Une centrale solaire photovoltaïque bientôt sur le site Aremis-Lure

Publié le 25/05/2021 - 11:06
Mis à jour le 25/05/2021 - 10:04

En vue d’atteindre un équilibre énergétique du site de la ZAC Aremis-Lure, une centrale solaire photovoltaïque verra bientôt le jour avec l’implantation de panneaux sur un total de 31,2 ha pour une puissance de production de 30 MWc, a-t-on appris ce mardi 25 mai.

Une centrale solaire photovoltaique - Image d'illustration © Zsuzska321/Pixabay
Une centrale solaire photovoltaique - Image d'illustration © Zsuzska321/Pixabay

La ZAC Aremis-Lure a pour ambition première de devenir une plateforme d’innovation pour les industriels et les chercheurs afin d’y réaliser des tests de systèmes de mobilité. La société Altran, leader mondial en ingénierie de haut niveau s’est engagé avec le SYMA (syndicat mixte pour l'aménagement) d'Aremis-Lure depuis 2018. Elle réalise des tests de véhicules et de solutions innovantes sur le site pour de grands constructeurs ou équipementiers. Cet engagement veut témoigner de son intérêt stratégique pour ce site exceptionnel situé dans l’Est de la France, entre l’Ile de France et l’Allemagne. Altran a fait part au SYMA de sa volonté d’allonger son bail le liant au site.

L’implantation de panneaux sur un total de 31,2 ha

La deuxième ambition forte pour la ZAC AREMIS-Lure est la création d’une centrale solaire photovoltaïque. En vue d’atteindre un équilibre énergétique du site, la disponibilité de surfaces destinées à un accueil d’activités industrielles et de recherche à moyen et long terme favorise l’installation à court terme d’une centrale solaire photovoltaïque, rendant ainsi positif et durable le bilan énergétique de la ZAC. Le projet prévoit des surfaces dédiées à l’implantation de panneaux sur un total de 31,2 ha pour une puissance de production de 30 MWc (mégawatts-crête) afin de tendre vers l’autonomie énergétique du site par la production d’énergies renouvelables.

Au niveau national, les grandes orientations encouragent la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables et privilégient pour leur implantation des espaces considérés comme des sites dégradés, comme les anciens aérodromes militaires.

EDF Renouvelables sélectionné pour ce projet

Dans ce contexte et conformément à son projet initial, le SYMA Aremis- Lure a décidé de procéder, le 26 novembre 2020, à un appel à manifestation d’intérêt afin de retenir le candidat ayant la meilleure proposition financière, technique et juridique pour développer, construire et exploiter une centrale photovoltaïque au sol sur son site. Un processus rigoureux de sélection a permis au SYMA en lien avec le Département et la Communauté de communes du Pays de Lure, de sélectionner EDF Renouvelables, qui a présenté dans son dossier "les meilleures propositions alliées à des références solides pour répondre aux exigences du SYMA."

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La chambre d’agriculture de Bourgogne Franche-Comté demande l’abattage « systématique » du loup près d’un élevage

Suite à plusieurs attaques de loups sur des élevages de bétails, la chambre d'agriculture de Bourgogne Franche-Comté, dans un communiqué du 23 juillet, demande aux pouvoirs publics de prendre "toutes les mesures nécessaires" pour stopper le retour du loup et l'abattage "systématique" de cet animal dès les premiers signes de présence à proximité d'élevages.

Pass sanitaire obligatoire dans la restauration : quelle organisation à la Brasserie du commerce à Besançon ?

À partir du 1er août, le pass sanitaire sera indispensable pour se rendre dans les restaurants, les bars, les cafés, les brasseries… Pierre-Antoine Clément, gérant de la Brasserie du commerce à Besançon nous explique comment il compte appliquer cette obligation avec son équipe et nous confie aussi ses craintes.

Investissement du Grupo Antolin à Besançon : une nouvelle relayée par l’Elysée

#ChooseFrance • Dans le cadre de la quatrième édition de "Choose France", le chef de l’Etat avait réuni le 28 juin 2021 quelque 120 dirigeants de groupes étrangers afin de promouvoir la France. C’est dans cette dynamique que le Groupe Antolin a investi 34 millions d’euros à Besançon l’année dernière. Une information que l’Elysée n’a pas manqué de relayer…

Pass sanitaire : seuls les grands centres commerciaux seront concernés, selon Bruno Le Maire

Seuls les centres commerciaux d'une superficie supérieure à 20.000 mètres carrés devraient être concernés par l'obligation de contrôler le pass sanitaire à partir de début août, a annoncé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire dans le Journal du Dimanche.Dans le Doubs, les centres commerciaux de Châteaufarine et d’Ecole-Valentin, hors leurs surfaces alimentaires, pourraient donc être concerné par ces mesures.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.18
couvert
le 24/07 à 0h00
Vent
0.58 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
93 %

Sondage