UMP: Michel Vienet appelle à la responsabilité

Publié le 28/11/2012 - 11:43
Mis à jour le 28/11/2012 - 19:06

Suite à la décision de la commission nationale des recours, le secrétaire départemental UMP du Doubs estime qu’il faut reconnaitre l’élection de Jean-François Copé à la tête du parti et organiser « le nécessaire travail de rassemblement et d’unité de la grande famille de l’UMP ». Il a envoyé une lettre aux adhérents du Doubs pour appeler au rassemblement et a remercié les 1567 électeurs du Doubs à qui il veut laisser la parole…

 ©
©

resserrer les liens…

Michel Vienet ne cache pas que son parti vient de vivre huit journées "très difficiles et très éprouvantes durant lesquelles un grand nombre d'entre vous, élus, cadres, militants et sympathisants, ont été ébranlés par les nombreux évènements et rebondissements".

En tant que membre élu, par le Conseil National, de la Commission des Statuts et du Règlement Intérieur de l'UMP, le secrétaire départemental UMP du Doubs déclare vouloir prendre sa part "aux nécessaires travaux d'amélioration de nos règles, et notamment celles concernant les conditions de l'élection de l'équipe dirigeante".

Donner la parole aux militants

Pour resserrer les liens, un bureau départemental extraordinaire se tient ce mercredi 28 novembre 2012 à Vercel en présence du président du comité départemental, Jean-Marie Binetruy, et des cadres du parti. L’idée est d’organiser des rencontres et de donner, comme le souhaite Jean-François Copé,  la parole aux militants du parti dans les cinq circonscriptions du Doubs.

"Aujourd'hui, notre seul adversaire redevient la coalition Socialo écolo communiste et nous devons plus que jamais repartir avec nos élus, parlementaires, conseillers régionaux et départementaux, nos maires et nos cadres au combat en appliquant tout simplement notre Feuille de Route de la Fédération UMP du Doubs.  Ainsi, nous pourrons dignement, ensemble, engager aux côtés de Jean-François COPE, de François FILLON et de leurs équipes rassemblées la nécessaire entreprise de préparation de la reconquête des territoires en 2014 et 2015 ".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Les Républicains : l’exclusion d’Eric Ciotti, invalidée par le tribunal judiciaire de Paris

La justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti, président de LR, a-t-on appris vendredi 14 juin. Pour rappel, le bureau politique de son parti s’était réuni le 12 juin pour l’évincer après ses déclarations sur son alliance avec l’extrême droite dans le cadre des élections législatives.

Législatives 2024 : cette fois, le Mouvement Franche-Comté appelle à ne pas voter pour LFI

Après avoir appelé les Francs-Comtois à ne pas voter aux prochaines législatives pour l’extrême droite, le RN, parti ”national-centraliste” en ce qu’il souhaite détruire l’Europe et supprimer les régions, le Mouvement Franche-Comté leur demande, ce vendredi 14 juin, ne pas voter pour les candidats de La France insoumise, parti co-fondateur du Nouveau Front populaire.

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Accord signé au Nouveau Front populaire : Dominique Voynet, candidate dans le Doubs

Les Écologistes, le Parti socialiste, la France insoumise et le Parti communiste ont trouvé et signé jeudi 13 juin au soir un accord pour la création d'un "Nouveau Front populaire", après l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale le 9 juin dernier. Dominique Voynet (EELV), ancienne ministre et secrétaire régionale d'Europe Écologie-Les Verts en Bourgogne-Franche-Comté est candidate dans la deuxième circonscription du Doubs, supplée par Anthony Poulin, adjoint à la maire de Besançon.

Législatives 2024 : Éric Alauzet se retire et laisse la place à Benoît Vuillemin

Selon un communiqué du 13 juin 2024, le député de la deuxième circonscription du Doubs du parti Renaissance, Éric Alauzet, a décidé de se retirer de la campagne pour l’élection législatives anticipée des 30 juin et 7 juillet. Il confirme la candidature de Benoît Vuillemin, maire de Saône et vice-président de Grand Besançon Métropole.

Législatives 2024 : un collectif mobilisé contre l’extrême droite à Besançon

À l'initiative de la Ligue des droits de l'Homme, une cinquantaine d'associations, d'ONG et d'organisations syndicales se sont réunies lundi 11 juin 2024 et ont décidé de former un collectif suite aux résultats des élections européennes. Pour rappel, une mobilisation contre l’extrême droite est prévue samedi 15 juin 2024 à 15h00 place de la Révolution à Besançon.

Législatives 2024 : comment voter par procuration ?

Le 9 juin 2024, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l’Assemblée Nationale, appelant ainsi les Français à retourner aux urnes les 30 juin et 7 prochains. En vue de ces élections législatives, et en ce début de saison estivale, le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer renouvelle le dispositif de procuration dématérialisée, mis en place pour la première fois pour les élections Européennes 2024. Précisions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.66
peu nuageux
le 15/06 à 21h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
86 %