Tramway et quai Veil Picard : Allenbach à la recherche de l’avis des Bâtiments de France

Publié le 15/01/2012 - 09:56
Mis à jour le 15/01/2012 - 15:48

Dans un courrier adressé au préfet, le président du Mouvement Franche-Comté, s’inquiète de ne pouvoir se procurer ce document qui serait daté du 25 novembre 2011 et qui évoquerait les travaux prévus pour la construction du tramway sur le quai Veil-Picard prévoyant notamment l’abattage des arbres et l’installation d’une plateforme empiétant sur le Doubs 

dimanche_besancon_promenade_avril_2010_alice_018.jpg
Vue partielle du quai Veil Picard @archives carvy
PUBLICITÉ

« L’avis officiel de l’Architecte des Bâtiments de France (ABF) ne figurait pas dans la liste des documents dont, dans votre arrêté du 15 juin 2011, vous avec dit avoir pris connaissance avant de signer la Déclaration d’Utilité Publique relative au projet de tram de l’agglomération bisontine.

Comme vous le savez, l’ABF qui dépend de la DRAC veille à la préservation du patrimoine culturel et architectural de la ville. Une charge lourde et prestigieuse dans une ville chargée d’histoire, dotée d’un site géographique unique et qui doit donc être l’objet de toutes les attentions. Il a pour mission de maintenir en l’état toutes nos richesses architecturales y compris au niveau du plus petits détail: portes en bois sculptées, ornements de façades, changement de fenêtres… », écrit Jean-Philippe Allenbach au préfet.

« S’agissant de la ligne de tram, sa réalisation va aboutir à défigurer le quai Veil Picard (abattage d’arbres centenaires, addition d’une plaque métallique débordant sur le Doubs, rupture de la superbe symétrie visuelle avec le quai Vauban..), site pourtant classé et recensé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. L’avis officiel de l’ABF est donc attendu par les citoyens avec la plus grande impatience.

Selon information de Jean-Marie Russias de la DRAC à Besançon, l’ABF a rendu son avis le 25 novembre 2011, date limite d’un point de vue légal pour ce faire. Il s’oppose toutefois à nous en donner copie nous suggérant de le réclamer à la CAGB. Or, cette dernière, par l’intermédiaire de M. Pascal Gudefin, vient de nous faire savoir qu’elle n’était pas en possession de ce document qu’elle n’a d’ailleurs jamais demandé.

Vous comprendrez sans doute que nous nous posions aujourd’hui la question de savoir où a bien pu passer ce document officiel émis il y a maintenant près de deux mois. Est-il perdu dans les circuits tortueux de l’administration préfectorale, des services municipaux ou de la tutelle parisienne de la DRAC ? Est-il en cours de gommage, d’édulcoration, voire de réécriture ?

Quoiqu’il en soit, nous demandons solennellement, au nom du droit d’accès des citoyens aux documents publics, reconnu par la loi du 17 juillet 1978, que l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France sur le projet de tram, rendu le 25 novembre 2011, soit immédiatement rendu public », insiste le président du Mouvement Franche-Comté et ancien candidat sur la liste de Jean Rosselot (UMP) en 2008 qui a trouvé dans la défense du quai Veil-Picard un nouveau cheval de bataille contre la municipalité. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 à Besançon : Jacques Grosperrin reproche aux candidats de « manquer d’imagination » dans leur programme

Municipale 2020 à Besançon : Jacques Grosperrin reproche aux candidats de « manquer d’imagination » dans leur programme

Dans un communiqué de lundi 21 octobre 2019, l'ancien candidat à l'élection municipale en 2014 Jacques Grosperrin dit être "surpris et flatté" par les candidats à l'élection en 2020 qui auraient un programme largement inspiré du sien. Il leur reproche de ne pas "avoir d'imagination".

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.09
peu nuageux
le 23/10 à 6h00
Vent
2.56 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
79 %

Sondage