The Voice : le méa culpa de Mennel va-t-il convaincre TF1 ?

Publié le 07/02/2018 - 12:10
Mis à jour le 09/02/2018 - 10:58

Mennel va-t-elle être exclue de la septième saison de The Voice après la découverte de propos sur Twitter liés aux attentats de Nice et de Saint-Étienne-du-Rouvray  ? Mardi, TF1 a organisé une réunion de crise et se laisse le temps de la réflexion. Mennel, de son côté a tenté de s’expliquer avant de présenter des excuses sur Intagram.

 ©
©

En chantant "Hallelujah" de Leonard Cohen en anglais et en arabe samedi soir lors des auditions à l'aveugle de la septième saison de The Voice, Mennel Itbissem a conquis le jury et notamment Mika, que la Bisontine a choisi comme coach.

Mais d'anciens messages de la chanteuse postés sur les réseaux sociaux ont suscité une vive polémique que TF1 ne pouvait ignorer. "Nous avons découvert les messages dimanche, comme le grand public. Nous avons alors voulu étudier la situation intelligemment et ne pas prendre de décisions précipitées sans avoir vu tous les éléments", a déclaré la première chaîne à Télé Loisirs. Mennel a été convoquée lors d'une réunion de crise ce 6 février 2018.

Messages-chocs

Accusée de complotisme, mais aussi d’être proche des thèses de Tariq Ramadan ou de Dieudonné, Mennel avait posté le 15 juillet 2016, au lendemain des attentats de Nice  (86 morts et 458 blessés), le message suivant sur Facebook  : "C’est bon, c’est devenu une routine, un attentat par semaine!! Et toujours pour rester fidèle, le «terroriste» prend avec lui ses papiers d’identité. C’est vrai, quand on prépare un sale coup, on n’oublie surtout pas de prendre ses papiers !"

Après l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, durant lequel le père Hamel avait été égorgé la chanteuse avait ajouté le 1er août 2016, "Les vrais terroristes, c’est notre gouvernement".

 La vive réaction de "promenade des anges"

L’association des victimes "Promenade des anges - 14 juillet 2016" n'a pas tardé à réagir et a demandé à TF1 de "donner une suite exemplaire" suite au propos de Mennel. Les victimes sont "choquées par les propos tenus par la candidate au lendemain de l’attentat terroriste" '(…) Il est inacceptable de mettre le doute sur la situation que nous avons vécue, nous étions terrorisés, affectés dans nos chairs et/ou ayant perdu nos proches" indique l'association dans un communiqué. 

Les excuses de Mennel

Dès lundi, Mennel Itbissem a réagi suite au début de polémique. Elle a désactivé ses comptes personnels Facebook et Twitter et a commencé à s'expliquer en affirmant que ses propos avaient été sortis de leur contexte. "On me prête des intentions qui ne sont pas les miennes et qui ne reflètent aucunement ma pensée. Je suis née à Besançon, j’aime la France, j’aime mon pays. Je condamne bien évidemment avec la plus grande fermeté le terrorisme. C’était la raison de ma colère. Comment imaginer défendre l’indéfendable !" 

Ce mardi 6 février dans la soirée, Mennel a de nouveau publié sur Insatgram un message d'explication. "Deux ans après, j’ai mûri et je mesure le manque de réflexion de ces messages. Je comprends que ces messages choquent et je m’en excuse. Aujourd’hui, par la musique, je suis heureuse de vous exprimer mon amour et ce qui me tient le plus à cœur: la tolérance envers les autres et la paix entre nous

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Bernard Minier, président d’honneur du prochain festival Livres dans la Boucle

Le Grand Besançon Métropole a dévoilé lors d’une conférence de presse ce mardi 23 avril 2024 à Besançon, les nouveautés et le nom du président d’honneur de la 9e édition de Livres dans la Boucle qui aura lieu du 20 au 22 septembre à Besançon. Parmi les principales nouveautés, on notera le déménagement de la Grande libraire sur le site de Chamar.

2e édition du BESAK Metal Fest : ”Le métal est bien vivant !”

Pour sa deuxième édition, le Besak Metal Fest fait son retour à la Rodia le 8 mai 2024 à partir de 20h. Cette soirée sera encore une fois marquée par une forte empreinte locale, avec deux groupes ”régionaux” émergents, Swarmaggedon et JE, suivis de Death Decline (Dijon) et de Mortuary (Nancy). L’objectif de ce festival est de donner de la visibilité à des groupes régionaux de niveau professionnel et de bénéficier de la présence de deux groupes à la renommée nationale. 

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.43
légère pluie
le 25/04 à 0h00
Vent
1.95 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
93 %