Une centrale solaire photovoltaïque bientôt sur le site Aremis-Lure

Publié le 25/05/2021 - 11:06
Mis à jour le 25/05/2021 - 10:04

En vue d’atteindre un équilibre énergétique du site de la ZAC Aremis-Lure, une centrale solaire photovoltaïque verra bientôt le jour avec l’implantation de panneaux sur un total de 31,2 ha pour une puissance de production de 30 MWc, a-t-on appris ce mardi 25 mai.

Une centrale solaire photovoltaique - Image d'illustration © Zsuzska321/Pixabay
Une centrale solaire photovoltaique - Image d'illustration © Zsuzska321/Pixabay

La ZAC Aremis-Lure a pour ambition première de devenir une plateforme d’innovation pour les industriels et les chercheurs afin d’y réaliser des tests de systèmes de mobilité. La société Altran, leader mondial en ingénierie de haut niveau s’est engagé avec le SYMA (syndicat mixte pour l'aménagement) d'Aremis-Lure depuis 2018. Elle réalise des tests de véhicules et de solutions innovantes sur le site pour de grands constructeurs ou équipementiers. Cet engagement veut témoigner de son intérêt stratégique pour ce site exceptionnel situé dans l’Est de la France, entre l’Ile de France et l’Allemagne. Altran a fait part au SYMA de sa volonté d’allonger son bail le liant au site.

L’implantation de panneaux sur un total de 31,2 ha

La deuxième ambition forte pour la ZAC AREMIS-Lure est la création d’une centrale solaire photovoltaïque. En vue d’atteindre un équilibre énergétique du site, la disponibilité de surfaces destinées à un accueil d’activités industrielles et de recherche à moyen et long terme favorise l’installation à court terme d’une centrale solaire photovoltaïque, rendant ainsi positif et durable le bilan énergétique de la ZAC. Le projet prévoit des surfaces dédiées à l’implantation de panneaux sur un total de 31,2 ha pour une puissance de production de 30 MWc (mégawatts-crête) afin de tendre vers l’autonomie énergétique du site par la production d’énergies renouvelables.

Au niveau national, les grandes orientations encouragent la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables et privilégient pour leur implantation des espaces considérés comme des sites dégradés, comme les anciens aérodromes militaires.

EDF Renouvelables sélectionné pour ce projet

Dans ce contexte et conformément à son projet initial, le SYMA Aremis- Lure a décidé de procéder, le 26 novembre 2020, à un appel à manifestation d’intérêt afin de retenir le candidat ayant la meilleure proposition financière, technique et juridique pour développer, construire et exploiter une centrale photovoltaïque au sol sur son site. Un processus rigoureux de sélection a permis au SYMA en lien avec le Département et la Communauté de communes du Pays de Lure, de sélectionner EDF Renouvelables, qui a présenté dans son dossier "les meilleures propositions alliées à des références solides pour répondre aux exigences du SYMA."

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Look, nouvelle collection, arrivée du printemps… Quoi de 9 chez IZAC ?

QUOI DE 9 ? • Pour la troisième année consécutive, Julie, Benjamin et Lucas se tiennent à votre disposition pour vous habiller, au quotidien mais aussi pour vos évènements festifs, printaniers et estivaux. À l’occasion de l’arrivée de la nouvelle collection, ils vous présentent une sélection de quatre tenues.

Découvrez le nouveau parcours client de la Cour des Matériaux de Leroy Merlin Besançon !

QUOI DE NEUF ? • L’équipe de Leroy Merlin à Besançon est fière de vous annoncer l'ouverture tant attendue de son tout nouvel espace dédié aux matériaux chez Leroy Merlin. Après de longs mois de travail et de réflexion, Leroy Merlin est ravi de vous présenter ce nouveau chapitre de son histoire.

Digital Surf recrute, soyez aux avant-postes de l’analyse microscopique

PUBLI-INFO • Envie de travailler pour la NASA ou pour la Silicon Valley ? C’est possible à Besançon au sein de Digital Surf, une pépite de l’industrie et de la recherche scientifique mondiale. Découvrez ici le produit qui porte son succès, les postes à pourvoir et postulez pour intégrer les équipes du leader mondial du logiciel de l’analyse des surfaces microscopiques.

Les commerçants de Besançon invités à participer à une nouvelle animation au centre-ville

L’Union des commerçants de Besançon (UCB) lance un nouveau projet d’animation dédié à la (re)découverte du centre-ville baptisé "Bonjour". Pour cette première édition qui aura lieu le 1er juin 2024, l’initiative est gratuite et ouverte à tous les commerçants du centre-ville de Besançon, adhérents ou non adhérents à l’UCB. 

La Ville de Besançon veut développer de nouveaux lieux culturels

Lors du prochain conseil municipal qui se tiendra ce jeudi 4 avril 2024 à Besançon, les élus seront notamment appelés à débattre du souhait de réhabiliter deux sites bisontins pour en faire des lieux d’accueil culturels. Il s’agit de la grande halle du site des Prés-de-Vaux et du hangar aux manoeuvres de la Citadelle. 

Effondrement rue de Vesoul : les commerçants demandent une aide exceptionnelle au Département du Doubs

Suite à l’effondrement d’une partie de la rue de Vesoul à Besançon le 25 février dernier, les commerçants ont vu leur chiffre d’affaires dégringoler… Un collectif a même été créé sous l’impulsion de Vincent Morel, gérant du magasin indépendant Bazarland. Ce mois d’avril 2024, il lance un appel au Département du Doubs…

La Ville de Besançon avance un budget “robuste” pour 2024

Alors que l’État français doit actuellement faire face à une crise des finances publiques, la Ville de Besançon assure de son côté conserver un modèle "robuste" de gestion financière comme l’a détaillé ce mercredi 3 avril en conférence de presse Anthony Poulin l’adjoint en charge des finances de la Ville de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.95
couvert
le 14/04 à 0h00
Vent
1.68 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
92 %