Trop de vigiles, pas assez d’argent: les HLM épinglés dans le fief de Jégo (UDI)

Publié le 19/12/2014 - 07:44
Mis à jour le 19/12/2014 - 09:15

La Chambre régionale des comptes (CRC) épingle la situation financière des HLM de Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne), jugée "critique" en raison, entre autres, du recrutement de vigiles présents 24h/24 dans les immeubles de ce fief du député-maire UDI Yves Jégo, dans un rapport publié jeudi 18 décembre 2014.

hlm_immeuble_logement-002.jpg
©damien poirier
PUBLICITÉ

Selon la juridiction financière, à Montereau, « l’activité gardiennage et surveillance » mobilise 14,8 emplois (équivalents temps plein) pour 1.000 logements, soit près de quatre fois plus de gardiens et vigiles que dans la moyenne des logements sociaux en France.
Ces vigiles sont présents dans les barres HLM « 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 afin d’assurer la sécurité des résidents« , une organisation qui exige de faire des rotations et est très gourmande en personnel, note le rapport, qui estime qu’au total, une vingtaine de vigiles ont été recrutés en sept ans.
Ces recrutements, depuis 2007, sont « la cause principale, mais non exclusive, du dérapage des dépenses de personnel » dans les comptes de l’office, note la CRC. « Même si ces embauches sont des contrats aidés (…), l’office est amené à supporter un coût direct non négligeable« , estimé par exemple à 477.000 euros pour 19 vigiles en 2010.
D’une manière générale, tous personnels confondus, Montereau compte 36,8 agents pour 1.000 logements, contre environ 20 agents pour 1.000 logements dans le reste de la France, quand bien même « la concentration géographique (des HLM) sur une zone très restreinte aurait dû être un facteur de maîtrise des effectifs« , poursuivent les magistrats.
Traduit en terme de dépenses, cela représente un passage des frais de personnel de 21,6% des loyers perçus en 2007, à 31,8% des loyers en 2011, le double de ce qui est observé dans le reste de la France.
Résultat, la situation financière de l’office est jugée « critique et peine à se redresser« , avec un « autofinancement net négatif » sur quasiment toute la période depuis 2007 : en clair, l’office HLM vit au dessus de ses moyens. Il est obligé de tirer constamment sur une ligne de crédit (passée de 2 millions d’euros à 5 millions d’euros fin 2011), une pratique « à la fois irrégulière et coûteuse » pour laquelle les HLM de Montereau doivent payer des intérêts, à hauteur selon le rapport de 306.000 euros.
La Chambre régionale des comptes note que pour redresser la barre, l’office HLM s’est engagé, entre autres, à ne pas renouveler les contrats des vigiles en CDD.
Contactée, la mairie de Montereau-Fault-Yonne n’avait pas réagi dans l’immédiat.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fermeture du magasin « À la bonne heure » à École-Valentin : des employés dans le flou…

Le samedi 13 avril 2019 à 14h30, l'entreprise « À la Bonne Heure » se situant dans la galerie marchande de Carrefour Valentin a fermé ses portes en raison de travaux pour une durée indéterminée. Le problème ? Les employés n'ont toujours pas reçu de courrier les informant de leur devenir…

Purement Chocolat à Besançon : « Je propose chaque année de nouvelles créations pour Pâques »

COMMERCE BEZAC KDO • Purement Chocolat a ouvert en septembre 2016 rue Tristan Bernard à Besançon. Claude Péquignot, artisan chocolatier depuis plus de 30 ans, confectionne moulages et autres chocolats pour toutes les occasions, y compris pour Pâques… Nous avons ouvert les portes de cette chocolaterie, un commerce Bezac Kdo.

Incendie à Notre-Dame de Paris : Marie-Guite Dufay proposera une aide à la reconstruction en assemblée plénière

Quelques jours après l'incendie qui a détruit une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, annonce qu'elle proposera une aide à la prochaine assemblée plénière pour la reconstruction de la partie meurtrie de l'édifice.

Eve Boutique fête son 50e anniversaire à Besançon : retour sur l’histoire d’un commerce incontournable du centre-ville…

Ouverte depuis 1969 rue des Granges à Besançon, Eve Boutique, une entreprise familiale spécialisée dans la lingerie féminine, a traversé les modes et les époques, du corset au soutien-gorge sans armature en passant par le maillot de bain… Aurélie, la petite-fille et actuelle propriétaire nous parle de ces 50 dernières années du haut de ses 38 ans...

Un nouveau service de carte grise s’est installé rue de Vesoul à Besançon…

Info pratique • Les guichets de la préfecture du Doubs en charge des cartes grises ont été supprimés novembre 2017. Si toutes les démarches peuvent être réalisées sur le site de l'ANTS, bon nombre de personne n'a pas accès à internet. C'est pourquoi Service carte grise 25 a ouvert rue de Vesoul à Besançon.

Combien de kilos de chocolat utilisent les chocolatiers à Besançon pour Pâques ?

THÈME DE LA SEMAINE : PÂQUES #3 • Pâques est l'une des périodes les plus importantes économiquement pour les chocolatiers en France y compris à Besançon. C'est pourquoi ils ne doivent pas rater l'occasion de proposer un maximum de produits à leurs clients. Quelle quantité de chocolat utilisent les chocolatiers à Besançon ? C'est la Question (pas si) con de ce mercredi 17 avril 2019 sur le thème de Pâques…

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 9.9
couvert
le 23/04 à 3h00
Vent
1.18 m/s
Pression
997.284 hPa
Humidité
80 %

Sondage