Alerte Témoin

Un abbé troque sa soutane pour un parachute

Publié le 20/07/2015 - 11:17
Mis à jour le 20/07/2015 - 11:17

Un prêtre catholique s'est lancé vendredi 17 juillet 2015 dans le vide pour 2.500 m de chute libre dans le cadre d'une campagne de collecte de fonds pour restaurer une abbaye millénaire du Lot, a rapporté l'ecclésiastique au terme de l'aventure.

INSOLITE !

PUBLICITÉ

"J'ai montré que mon engagement était réel et que tous ceux qui soutiennent le projet peuvent être derrière. J'ai mouillé le maillot", a déclaré à l'AFP l'abbé Guillaume Soury-Lavergne, 36 ans.

Le prêtre a fait le grand saut depuis un petit avion au dessus de l'aérodrome de Cahors-Lalbenque dans l'objectif de réunir 50.000 euros dans le
cadre d'un vaste projet de réfection de l'abbaye de Marcilhac-sur-Célé, un joyau architectural mais partiellement en ruine, mêlant styles carolingien, roman et gothique.

"Marcilhac avec ses 200 habitants ne peut supporter les travaux de restauration", dit l'abbé évoquant un budget global de près de 2 millions d'euros.

Monté à 4.000 m, le curé, qui avait un peu pratiqué le parachutisme mais en mode automatique au service militaire, s'est lancé pour une expérience nouvelle pour lui, la chute libre avant ouverture de sa toile à 1.500 m du sol. L'abbé qui avait troqué sa soutane habituelle pour un costume de clergyman et des baskets n'a pas paniqué en montant dans l'avion ni en donnant l'impulsion. "Mais je n'ai pas réussi à trouver la poignée pour déployer le parachute", a-t-il reconnu.

C'est un des deux moniteurs du paraclub du Cahors Skydive qui soutenaient son projet et l'accompagnaient qui l'a tiré d'affaire. "Heureusement qu'ils étaient là. C'est très impressionnant, il y a tout le corps qui dit non", a-t-il expliqué. L'audacieux abbé avait promis de se lancer dans le vide s'il récoltait au moins la moitié des 50.000 euros nécessaires pour installer à Marcilhac-sur-Célé un superbe orgue de 808 tuyaux datant de 1886 offert par une paroisse anglaise du Yorkshire.

Avec 26.000 euros récoltés en moins de quatre mois par le biais d'un site de financement participatif chrétien, CredoFunding.fr, il a dû s'exécuter. L'orgue doit mettre en valeur l'excellente acoustique de l'abbaye et attirer plus de visiteurs dans un édifice "magnifique mais très dégradé" - la partie romane n'a plus de toit - où le père Soury-Lavergne célèbre en été la messe tous les jours.

Avec ses bâtiments classés monuments historiques allant du IX au XVIe siècle, l'abbaye de Marcilhac-sur-Célé, est située sur le chemin du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle et n'est éloignée que de quelques dizaines de kilomètres de sa célèbre homologue de Rocamadour.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Septième « urbi et orbi » de Noël pour le pape François

Le pape François doit adresser son traditionnel message "urbi et orbi" à la ville de Rome et au monde, en latin,  à l'occasion de son septième Noël dans ses fonctions, mercredi au Vatican, pour un vaste tour d'horizon des zones de conflits. Mardi soir, lors de sa traditionnelle homélie de la messe de Minuit, l'Argentin avait mis l'accent sur l'amour "inconditionnel" et "gratuit" face à la logique marchande  

Voile refusée dans une maison de retraite : la paroisse a trouvé un appartement à la religieuse

Le père Florent Belin, curé de la paroisse Notre-Dame de la Motte de Vesoul, tient à s'exprimer dans un communiqué après l'ampleur prise dans les médias après son édito sur la laïcité dans un bulletin paroissial. Le prêtre s'interrogeait que la notion de laïcité après avoir eu connaissance de l'histoire d'une religieuse venue prendre sa retraite à Vesoul et qui souhaite continuer à porter le voile et l'habit.

Polémique sur le voile : l’assemblée régionale « profondément marquée » selon Marie-Guite Dufay

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui se réunissait ce vendredi 15 novembre 2019 en assemblée plénière un mois après la polémique déclenchée par un élu RN au sujet d'une femme voilée dans le public, reste "profondément marqué", a estimé sa présidente (PS) Marie-Guite Dufay.

Port du voile : le Sénat vote l’interdiction pour les parents accompagnant les sorties scolaires

La polémique née de l'intervention de Julien Odoul le 11 octobre 2019 à Dijon à l'encontre d'une mère voilée qui accompagnait une sortie scolaire continue de faire débat en France. Mardi 29 octobre 2019, le Sénat, à majorité de droite a adopté dans un contexte explosif, une proposition de loi LR visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires, jugée "contre-productive" par le ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer.  

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.9
couvert
le 29/02 à 12h00
Vent
10.32 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
61 %

Sondage