Un ancien notaire d’Audincourt nouveau président de la Fondation arc-en-ciel

Publié le 26/02/2013 - 11:20
Mis à jour le 26/02/2013 - 11:20

Elu le 16 février dernier à Beaucourt, Jean-Patrice Peugeot est le nouveau président de la Fondation arc-en-ciel qui gère en Franche-Comté sept établissements relevant des secteurs sanitaires et médico-sociaux. Il succède ainsi au Dr Brigitte Monath, qui assurait cette fonction bénévole depuis février 2010.

bénévolat

"Mme Monath a fait un travail remarquable durant ses trois années de présidence, elle était parfaite à ce poste. Je regrette sincèrement que, atteinte par la limite  d’âge, elle doive quitter cette fonction. Je vais faire en sorte de continuer ce qu’elle a entrepris", précise Jean-Patrice Peugeot. Notaire d’avril 1982 à décembre 2011 au sein du Cabinet des notaires associés à Audincourt, celui-ci assurait jusqu’alors la fonction de vice-président.

Rappelons que, gestionnaire d’établissements de soins, d’accueil et de service à la personne en  Franche-Comté, la Fondation arc-en-ciel accueille chaque année plus de 4.600 personnes fragilisées par la maladie, le handicap ou le grand âge. Implantée dans les quatre départements de la Franche-Comté (Territoire de Belfort, Doubs, Jura et Haute-Saône), elle gère sept établissements relevant des secteurs sanitaires et médico-sociaux. Elle compte à son actif 858 lits et places, près de 900 salariés et 150 bénévoles actifs.

Reconnue d’utilité publique, la Fondation arc-en-ciel conduit une mission à but non  lucratif, se positionnant en alternative et en complémentarité aux secteurs public et privé commercial.

Le nouveau bureau du conseil de Fondation est ainsi constitué :

  • Président : Jean-Patrice Peugeot
  •  Vice-président : Pierre Thierry
  • Trésorier : Jean-Pierre Perin
  • Secrétaire : François Sahler
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.51
légère pluie
le 18/04 à 15h00
Vent
2.79 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
76 %