Sécurité dans les transports : 20% d'agents supplémentaires à la SNCF

Publié le 18/10/2023 - 12:02
Mis à jour le 18/10/2023 - 11:15

Le ministre des Transports Clément Beaune a annoncé mercredi 18 octobre 2023 un renforcement de 20% des effectifs des agents de sécurité à la SNCF, cinq jours après l'activation du niveau urgence attentat du plan Vigipirate, le plus élevé de ce dispositif.

 © D Poirier
© D Poirier

"Nous allons augmenter de 2.800 à 3.300 le nombre des agents de sécurité de la SNCF d'ici l'été 2024 et dès maintenant", soit une augmentation "de 20% d'effectifs supplémentaires", a déclaré Clément Beaune lors d'un déplacement en gare du Nord, à Paris. "Un plan de renforcement des effectifs est également prévu à la RATP", tout comme dans les grands aéroports, a ajouté le ministre, sans plus de précisions. Parmi les autres mesures, le gouvernement va renforcer "la fréquence" et "la présence des patrouilles".

"Il faut une sécurité qui soit visible, qui soit rassurante pour les usagers des transports (...) et qui soit dissuasive pour tous les délinquants", a insisté M. Beaune.

"Ce qui protège le mieux les Français dans les transports, c'est de la présence, c'est de la visibilité"

Des messages d'alertes, par affichage ou sonores, seront également plus visibles et fréquents dans les gares et les aéroports pour signaler notamment les bagages abandonnés, qui feront l'objet d'une intervention "plus rapide" et "systématique" par des équipes cynophiles.

A la SNCF, les "effectifs d'équipes de détection et de protection" augmenteront progressivement "de près de 50% d'ici l'été prochain", a indiqué le ministre des Transports, après avoir échangé avec des agents de la sûreté ferroviaire de l'opérateur.

Alors que l'un d'eux lui a demandé "plus de pouvoir d'intervention" pour les agents, Clément Beaune a expliqué que "cela (nécessitait) quelques changements du règlement ou de la loi". Mais "c'est une discussion qui doit être ouverte", a estimé Clément Beaune. "A court terme", a-t-il dit, "ce qui protège le mieux les Français dans les transports, ce qui rassure le mieux nos concitoyens, c'est de la présence, c'est de la visibilité et c'est des effectifs" supplémentaires.

Infos +

La Première ministre Elisabeth Borne a activé vendredi soir le niveau urgence attentat du dispositif Vigipirate, le plus élevé à la suite de l'assassinat de Dominique Bernard, professeur de français dans un lycée d'Arras, poignardé par un ancien élève qui s'est revendiqué de l'organisation Etat islamique (EI).

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

Élections européennes du 9 juin 2024 : modalités pour s’inscrire et voter

Le 9 juin 2024, les Français en âge de voter et les ressortissants d’un État-membre de l’Union européenne résidant en France seront appelés à voter pour l’élection des représentants de la France au Parlement européen. Comment s'inscrire sur les listes électorales et voter ?

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Pancartes brandis par les élus RN en conseil régional : les réactions s’enchaînent…

+ Plainte du MRAP • Suite aux pancartes "Violeurs étrangers dehors" brandis par les élus du Rassemblent nationale en soutien au collectif Némésis durant le conseil régional du 11 avril 2024, les réactions s’enchainent… Pour rappel, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région, a indiqué son intention de porter plainte.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.96
couvert
le 22/04 à 6h00
Vent
2.12 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
94 %