Alerte Témoin

Second tour : ce que nous apprennent les tweets des candidats

Publié le 05/05/2017 - 18:17
Mis à jour le 05/05/2017 - 18:21

Collecter les tweets et les agencer de façon spécifique pour permettre à chacun d’observer, d’analyser et de comparer les tendances des deux candidats : c’est ce que permet l’application mise au point par deux ingénieurs Montbéliardais. Entre lundi 24 avril et vendredi 5 mai 2017, les 1.039 tweets émis par Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont été passés au crible. En voici quelques exemples :

Il fallait y penser, Blue Anthill l’a fait !

Macron à la chasse aux followers

Avec près de 787.172 followers gagnés entre le 24 avril et le 5 mai, Emmanuel Macron devance largement sa rivale qui n’a vu sa liste gonfler que de 38.457 suiveurs. Il est aussi le candidat qui tweete le plus entre les deux tours : 528 tweets émis contre 511 pour Marine Le Pen. Pour autant, la candidate du Front National n’est pas en reste puisqu’elle comptabilise presque le double de followers par rapport à son concurrent.

Le débat du mercredi 3 mai, un agitateur de tweets

La journée du mercredi 3 mai 2017 fût sans conteste la plus animée de l’entre-deux tours sur la twittosphère. Les candidats ont tweeté 201 fois dans le hashtag “2017ledébat”. Avec 19,35% des tweets recencés dans des hashtags, il est le plus utilisé par les candidats. 

L’économie : munition favorite des deux prétendants à la présidentielle

Les chiffres parlent d’eux-même : 14,14% du nombre de tweets total des candidats concerne l’économie ! Etonnement, ce n’est pas l’ancien ministre de l’économie qui en parle le plus. 12,50% de ses tweets y sont dédiés, mais sa rivale le devance en traitant du sujet dans 15,85% de ses tweets.

Marine Le pen insiste sur l’économie, Emmanuel Macron se concentre sur la politique

Avec près de 15,85% de son nombre de tweet total accordé à l'économie, la candidate annonce clairement ses priorités. De l’autre côté, 14,96 % des tweets de l’ancien ministre traitent de politique.

De larges divisions sur l’éducation et la politique

Ces deux thématiques sont celles qui révèlent les plus gros écart entre les deux adversaires en terme de pourcentage de nombre de tweets respectifs. Le candidat d’”En marche” consacre 14,96% de ses tweets à la rubrique politique tandis que Marine Le Pen n’y accorde que 9,19%. A l’inverse, la présidente du Front National alloue 8,80% de ses tweets à l’éducation quand Emmanuel Macron y consacre seulement 4,73%.

Marine Le Pen fait du bruit

Et pour cause : 21,92% de ses tweets citent un autre candidat ! À titre de comparaison, l'énarque ne le fait que dans 9,28% de ses tweets.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

3.400 lits d’hospitalisation ont été fermés en 2019 dans les établissements de santé français

Alors que le ministre de la Santé, Olivier Véran, doit gérer l'épidémie de coronavirus, les chiffres publiés mardi 29 octobre 2020 par son ministère vont rappeler la crise des hôpitaux à son bon souvenir. Selon l’étude, un peu plus de 3.400 lits d’hospitalisation complète ont été fermés en 2019 dans les établissements de santé français. Dans le même temps, ils ont créé 1.500 places d’hospitalisation partielle.

Elevages de visons interdits « sous cinq ans » : un élevage concerné en Franche-Comté

En plus de la prochaine interdiction de la présentation d'animaux sauvages dans les cirques, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a annoncé mardi 29 septembre la fin de l'élevage de visons pour la fourrure d'ici 2025. Des décisions très attendues depuis des décennies par tous les défenseurs des animaux. En Franche-Comté, un élevage en Haute-Saône est concerné.

Sénatoriales en Bourgogne-Franche-Comté : prime au sortant…

Physionomie région • Sur 14 sièges à pourvoir, les 10 sénateurs sortants qui se représentaient ont tous été réélus (1 LREM, 5 LR, 2 UDI, 1 DVD, 1 PS). Le patron des sénateurs LREM François Patriat et le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne ont été élus sénateurs dimanche, tandis que les 10 sortants qui se représentaient en Bourgogne-Franche-Comté ont été réélus.

Sénatoriales 2020 : trois sénateurs réélus en Côte d’Or

1.638 grands électeurs étaient invités à voter dans le département du Doubs pour élire trois  nouveaux sénateurs et départager les candidats inscrits sur six listes. Alain Houper et Anne-Catherine Loisier de la liste d'union de la droite et du centre sont réélus (701 voix - 43,37%). François Patriat conserve également son siège avec sa liste "Territoires et Liberté" (428 voix -26,6%)

Sénatoriales : Dominique Vérien (UDI) réélue. Jean-Baptiste Lemoyne (REM) passe au second tour

1.118 grands électeurs étaient invités à voter dans le département de l'Yonne pour élire deux nouveaux sénateurs et départager les sept candidats en lice. La sénatrice UDI sortante Dominique Vérien a été réélue au premier tour avec 64,04% des suffrages (698 voix). Le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne (REM) a été élu au second tour avec 52,56% des voix.

Sénatoriales 2020 : Cédric Perrin réélu dans le Territoire-de-Belfort

382 grands électeurs du Territoire de Belfort étaient appelés à voter ce dimanche 27 septembre 2020 pour renouveler le seul et unique siège de sénateur  dans le département et départager cinq candidats. Cédric Perrin, 46 ans, a été réélu avec 72,24 % des suffrages pour un deuxième mandat de sénateur.

Sénatoriales 2020 : Alain Joyandet et Olivier Rietmann (LR) élus en Haute-Saône

LR en force • Les 972 grands électeurs de Haute-Saône étaient ont voté ce dimanche 27 septembre 2020 pour deux sièges de sénateurs dans le département. 10 candidats se présentaient lors de ce scrutin majoritaire. Alain Joyandet (LR) a été réélu dès le premier avec 55,50% des suffrages (515 voix). Olivier Rietmann (LR) , maire de Jussey  a été élu au second tour avec 497 voix.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.06
couvert
le 02/10 à 0h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
96 %

Sondage