Second tour : ce que nous apprennent les tweets des candidats

Publié le 05/05/2017 - 18:17
Mis à jour le 05/05/2017 - 18:21

Collecter les tweets et les agencer de façon spécifique pour permettre à chacun d’observer, d’analyser et de comparer les tendances des deux candidats : c’est ce que permet l’application mise au point par deux ingénieurs Montbéliardais. Entre lundi 24 avril et vendredi 5 mai 2017, les 1.039 tweets émis par Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont été passés au crible. En voici quelques exemples :

Il fallait y penser, Blue Anthill l’a fait !

Macron à la chasse aux followers

Avec près de 787.172 followers gagnés entre le 24 avril et le 5 mai, Emmanuel Macron devance largement sa rivale qui n’a vu sa liste gonfler que de 38.457 suiveurs. Il est aussi le candidat qui tweete le plus entre les deux tours : 528 tweets émis contre 511 pour Marine Le Pen. Pour autant, la candidate du Front National n’est pas en reste puisqu’elle comptabilise presque le double de followers par rapport à son concurrent.

Le débat du mercredi 3 mai, un agitateur de tweets

La journée du mercredi 3 mai 2017 fût sans conteste la plus animée de l’entre-deux tours sur la twittosphère. Les candidats ont tweeté 201 fois dans le hashtag “2017ledébat”. Avec 19,35% des tweets recencés dans des hashtags, il est le plus utilisé par les candidats. 

L’économie : munition favorite des deux prétendants à la présidentielle

Les chiffres parlent d’eux-même : 14,14% du nombre de tweets total des candidats concerne l’économie ! Etonnement, ce n’est pas l’ancien ministre de l’économie qui en parle le plus. 12,50% de ses tweets y sont dédiés, mais sa rivale le devance en traitant du sujet dans 15,85% de ses tweets.

Marine Le pen insiste sur l’économie, Emmanuel Macron se concentre sur la politique

Avec près de 15,85% de son nombre de tweet total accordé à l'économie, la candidate annonce clairement ses priorités. De l’autre côté, 14,96 % des tweets de l’ancien ministre traitent de politique.

De larges divisions sur l’éducation et la politique

Ces deux thématiques sont celles qui révèlent les plus gros écart entre les deux adversaires en terme de pourcentage de nombre de tweets respectifs. Le candidat d’”En marche” consacre 14,96% de ses tweets à la rubrique politique tandis que Marine Le Pen n’y accorde que 9,19%. A l’inverse, la présidente du Front National alloue 8,80% de ses tweets à l’éducation quand Emmanuel Macron y consacre seulement 4,73%.

Marine Le Pen fait du bruit

Et pour cause : 21,92% de ses tweets citent un autre candidat ! À titre de comparaison, l'énarque ne le fait que dans 9,28% de ses tweets.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

« Mise en difficulté par la crise sanitaire, la culture ne doit pas devenir l’enjeu de polémiques stériles » selon Marie-Guite Dufay

Interpellée sur les lieux culturels par François Sauvadet, président du département de la Côte-d'Or et président de l'opposition de droite à la Région, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, lui répond dans un communiqué ce mercredi 20 janvier.

2022 : Engageons-nous présente ses premières propositions de « transformation » de la société

Élections législatives et présidentielle le même jour, un référendum d'initiative populaire moins restrictif, ou encore un "indicateur de bien être" au côté du PIB:L'association Engageons-nous, créée en septembre par Laurent Joffrin, ex-directeur de Libération, a présenté  ses propositions en vue de 2022.

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.21
pluie modérée
le 23/01 à 15h00
Vent
8.81 m/s
Pression
994 hPa
Humidité
57 %

Sondage