Suisse: l'autorité de la concurrence ouvre une enquête sur les autotests

Publié le 01/04/2021 - 14:57
Mis à jour le 01/04/2021 - 15:22

L'autorité de la concurrence en Suisse a ouvert une enquête sur des soupçons d'entente entre distributeurs destinée à pousser un concurrent à relever les tarifs des autotests de dépistage du Covid-19, a-t-elle annoncé jeudi.

D Poirier © D Poirier
D Poirier © D Poirier

La Commission de la concurrence (Comco) a été informée que plusieurs distributeurs faisaient pression sur un concurrent afin qu’il relève ses tarifs pour les aligner sur ceux de ses concurrents, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Le secrétariat de la Comco a immédiatement réagi en ouvrant enquête qui "a pour but de clarifier l'état de fait afin de définir la suite à donner à cette affaire", précise le communiqué.

L'enquête vise trois distributeurs, dont l'entreprise Techcompany, a détaillé la Comco, qui n'a pas dévoilé le noms des deux autres entreprises. La société Aristos International, qui a dénoncé le cas à la Comco, n'est pas visée par l'enquête, a-t-elle précisé.

Des autotests seront mis gratuitement à disposition dans les pharmacies en Suisse la semaine prochaine dans le cadre d'une campagne massive de dépistage. Début mars, le Conseil fédéral (gouvernement) avait annoncé le lancement d'une grande campagne de dépistage qui prévoit notamment de multiplication des tests dans les écoles et les entreprises.

Il avait également proposé de prendre en charge les coûts de cinq autotests par personne par mois afin que chacun puisse se faire dépister gratuitement dans les pharmacies et les centres de dépistage, y compris pour les personnes ne présentant pas de symptômes.

Samedi, le ministre de la Santé Alain Berset avait fait savoir lors d'un entretien sur les ondes de la radio suisse alémanique SRF que les cinq autotests gratuits seraint disponibles en pharmacies à compter de mercredi 7 avril.

L'enquête vise à faire la lumière sur la façon dont ces autotests sont facturés, a précisé un porte-parole de la Comco à l'AFP.

Mercredi, le Conseil fédéral a requis un supplément au budget en grande partie pour financer la campagne de tests dont le coût est évalué à 2,4 milliards de francs suisses (2,1 milliards d'euros).

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Apéritifs en vacances : les conseils de Chloé Vuillemin, notre diététicienne bisontine

La saison des apéritifs est lancée ! L’été est là, l’allègement des mesures sanitaires nous laisse enfin entrevoir la possibilité de nous retrouver en famille, entre ami.es… Comment profiter de ces moments de convivialité sans entrer dans le cercle vicieux des excès/restrictions/craquages, sans s’imposer ensuite 3 jours de diète ? Toujours la même recette : en dégustant ! Voici les conseils de Chloé Vuillemin, diététicienne à Besançon...

60.000 adolescents ont reçu au moins une injection en Bourgogne-Franche-Comté

Depuis dix jours, la vaccination des adolescents s'accélère. 29,9% des enfants âgées de 12 à 17 ans ont reçu au moins une première injection et 7,6% d'entre eux affichent un parcours vaccinal complet avec deux injections. C'est dans le Doubs que la couverture vaccinale des adolescents est la plus faible à 24 % contre près de 34,5 % en Saône-et-Loire pour une moyenne nationale à 27%.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.85
nuageux
le 27/07 à 6h00
Vent
0.43 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
96 %

Sondage