Un revenu universel d'activité pour "remettre le modèle social français sur pied" selon O. Noblecourt

Publié le 19/11/2019 - 19:01
Mis à jour le 19/11/2019 - 18:46

Le délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté en charge de la concertation sur le revenu universel d'activité Olivier Noblecourt était à Besançon mardi 20 novembre 2019 dans le cadre d'un des six ateliers citoyens sur la réforme du revenu universel d'activité…

Cet atelier citoyen, axé notamment sur le thème des jeunes, a pour but de contribuer à imaginer le futur revenu universel d’activité voulu par le président de la République et était suivi d’un débat public. Il s’inscrit dans la cadre de la consultation citoyenne sur le revenu universel d’activité lancée le 9 octobre 2019 par Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, qui recueillera l’avis des Français, qu’ils soient bénéficiaires des aides sociales ou non.

Quel est l'objectif d'un revenu universel d'activité ?

"Remettre le système social français sur pied"

Olivier Noblecourt nous explique également qu'à côté du revenu universel d'activité, "on va créer le service public de l'insertion, c'est-à-dire le vrai droit à l'accompagnement pour les plus fragiles. On s'inspire de la philosophie de Territoire zéro chômeur de longue durée, tout ce que font les associations, qui prennent des personnes en grande difficulté et les accompagnent sur le retour au marché du travail. En fait, c'est ce que demandent les personnes, reprendre le travail. (…) Le but est de remettre le système social français sur pied".

Des ateliers et une consultation sur le site du gouvernement

La consultation citoyenne sur le revenu universel d’activité cherche à interroger tous les citoyens, quelle que soit leur situation, sur l’avenir du système français d’aides sociales et la création d’une future prestation unique, à travers :

  • Une consultation publique en ligne pour prendre en compte largement l’avis des Français. Elle permettra au grand public de s’approprier les enjeux et les principes de la réforme. Chacun pourra s’exprimer individuellement sur les propositions soumises à la discussion et pourra formuler ses propres propositions sur le site : consultationgouv.fr jusqu’au 20 novembre.
  • L’organisation de six ateliers citoyens en régions dont un à Besançon qui prendront en compte de manière privilégiée le point de vue des personnes les plus fragiles. Chaque atelier réunira entre 100 et 120 personnes dont une large majorité de citoyens, bénéficiaires ou non d’aides sociales, ainsi que des professionnels et experts du sujet. Un de ces ateliers citoyens aura lieu à Besançon le mardi 19 novembre.

Infos +

Le revenu universel d'activité devrait voir le jour d'ici 2023.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidentielle 2022 : un comité de soutien à Emmanuel Macron dans le Grand Besançon

À l'initiative de Karima Rochdi,  conseillère municipale de Besançon (groupe  LREM – MoDem), et de cinq autres personnalités locales, un comité de soutien à l’action du Président de la République a été  créé  à l'échelle du Grand Besançon ce jeudi 16 septembre 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.78
couvert
le 27/09 à 12h00
Vent
3.19 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
87 %

Sondage