Second tour : ce que nous apprennent les tweets des candidats

Publié le 05/05/2017 - 18:17
Mis à jour le 05/05/2017 - 18:21

Collecter les tweets et les agencer de façon spécifique pour permettre à chacun d’observer, d’analyser et de comparer les tendances des deux candidats : c’est ce que permet l’application mise au point par deux ingénieurs Montbéliardais. Entre lundi 24 avril et vendredi 5 mai 2017, les 1.039 tweets émis par Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont été passés au crible. En voici quelques exemples :

Il fallait y penser, Blue Anthill l’a fait !

Macron à la chasse aux followers

Avec près de 787.172 followers gagnés entre le 24 avril et le 5 mai, Emmanuel Macron devance largement sa rivale qui n’a vu sa liste gonfler que de 38.457 suiveurs. Il est aussi le candidat qui tweete le plus entre les deux tours : 528 tweets émis contre 511 pour Marine Le Pen. Pour autant, la candidate du Front National n’est pas en reste puisqu’elle comptabilise presque le double de followers par rapport à son concurrent.

Le débat du mercredi 3 mai, un agitateur de tweets

La journée du mercredi 3 mai 2017 fût sans conteste la plus animée de l’entre-deux tours sur la twittosphère. Les candidats ont tweeté 201 fois dans le hashtag “2017ledébat”. Avec 19,35% des tweets recencés dans des hashtags, il est le plus utilisé par les candidats. 

L’économie : munition favorite des deux prétendants à la présidentielle

Les chiffres parlent d’eux-même : 14,14% du nombre de tweets total des candidats concerne l’économie ! Etonnement, ce n’est pas l’ancien ministre de l’économie qui en parle le plus. 12,50% de ses tweets y sont dédiés, mais sa rivale le devance en traitant du sujet dans 15,85% de ses tweets.

Marine Le pen insiste sur l’économie, Emmanuel Macron se concentre sur la politique

Avec près de 15,85% de son nombre de tweet total accordé à l'économie, la candidate annonce clairement ses priorités. De l’autre côté, 14,96 % des tweets de l’ancien ministre traitent de politique.

De larges divisions sur l’éducation et la politique

Ces deux thématiques sont celles qui révèlent les plus gros écart entre les deux adversaires en terme de pourcentage de nombre de tweets respectifs. Le candidat d’”En marche” consacre 14,96% de ses tweets à la rubrique politique tandis que Marine Le Pen n’y accorde que 9,19%. A l’inverse, la présidente du Front National alloue 8,80% de ses tweets à l’éducation quand Emmanuel Macron y consacre seulement 4,73%.

Marine Le Pen fait du bruit

Et pour cause : 21,92% de ses tweets citent un autre candidat ! À titre de comparaison, l'énarque ne le fait que dans 9,28% de ses tweets.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives 2024 : nos questions à Dominique Voynet

Quelles sont les motivations des candidates et des candidats aux élections législatives 2024, dont le premier tour se déroulera dimanche 30 juin ? Quels sont les points clés de leurs programmes ? Quel message ont-ils à adresser aux électrices et aux électeurs ? maCommune.info a posé ces questions aux candidat(e)s. Ce mardi, Dominique Voynet, candidate du Nouveau Front Populaire dans la deuxième circonscription du Doubs, nous répond.

Le collectif Hop hop hop retire sa banderole appelant à aller voter

À la suite du résultat des élections européennes, le collectif Hop Hop Hop avait affiché une banderole appelant à aller voter sur la façade de l’Arsenal, bâtiment qu’il occupe à Besançon. Le collectif a été sommé de retirer la banderole par le chef de file de l'opposition Ludovic Fagaut qui en avait fait la demande expresse lors du conseil municipal du jeudi 20 juin 2024. 

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 26.98
légère pluie
le 25/06 à 15h00
Vent
3.3 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
60 %