre prochain".

Info +

Liste des institutions et organisations présentes :

  • Chambre régionale d’agriculture
  • Fédération régionale des  syndicats d’exploitants agricoles
  • Jeunes Agriculteurs
  • Confédération paysanne
  • Coordination rurale
  • Département du Jura
  • Département du Doubs
  • Département de Haute-Saône
  • Département du Territoire de Belfort
  • Département de Saône-et-Loire
  • Département de la Côte-d’Or
  • Département de l’Yonne
  • Département de la Nièvre
  • Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.24
légère pluie
le 27/05 à 18h00
Vent
0.36 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
90 %