Un CRS mis en examen pour tentative d'homicide sur sa conjointe

Publié le 07/02/2024 - 17:35
Mis à jour le 07/02/2024 - 16:41

Un CRS a été mis en examen pour tentative d'homicide sur sa conjointe dimanche, a-t-on appris mercredi 7 février 2024 auprès du parquet de Dijon, après s'être retranché chez lui de longues heures, nécessitant l'intervention du GIGN.

 © Élodie R.
© Élodie R.

Le policier membre d'une Compagnie républicaine de sécurité (CRS) a été placé en détention provisoire après s'en être pris physiquement à son épouse, sans faire usage de son arme, a précisé le parquet à l'AFP. "Les lésions constatées sur la victime ne sont pas d'une extrême gravité", précise-t-on de même source.

Le policier n'a aucun antécédent de violences conjugales et aucune plainte n'avait été déposée précédemment par la victime, selon le parquet. Le CRS est soupçonné d'avoir agressé sa conjointe, dimanche, lors d'une dispute au domicile du couple dans le village de Laperrière-sur-Saône (425 habitants, Côte d'Or).

L'épouse a réussi à s'enfuir, le policier se retranchant chez lui, ce qui a provoqué l'intervention de l'unité d'élite du GIGN de Dijon. Après de longues heures de négociation, le mari s'est finalement rendu dans la soirée de dimanche avant d'être placé en garde à vue, a-t-on indiqué de source proche du dossier.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.11
ciel dégagé
le 25/06 à 0h00
Vent
2.21 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
91 %