Alerte Témoin

Tempête Eleanor : 50.500 foyers n'ont plus d'électricité en Franche-Comté

Publié le 03/01/2018 - 15:30
Mis à jour le 03/01/2018 - 15:33

Le département a été placé, le mardi 2 janvier 2018, en vigilance orange pour risque vents violents. Le pic de tempête ELEANOR est "passé sur Besançon mais se dirige sur le Haut Doubs", indique la préfecture. 50.500 foyers n'ont plus d'électricité en Franche-Comté.

 

Mise à jour à 15h30

Selon Enedis 50 500 foyers n'ont plus d'électricité en Franche-Comté :

  • 24 000 en Haute-Saône
  • 11 000 sur le Doubs
  • 9 000 sur le Territoire de Belfort
  • 6 500 sur le Jura

Cette situation est évolutive. 300 techniciens d’Enedis sont opérationnels sur l’ensemble des quatre départements et œuvrent pour rétablir au plus vite les foyers privés d’électricité.

Le point à 15h00 de la préfecture du Doubs 

Le point de situation numéro 3 fait état de l’engagement des moyens SDIS suivant : environ 300 interventions liées à la tempête sur le département. Les forces de l’ordre ne sont plus engagées sur des interventions particulières. Néanmoins, la gendarmerie a enregistré près de 90 demandes d’intervention et la
police près d’une vingtaine.
Cette tempête n’a pas engendré d’accidents de la route particuliers. Nombreux dégâts matériels tels que l’envol de toitures, chute de tuiles, et chutes d’arbres ont nécessité l’intervention des services de secours, des équipes d’Enedis, et les services départementaux des routes.
Les services des routes sont en train d’agir pour rétablir tous les axes de circulation et suivre l’évolution de la situation. Près de 8 000 foyers demeurent privés d’électricité, les services compétents d’Enedis oeuvrent pour un rétablissement progressif du service le plus rapidement possible. Des perturbations de circulation ferroviaire liées à des chutes d’arbres sont attendues jusqu’à ce soir sur le réseau.
La levée de l’alerte orange pour le département est prévue aux alentours de 16 heures.
Le point à 13h00 de la préfecture du Doubs 
Le point de situation numéro 2 fait état du déplacement de la tempête sur le Haut- Doubs, l’arrondissement de Pontarlier étant en plein cœur de l’événement, le secteur de Besançon et de Montbéliard sont désormais épargnés. Pour l’heure, le nombre de foyers impactés par les coupures d’électricité s’élèvent à 11 000. L’intervention des services ENEDIS aura lieu après le passage du temps fort de la tempête.

S’agissant de la circulation routière, une déviation pour éviter le passage par la RD 83 à Larnod (dans le sens sud-nord) est mise en place par la RD 104 par les communes de Fontain, La Vèze. Le Service départemental d’incendie et de secours a enregistré dans le cadre de cette tempête 800 appels et 200 interventions, la gendarmerie a quant à elle enregistré près de 200 appels.

Il est à noter qu’il n’a pas eu d’accidents corporels de la route liés à cette tempête. 

Le point à 12h00

"Le Service départemental d’incendie et de secours(SDIS) enregistre à cette heure un nombre d’appel relativement important environ 470 appels et 135 interventions enregistrées liées à la tempête", indique la préfecture du Doubs. La gendarmerie a reçu une centaine d’appels. Les services de police ont réalisé d’ores et déjà 10 interventions sur le département. La circulation sur les routes est également impactée avec des alternats de circulation sur la RN57.

"De nombreuses chutes d’arbre et de toiture ont eu lieu sur l’ensemble du département engendrant des problèmes minimes de circulation mais également des coupures de courants pour près de 7.600 foyers", précise la prefecture.

  • Une chute d’une ligne haute tension a été signalé entre Liebvillers et Maîche.






Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Risques élevés d’incendie de forêt ou de végétaux et interdiction des barbecues en plein air à Besançon

conseils • En raison de la sécheresse actuelle des sols et des fortes chaleurs, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers invitent à la prudence face au risque élevé d’incendie de forêt, de récolte ou de végétaux. Occasion de rappeler que la ville de Besançon a pris fin juillet un arrêté interdisant les feux de plein air et les barbecues sur le domaine public.

Où se baigner en toute sécurité en Bourgogne Franche-Comté ?

carte de baignade • L'Agence Régionale de la Santé de Bourgogne-Franche-Comté appelle les habitants de la région à la plus grande prudence en privilégiant les points de baignade surveillées pour se rafraichir durant les fortes chaleurs. Voici la liste de près de 80 points de baignade naturelle classées en fonction de la qualité de l'eau. 

Été et risque de noyade : les conseils pour votre baignade

Le ministère des Sports a lancé un appel à la vigilance pour sensibiliser les baigneurs aux risques de noyades et d'hydrocution. Les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1.000 décès et constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.Voici tous les conseils utiles et pratiques pour éviter les accidents de baignades.   

Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

C'est la saison des guêpes  ! Cet été 2020, avec de très faibles précipitations, est propice à leur développement. De plus, la chaleur facilite la survie des insectes, première nourriture des guêpes. Alors quand il y a piqûre ? Que faire ?  Une piqûre de guêpe  doit être soignée. Pour les personnes allergiques, il faut réagir très vite, car une vulgaire piqûre peut être mortelle. Voici les conseils.

Canicule : interdiction de se baigner dans les lacs et les rivières

Rappel • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

Canicule : de fortes chaleurs jusqu’à mardi en Bourgogne-Franche-Comté

Météo France vient de placer 45 départements, dont la Nièvre et l'Yonne en vigilance orange en raison d'un "pic de chaleur très intense" qui va d'abord toucher vendredi les régions du Sud-Ouest aux Pays de la Loire. 34 autres départements, dont le Jura, le Doubs, la Haute-Saône, la Côte d'Or, la Saône-et-Loire et le Territoire-de-Belfort sont en vigilance jaune. En Bourgogne Franche-Comté, la vague de chaleur doit se poursuivre au moins jusqu'à mardi.

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.93
    légère pluie
    le 11/08 à 6h00
    Vent
    0.88 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    72 %

    Sondage