Alerte Témoin

Ségolène Royal écrit au gouvernement pour le maintien des emplois d'Alstom Belfort

Publié le 01/09/2011 - 15:14
Mis à jour le 01/09/2011 - 15:14

La candidate à la primaire PS, a écrit ce jeudi au PDG d'Alstom et au gouvernement "pour exiger le maintien des emplois" sur le site du groupe à Belfort, faisant valoir que l'entreprise s'y était engagée en échange d'"un agrément fiscal exceptionnel".

photo_macommune_1314883330_0.jpg
©

Lors d'une rencontre mardi avec les délégués CGT d'Alstom à Belfort, Mme Royal avait promis de relayer leurs inquiétudes sur l'emploi dans leur usine.  La candidate à la primaire socialiste s'est adressée au PDG d'Alstom, Patrick Kron, au Premier ministre François Fillon et au ministre de l'Economie et des finances François Baroin.

Dans ce courrier, la candidate PS rappelle qu'"un agrément fiscal exceptionnel a été accordé (au groupe) lors de la fusion d'Alstom Power Turbomachines (APT) et d'Alstom Power Systems (APS)" en échange "du maintien de l'activité de la société absorbée sur le site de Belfort pendant au moins trois ans". Cet agrément "a permis l'économie de 66 millions d'euros d'impôts au groupe"

  "Or six mois après cet accord, le 4 octobre 2010, Alstom annonçait la suppression de 4.000 emplois dans la branche énergie dont 100 à Belfort (...) Le 22 juillet, lors d'un comité central d'entreprises, les représentants du personnel apprenaient l'augmentation du nombre d'emplois supprimés (+251) dont 77 concernant la production et donc la branche énergie de Belfort", détaille la présidente de la région Poitou-Charentes. 

Selon elle, si Alstom ne tenait pas "son engagement", l'Etat "pourrait à bon droit revenir sur l'agrément fiscal concédé". La branche énergie du groupe a programmé darrêter la production à Belfort de deux composants de centrales nucléaires, dont lun (ailettes de rotors de turbines) serait délocalisé.

La direction d'Alstom avait démenti mercredi les accusations de la CGT sur le non-respect par la société de son engagement de maintien de lemploi sur le site de Belfort en échange d'avantages fiscaux.

L'engagement d'Alstom de maintenir le niveau demploi de son activité Turbomachines est "intégralement et scrupuleusement respecté", avait affirmé à l'AFP Philippe Kasse, porte-parole parisien du groupe.  Cet engagement a été pris "à loccasion dun agrément fiscal avec le ministère des Finances intervenu en mars 2010 lors de labsorption juridique de lactivité Turbomachines par Alstom Power Systems" et "le niveau des effectifs est resté stable sur lensemble des activités apportées dans le nouvel ensemble", a-t-il précisé.

Source AFP  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Publiée par Jean Castex sur Vendredi 11 septembre 2020

Coronavirus : les annonces de Jean Castex à l’issue du conseil de défense

Dernier avertissement • À l'issue du Conseil de défense, le Premier ministre dévoile les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus  afin de "donner de la visibilité sur les prochaines semaines" comme le souhaite le président de la République  Emmanuel Macron au moment où les indicateurs de l'épidémie sont en hausse.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.8
    légère pluie
    le 22/09 à 18h00
    Vent
    1.95 m/s
    Pression
    1010 hPa
    Humidité
    69 %

    Sondage