Une loi anti-dumping social adoptée au Sénat

Publié le 07/05/2014 - 09:09
Mis à jour le 07/05/2014 - 09:09

Le Sénat a adopté ce mardi 6 mai, à l’unanimité, la proposition de loi socialiste visant à renforcer la responsabilité des maîtres d’ouvrage et des donneurs d’ordre dans le cadre de la sous-traitance et à lutter contre le dumping social et la concurrence déloyale. Cette loi vise à conforter les droits des travailleurs...

1275152461.jpg
Le Sénat ©archives carvy
PUBLICITÉ

"La directive du 16 décembre 1996 est devenue un outil d’optimisation du profit et de dumping social au détriment de la protection des travailleurs" a constaté le sénateur Claude Jeannerot. Aujourd’hui, les estimations vont jusqu’à 300.000 salariés détachés "low cost" en France. Autant de pression à la baisse sur les salariés français, de chômeurs incités au travail au noir, de chefs d’entreprise victimes de concurrence déloyale et de travailleurs détachés fragilisés par leurs conditions de travail à faible rémunération selon le groupe socialiste au Sénat.

Le Sénat a contribué à une amélioration et une simplification du texte. Celui-ci devrait responsabiliser de façon solidaire le donneur d’ordre et le maître d’ouvrage, avec des sanctions financières conjuguées et fortes. Aucun des deux ne pourra affirmer qu’il ne savait pas, ni reporter la responsabilité sur l’autre. Parallèlement, la proposition de loi permet aux syndicats de lancer des démarches pour faire constater les infractions et lancer des démarches juridiques.

La rapporteure du texte, la sénatrice Anne Emery-Dumas, a fait remarquer que cette loi est "la traduction de la volonté conjointe du gouvernement et du Parlement de construire une Europe sociale à la hauteur des attentes de nos concitoyens". "C’est un premier pas", a souligné la chef de file socialiste Catherine Génisson, "mais on ne pourra pas supprimer le dumping social tant qu’on ne traitera pas le sujet de l’harmonisation sociale".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Grève du 5 décembre : l’Equipe d’Anne Vignot appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites

L'Equipe autour d'Anne-Vignot (composée de Europe Écologie les Verts, le Parti Socialiste, le Parti Communiste, Génération.s et À gauche citoyens !) pour l'élection municipale de Besançon 2020 soutient la journée de grève du jeudi 5 décembre 2019 et appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites.

Alexandra Cordier quitte ses fonctions d’attachée de presse du maire de Besançon

La candidate déchue de l'investiture En marche pour l'élection municipale de Besançon en 2020 Alexandra Cordier quitte ses fonctions d'attachée de presse du maire de Besançon ce vendredi 29 novembre. Une information qui enchaine avec celle de sa démission de référente départementale LREM dans le Doubs mi-novembre.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.7
légère pluie
le 09/12 à 21h00
Vent
4.62 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
95 %

Sondage