Un diagnostic sur l’accessibilité va être mené dans le Doubs

Publié le 08/09/2016 - 16:53
Mis à jour le 13/09/2016 - 17:02

Le préfet du Doubs, Raphaël Bartolt et la présidente du département, Christine Bouquin se sont rencontrés ce jeudi 8 septembre 2016 pour mettre en place le schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services public. Première étape décidée lors de cette réunion : réaliser un diagnostic pour connaitre les demandes en accessibilité au public sur le territoire. Les données seront connues en janvier 2017.

 ©
©

C’était le premier comité de pilotage pour la réalisation du schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services public. Ce projet entre l’Etat et le département s’inscrit dans l’article 98 de la loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la République).

C’est quoi un schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public ?

Ce programme, adopté pour 6 ans, a pour objectif de mettre en place différentes actions pour améliorer l’accessibilité du public. De nombreux domaines sont concernés :

  • transports
  • accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication
  • offre de soins
  • services sociaux
  • services du quotidien ou ponctuels
  • éducation

Avec ce diagnostic demandé par le comité de pilotage les deux organes (Etat et département) pourront mettre en adéquation leurs actions avec les besoins de la population et les servies déjà existants. C’est en janvier 2017 que seront publiés les premiers éléments de ce diagnostic territorial.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives : Jadot au soutien du boulanger Stéphane Ravacley, candidat "atypique"

Le candidat EELV à l'élection présidentielle, Yannick, Jadot, s'est rendu à Besançon ce mercredi 25 mai 2022 pour soutenir le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, le candidat écologiste de la Nupes (nouvelle union populaire écologique et sociale) sur la 2e circonscription du Doubs.

Ndiaye à l’Education : J-P Chevènement met en garde contre « l’enterrement » du bilan Blanquer

Jean-Pierre Chevènement, 83 ans, ancien ministre de l'Education nationale et soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a mis en garde lundi contre "l'enterrement de la politique mise en oeuvre par Jean-Michel Blanquer depuis cinq ans" après la nomination de Pap Ndiaye à la tête du ministère de la rue de Grenelle.

Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.44
partiellement nuageux
le 28/05 à 12h00
Vent
4.59 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
32 %

Sondage