Un pédocriminel bisontin jugé actuellement devant la cour criminelle de Paris

Publié le 03/11/2023 - 16:29
Mis à jour le 03/11/2023 - 16:55

Un Français de 55 ans originaire de Besançon est jugé ce vendredi 3 novembre par la cour criminelle de Paris pour six viols et 19 agressions sexuelles commis en Malaisie sur plus d’une vingtaine d’enfants et adolescents. Ce procès ne devrait être que le premier d’une longue série puisque l’homme est soupçonné d’avoir agressé et/ou violé au moins une cinquantaine d’enfants dans plusieurs pays d’Asie. 

 © Ekaterina  BOLOVTSOVA
© Ekaterina BOLOVTSOVA

Âgé de 55 ans, Jean-Christophe Quenot, professeur de français expatrié en Asie depuis les années 90 est actuellement jugé pour des faits commis en Malaisie entre janvier 2014 et octobre 2017.  

L’enseignant bisontin s’était expatrié à Singapour au début des années 1990 où il aurait abusé d’au moins une cinquantaine d’enfants entre 1990 et 2019 dans différents pays : Thaïlande, Malaisie, Singapour, Philippines, Inde, Sri Lanka et Indonésie. 

En 2019, l’homme avait été arrêté une première fois à Bangkok en flagrant délit alors qu’il se trouvait dans une chambre d’hôtel avec deux garçons de 14 ans. Les policiers avaient également mis la main sur une caméra et un ordinateur possédant des contenus pédopornographiques. 

Plus de 174.000 photos et vidéos saisies

Placé en détention, il avait été libéré après quelques jours en versant une caution de 8.000€ en liquide avant de quitter illégalement la Thaïlande pour rejoindre la France.

L’homme avait finalement été interpellé à Besançon le 30 mars 2019 par les enquêteurs de l’office central de répression des violences aux personnes (OCRVP) alors que l’homme rendait visite à sa famille. Plus de 174.000 photos et vidéos le mettant en scène abusant d'enfants ont également été saisies. Lors de sa garde à vue il avait avoué payer de jeunes garçons pour assouvir ses fantasmes.

Au vu de la complexité des investigations, la justice française a souhaité "scinder" les différentes affaires dans lesquelles l'homme est impliqué. Raison pour laquelle il n’est en ce moment jugé que pour six viols et agressions sexuelles commis sur une vingtaine d’enfants. Il encourt jusqu’à vingt ans de réclusion. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.26
ciel dégagé
le 25/06 à 9h00
Vent
1.94 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
68 %