Trains Intercités : de nouvelles commandes en perspective pour Alstom ?

Publié le 19/02/2016 - 16:44
Mis à jour le 20/02/2016 - 09:24

Tandis que les syndicats s'inquiètaient de l'absence de charges de travail à venir en 2018, le Gouvernement a annoncé ce 19 février vouloir lancer un appel d'offres pour renouveler le matériel roulant des trains Intercités et commander 30 rames supplémentaires à Alstom. De quoi permettre au site d'Ornans, qui fabrique les moteurs et les alternateurs, de souffler un peu.

dsc_5242.jpg
Le Régiolis en attente à la gare Viotte ©Sarah Andersen

Annonce

PUBLICITÉ

"L'inquiètude est moins vive depuis cette annonce mais nous restons quand même en alerte", reconnait Philippe Pillot, délégué syndical FO Alstom transport. Cette annonce de commande de 30 trains supplémentaires devrait en effet permettre de remplir les carnets jusqu'en juillet 2019.

Les Intercités devant prendre la relève sur le contrat cadre passé en 2009 avec les régions qui prévoyait la fourniture de 1000 trains. "Nous, on en faisait 60 par an mais il n'y a jamais eu les commandes suffisantes et la décision a été prise avec les régions de n'en faire que 40, tout ça pour arriver en 2018 et n'avoir plus de boulot", explique Philippe Pillot.

En attendant, un collectif intersyndical ira à la rencontre du directeur de cabinet d'Emmanuel Macron ce mardi 23 février et FO a aussi sollicité un autre rendez-vous avec l'association des régions de France au 3 mars prochain, ainsi qu'avec le Ministre des transports. "Tout le monde y va de son couplet sur ces trains régionaux. Nous voulons simplement savoir si nous sommes sur la même longueur d'onde. Avoir une visibilité et maintenir l'emploi sur les sites locaux d'Ornans et du Creusot notamment."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.24
nuageux
le 22/10 à 21h00
Vent
2.25 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
94 %

Sondage