Six ans de prison pour un père violeur

Publié le 11/06/2013 - 20:46
Mis à jour le 11/06/2013 - 20:46

Un Montbéliardais de 62 ans a été condamné, ce mardi 11 juin 2013, à six ans de prison par la cour d'assises de Besançon pour avoir abusé de sa propre fille pendant une dizaine d'années.

ASSISES DU DOUBS

PUBLICITÉ

L’enfant bafouée qui a remplacé la mère dans le lit conjugal et qui prenait la pilule pour éviter de tomber enceinte de son père, est aujourd’hui une jeune femme de 32 ans. Elle espérait que son bourreau reconnaitrait enfin ses atrocités. Il n’en fut rien. Durant les deux jours de son procès, lundi 10 et mardi 11 juin 2013, l’homme a continué de nier avoir abusé de sa propre fille pour palier au départ de son épouse.

La victime avait tenté de renouer avec son père, jusqu’au jour où elle s’est rendue compte que l’homme commençait à abuser de sa petite-fille de 7 ans. « Elle a dû affronter cauchemars et tentatives de suicide avant de se résoudre à dénoncer ces faits anciens en 2008 », a expliqué devant la cour son avocate Me Catherine Bresson.

« La misère humaine »

Pour l’avocate de la défense, Me Nelly Rouzet « la toile de fond de ce drame c’est la misère humaine, un milieu carencé à l’extrême. Sur le plan intellectuel, professionnel ou social et même sur le simple plan de l’hygiène, toute cette famille vivait sur elle même dans un replis total ».

« Lui est né dans un monde de violence, d’alcoolisme et il n’a pas eu les bases élémentaires pour se construire », ajoute l’avocate qui fustige les « services sociaux » qui ont suivi cette famille pendant dix ans et « n’ont manifestement pas fait leur travail de protection ».

L’avocat général Christian Molé a requis « 8 à 10 ans de prison pour cette enfance violée pour cette vie brisée ». La cour a finalement condamné l’accusé à 6 ans de prison, une peine confondue avec une condamnation correctionnelle d’un an ferme à laquelle le sexagénaire avait déjà été condamné pour des agressions sexuelles sur sa petite-fille.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.76
ciel dégagé
le 20/09 à 15h00
Vent
6.13 m/s
Pression
1020.21 hPa
Humidité
44 %

Sondage