Augustin Guillot ne se représente pas à Baume-les-Dames : "Un choix raisonné et éthique"

Publié le 07/09/2013 - 14:10
Mis à jour le 16/04/2019 - 11:40

Le maire socialiste de Baume-les-Dames Augustin Guillot a annoncé vendredi 6 septembre 2013, qu’il ne briguerait pas un nouveau mandat. Il souhaite cependant être présent sur la liste de la majorité municipale sortante en 2014, pour continuer à travailler au rayonnement et à l’attractivité de la ville.

1227223287.jpg
Augustin Guillot, maire de Baume-les-Dames, n'est pas candidat à un nouveau mandat ©carvy

municipales 2014

PUBLICITÉ

"La perspective de la fin de mandat m’a conduit à ne pas monopoliser les mandats municipaux au-delà du raisonnable. Je m’étais fixé cette règle et m’y tiens" explique Augustin Guillot. "Professionnellement je suis inspecteur pédagogique de l’éducation nationale et l’évolution de ma carrière est un élément dans ma décision. Je ne quitte pas l’action politique pour autant. L’an prochain, je souhaite figurer en position éligible, sur la liste issue du groupe de la majorité municipale que j’ai conduit pendant 13 ans. Si je suis réélu conseiller municipal, j’ai la volonté de travailler à nouveau pour la ville et contribuer à la poursuite de son développement. Mais cela se décidera collectivement, je le rappelle".

Feuille de route

"Le projet de ville adopté en 2002 définissait les principales orientations pour Baume les Dames sur 10 ans. Avec des priorités d’actions qui se sont traduites par des réalisations en matière d’urbanisme, d’action sociale, de sport, de culture et de développement économique. Baume les Dames s’est constitué en Communauté de Communes et a été l’une des premières villes à se doter d’un Plan Local d’Urbanisme. Cela a permis de donner une impulsion à l’habitat et à l’offre foncière pour les entreprises. Il a fallu aussi prendre en compte les critères du Plan de Prévention des Risques d’Inondations. Ce qui nous a guidés dans le développement urbain et la protection des zones sensibles. N’oublions pas non plus la création d’un complexe touristique, le portage d’une zone intercommunale d’activités économiques. Aussi, nous avons consacré 10 % de nos investissements dans les infrastructures sportives, créé une médiathèque, et au chapitre du patrimoine, nous avons rénové une ancienne abbaye qui était en perdition. Les actions étant réalisées, il est temps de passer la main. J’ajoute qu’il s’agit d’une exigence éthique et personnelle".

Liste d’union de la gauche

"En tant qu’animateur du groupe majoritaire, j’ai lancé une procédure d’appel à candidatures en vue de la désignation de la future tête de liste. Les 80 membres du corps électoral de primaires, constitué d’acteurs de la vie locale au-delà des appartenances politiques et qui ont travaillé avec le conseil municipal depuis 2001, auront donc à se prononcer prochainement". Nul doute que cette annonce, donne le tempo du calendrier électoral des municipales de 2014, et pourrait faire sortir très vite du bois, l’opposition qui s’organise déjà.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 à Besançon : Jacques Grosperrin reproche aux candidats de « manquer d’imagination » dans leur programme

Municipale 2020 à Besançon : Jacques Grosperrin reproche aux candidats de « manquer d’imagination » dans leur programme

Dans un communiqué de lundi 21 octobre 2019, l'ancien candidat à l'élection municipale en 2014 Jacques Grosperrin dit être "surpris et flatté" par les candidats à l'élection en 2020 qui auraient un programme largement inspiré du sien. Il leur reproche de ne pas "avoir d'imagination".

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.16
partiellement nuageux
le 23/10 à 9h00
Vent
0.16 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
66 %

Sondage