Un Jurassien s’est présenté comme le "nouveau Mohammed Merah" sur YouTube

Publié le 25/01/2014 - 11:53
Mis à jour le 25/01/2014 - 11:54

Un homme d'une vingtaine d'années s’était présenté comme "le nouveau Mohammed Merah" dans une vidéo postée sur YouTube. Il sera jugé le 11 février prochain devant le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier a indiqué ce samedi 25 janvier 2014 une source judiciaire.

PUBLICITÉ
Le suspect a été interpellé et placé en garde à vue mercredi et jeudi, puis remis en liberté. Il devra répondre d' »apologie du terrorisme » et de « provocation à la haine envers un groupe compte tenu de son origine » devant le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier, a indiqué la procureure Virginie Deneux, confirmant une information du quotidien Le Progrès. Il a reconnu les faits en expliquant qu’il voulait « faire le buzz » sur internet, « sans mesurer la portée de ses actes« , a dit la procureure, pointant un « acte isolé » qu’il ne faut pas « surenchérir« .
 
En début de semaine, le suspect a publié une première vidéo de quarante secondes, dans laquelle il proclame: « Je suis le nouveau Mohammed Merah. (…) Celui qui dit le contraire, je le crible de balles« , puis « dans ton domicile, je fais péter une grenade« . Dans une seconde vidéo, le jeune homme tient des propos antisémites.
 
« Il a réalisé ce qu’il a fait grâce à l’enquête et en recevant des messages mécontents sur internet », a commenté Mme Deneux. Les vidéos ont été signalées par des particuliers qui ont déposé une main courante à Paris. « YouTube a joué son rôle modérateur en retirant les vidéos« , a précisé Mme Deneux.
 
Le suspect a ensuite été localisé dans le Jura et en l’absence d’une réelle menace terroriste, le parquet de Lons-le-Saunier a été chargé de l’affaire, confiant les investigations à la brigade des recherches de la gendarmerie de Saint-Claude.
 
(source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.01
partiellement nuageux
le 19/06 à 0h00
Vent
2.14 m/s
Pression
1012.44 hPa
Humidité
74 %

Sondage