Un nouveau fonds régional d’investissement dédié aux filières agroalimentaires en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 28/11/2023 - 15:48
Mis à jour le 30/11/2023 - 16:11

La Région Bourgogne-Franche-Comté veut renforcer son rôle auprès des filières agroalimentaires en créant un fonds d’investissement qui leur est dédié : BFC Participations, un nouvel outil financier destiné à consolider les ressources financières durables des entreprises, a-t-on appris dans un communiqué le 28 novembre 2023.

Cet outil financer est destiné à consolider les ressources financières durables des entreprises dans l’objectif du maintien des centres de décision en région et de la structuration des filières agroalimentaires. Les enjeux de cette création sont l’accompagnement des entreprises dans leur croissance et dans leur phase de transmission. Ce fonds s’engage aux côtés des dirigeants d’entreprise dans les phases clefs de leur développement : cap de croissance, structuration interne, transmission ou mise en place des transitions environnementales, numériques, d’une stratégie RSE (responsabilité sociétale des entreprises).

Un nouveau format

BFC Participations est une société d’investissement dont la Région est l’unique actionnaire avec la particularité d’avoir une gouvernance mixte publique-privée. Ce format, nouveau pour la Région, donne à BFC Participations "la souplesse et la réactivité nécessaires pour s’adapter aux spécificités du projet : taille, partenaires financiers choisis par l’entreprise", est-il précisé dans le communiqué.

L’intervention de BFC Participations se concrétise notamment sous la forme de prises de participation minoritaires au capital de l’entreprise, obligatoirement aux côtés d’un fonds d’investissement partenaire, national ou régional, respectueux du maintien des intérêts des filières agroalimentaires régionales et dans les mêmes conditions que lui. La société travaille en cohérence et partenariat avec les acteurs du financement des entreprises notamment régionaux afin de pouvoir maximiser l’effet de levier sur les financements en capital et en prêt bancaire. 

Pour quelles entreprises ?

Les entreprises ciblées par BFC Participations sont les industries de transformation des productions agricoles tels que les salaisons, fromageries, fabricants de boissons, de vins et spiritueux... Mais pas seulement. Les filières agroalimentaires sont considérées au sens large : de l’amont agricole à l’aval au plus proche du consommateur. Ainsi, les entreprises en lien avec le machinisme agricole, l’emballage, la logistique ou le process et toutes les autres qui rendent un service à une filière agroalimentaire peuvent être concernées. Seules les opérations liées au foncier agricole sont exclues.

La Région explique que "BFC Participations se place aux côtés du dirigeant pendant la durée nécessaire à la transition, avant de céder ses participations. Cette cession se fera de préférence à des porteurs d’intérêts régionaux, à commencer par le dirigeant de l’entreprise, à sa famille ou à un industriel régional." Cet outil financier se veut également "pertinent pour le dirigeant qui anticipe la transmission ou souhaite la cession de son entreprise par la construction d'une offre régionale de financement autour d'un repreneur industriel régional ou d'une personne physique."

Infos +

BFC Participations est dotée d’un capital initial de 3,5M€, soit une intervention dans 5 à 8 entreprises. Il a vocation à grandir ces prochaines années, au vu des investissements effectivement réalisés et ainsi accompagner de nouveaux projets. 

"Je suis particulièrement sensible à la sécurisation de la chaîne de valeur agricole et agroalimentaire en Région Bourgogne-Franche-Comté. C'est pourquoi j'ai accepté de prendre la Présidence de BFC Participations, dont la vocation est d'accompagner les ambitions des acteurs économiques décisionnaires attachés à notre territoire", conclut Alain Cannard, président de BFC Participations.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Salon de l’agriculture : une nouvelle médaille d’or pour le Kirsch de Fougerolles AOC Peureux 

Le Kirsch de Fougerolles AOC Peureux a obtenu une nouvelle médaille d'Or le 27 février 2024 au Concours général agricole 2024. ”Une véritable fierté pour la Maison d'obtenir pour la deuxième année consécutive”, cette récompense pour cette eau-de-vie iconique de son terroir fougerollais, qui marque, en 2024, les 160 ans des Grandes Distilleries Peureux.

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.58
légère pluie
le 05/03 à 15h00
Vent
3.97 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
70 %