Un comité de suivi pour améliorer l'accessibilité à la fibre optique dans le Grand Besançon

Publié le 06/06/2023 - 15:30
Mis à jour le 06/06/2023 - 15:32

La réunion du comité de suivi, présidé par Gabriel Baulieu, 1er vice-président de Grand Besançon Métropole, se déroule ce mardi 6 juin 2023. Un point de situation sera effectué avec Orange concernant le déploiement de la fibre optique dans le Grand Besançon au regard du nombre important de foyers et d’entreprises encore dans l’attente.

image d'illustration © d poirier ©
image d'illustration © d poirier ©

Suite à un Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement (AMII) datant de 2010-2011, l’Etat a confié à Orange la responsabilité du déploiement de la fibre sur Besançon ainsi que sur les 57 autres communes "historiques" de Grand Besançon Métropole (ensemble des communes membres de GBM, en dehors des 15 communes du Val Saint-Vitois et de la Dame Blanche Bussière qui ont intégré Grand Besançon en 2017).

Trop de ménages et d'entreprises "non desservis"

En dépit d’une accélération forte du déploiement sur 2021 et 2022, force est de constater que trop de ménages et d’entreprises "restent encore non desservis par la fibre optique FttH", nous précise-t-on.

Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole et maire de la Ville de Besançon déplore ces retards pris dans le déploiement de la fibre. Ces derniers poseraient des retards "importants en termes d’attractivité du territoire" et viendraient "freiner le développement des services numériques nécessaires aux entreprises et particuliers".

Aussi, cette réunion du Comité de suivi est destinée à disposer, de la part d’Orange, les éléments d’information suivants :

  • L’actualisation des chiffres et du planning de déploiement du FttH dans la zone AMII de Grand Besançon Métropole pour les 58 communes concernées, en lien avec les principales échéances et les engagements vis-à-vis du Plan France Très Haut Débit ;
  • Un point spécifique au secteur sauvegardé de Besançon (dont « la boucle » où les déploiements sont les plus lents) concernant son avancement et l’organisation des déploiements ;
  • Les sujets concernant la voirie et l’urbanisme, notamment les travaux de génie civil, les enfouissements et effacements de réseaux, les demandes d’implantation de poteau,
  • Le plan de communication à destination des habitants et la désignation d’interlocuteurs locaux.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.34
peu nuageux
le 22/04 à 21h00
Vent
1.59 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
86 %