Un Center Parcs dans la forêt de Poligny ?

Publié le 10/09/2013 - 11:36
Mis à jour le 27/04/2019 - 08:53

Le groupe Pierre & Vacances étudie la possibilité de créer un 23e Center Parcs au coeur du massif du Jura. La décision définitive ne sera pas prise avant un an et demi. En attendant, les acteurs économiques de Franche-Comté veulent mettre toutes leurs chances de leur côté…

 ©
©

En mai 2013, une rencontre s'est tenue entre Pierre & Vacances et les acteurs économiques de la région :  l'ARD - agence régionale de développement- , le Conseil Général du jura, la Communauté de Communes du Comté de Grimont et Dominique Bonnet, le maire de Poligny. Objectif : étudier la possibilité de valider la faisabilité d'un nouveau Center Parcs en Franche-Comté. Les études financières et techniques ont démarré cet été. Elles devraient durer de 18 à 24 mois.

12 sites visités, 15 réunions organisées

Fin 2007, Pierre & Vacances annonçait sa volonté de créer un 23e domaine en Europe. On compte aujourd'hui quatre Center Parcs en France. D'ailleurs, un cinquième est actuellement en construction. Il ouvrira ses portes en 2015 dans la Vienne (Trois- Moutiers et de Morton).

Entre 2008 et 2013, les équipes projets de Pierre & Vacances sont venues à neuf reprises en Franche-Comté et ont visité 12 sites de plus de 150 ha. Plus de 15 réunions ont été organisées. En Franche-Comté,  la forêt de Poligny semble être le site le  plus adapté au projet même si Pierre & Vacances n'exclut pas d'autres pistes, notamment en Saône-et-Loire. 

Le chemin vers le Jura encore long...

Mais rien n'est encore fait. Marie-Guite Dufay, la présidente de région, Christophe Perny, président du conseil général et Jean-François Gaillard de la communauté de communes du Comté de Grimont, unis pour défendre les intérêts de la Franche-Comté dans ce dossier le savent bien. "De l’idée à la construction, le chemin vers le Jura est encore long. Les collectivités concernées travailleront ensemble aux côtés de Pierre & Vacances jusqu’à la décision" expliquent-il dans un communiqué commun. 

400 cottages, 300 emplois... 

Mais en attendant, l'arrivée du Center Parcs serait un atout non négligeable pour le tourisme en Franche-Comté et pour l'économie locale. Pierre & Vacances fait en effet majoritairement, appel aux entreprises locales pour les travaux et les produits de construction. Le chantier, sur deux ans, pourrait occuper de 250 à 500 personnes en fonction des phases de travaux

"400 cottages, des boutiques et des équipements de loisirs pourraient être construits en forêt de Poligny si les études se révèlent concluantes (...)Pour l’exploitation du Domaine, 300 emplois directs pourraient être créés et de nombreuses retombées économiques indirectes sont attendues : approvisionnement en filière courte pour les produits régionaux, achat de prestations, retombées fiscales, notoriété territoriale... ". 

La Franche-Comté va désormais s'atteler à valoriser les atouts techniques non négligeables d'une région verte, reposante et portée sur le développement durable. Autant d'arguments auxquels sont sensibles les clients de Center Parcs...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Volte-face : les bars de Besançon pourront finalement diffuser les Jeux olympiques de Paris !

EXCLUSIVITÉ • Suite aux polémiques autour de la diffusion des JO sur les terrasses bisontines, nous avons contacté la Ville de Besançon. Abdel Ghezali, premier adjoint en charge des Sports, a affirmé que la mesure interdisant l’installation d’écrans en extérieur serait suspendue dès vendredi 26 juillet 2024, et cela, jusqu’à la fin des épreuves sportives. Cela inclut également les Jeux paralympiques.

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.52
ciel dégagé
le 25/07 à 12h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
63 %