Suisse : Zurich lance un projet de logements pour personnes âgées LGBTI

Publié le 17/07/2020 - 08:05
Mis à jour le 16/07/2020 - 18:09

La ville de Zurich a récemment lancé un projet de résidence médicalisée pour personnes âgées LGBTI, devant leur permettre de couler leurs vieux jours aux côtés d'autres retraités sans éprouver le besoin de se cacher.

Le projet prévoit la construction d'un bâtiment quasiment réservé à des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres ou intersexuées au sein d'un complexe de trois immeubles pour personnes âgées. Il doit comprendre une vingtaine d'appartements à prix abordables de 1 à 3
pièces permettant de vivre de manière autonome, sur les 135 logements prévus, ainsi qu'une partie des places en foyers de soins, a détaillé la ville de Zurich dans un communiqué.

Géré par une fondation pour le logement de personnes âgées liée aux autorités municipales, en partenariat avec l'association locale QueerAltern, qui regroupe des personnes LGBTI aux cheveux blancs, le complexe doit ouvrir ses portes en 2025.

Pour les personnes LGBTI, l'entrée dans une maison de retraite est souvent un moment difficile, a expliqué Barbara Bosshard, le présidente de QueerAltern, lors d'un entretien avec l'AFP. "Les personnes âgées parlent souvent de leurs petits-enfants et montrent des photos. Et une personne LGBTI doit toujours se poser la question +Est-ce que moi aussi je montre des photos de mes amis décédés, de ma vie ou de mes souvenirs de la Gay pride?+", a-t-elle pris en exemple. Par peur d'être rejetés, beaucoup préfèrent souvent faire profil bas, en particulier dans l'actuelle génération de personnes âgées LGBTI qui a souvent souffert de discriminations. "La plupart d'entre eux retournent au placard", a-t-elle affirmé, expliquant que ce projet doit précisément leur permettre de vivre leurs vieux jours en assumant pleinement leur identité, sans avoir à se cacher.

"Où les gens peuvent en partie vivre entre eux sans avoir à s'expliquer"

Si des maisons de retraite LGBTI commencent à voir le jour dans d'autres grandes villes européennes, le fait que les autorités municipales s'associent au projet, une première en Suisse, est une "forme de reconnaissance" importante, a insisté la présidente de cette association, qui espère que le projet en inspirera d'autres. Les travaux doivent débuter en 2023. Le complexe se situera dans un quartier résidentiel à l'Ouest de la ville.

"Ce qui m'a plu dans ce projet, c'est qu'il offre à la fois une forme de protection, où les gens peuvent en partie vivre entre eux sans avoir à s'expliquer, mais aussi d'intégration avec les autres personnes âgées et le quartier", a de son côté confié Andrea Martin Fischer, la directrice de la fondation pour le logement des personnes âgées.

Le quartier a "un petit côté village" a-t-elle décrit, et accueille de nombreuses familles, jeunes couples et célibataires en quête de logements plus abordables dans cette ville où les prix des loyers sont élevés.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Haute-Saône : les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse 2021-2022 étudiés

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni mardi 4 mai les membres de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Cette réunion avait pour objectif de recueillir l’avis de la commission sur les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse pour la saison 2021-2022 qui s’ouvrira pour certaines espèces dès le 1er juin.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Sondage – Quelle est la première chose que vous ferez le 19 mai ?

Le 19 mai 2021, commencera la deuxième étape du déconfinement avec la réouverture des terrasses des cafés et des restaurants, la réouverture des magasins, des musées, des salles de spectacle, des cinémas avec une jauge maximum et des établissements sportifs de plein air. Et vous, ce jour-là, que comptez-vous faire ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.05
légère pluie
le 06/05 à 21h00
Vent
6.69 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
97 %

Sondage