Une nouvelle gestion pour les barrages du Doubs franco-suisse

Publié le 18/12/2012 - 10:09
Mis à jour le 18/12/2012 - 10:35

Les administrations suisses et françaises se sont rencontrées pour la quatrième fois à Neuchâtel, le 14 novembre, pour travailler à une meilleure gestion des débits au niveau des barrages.

 ©
©

Eau

Plusieurs essais autour d'un gestion coordonnée des ouvrages ont déjà été engagés depuis 2010. L'objectif : préserver le milieu naturel et atténuer les effets négatifs des éclusées (les opérations par laquelle on manoeuvre l'écluse) pouvant entraîner la mortalité des poissons.

"Ces essais ont permis de déterminer la manière de stocker intégralement les éclusées
du barrage du Châtelot dans la retenue de Biaufond en aval. L’objectif est que le barrage du
Refrain puisse progressivement reprendre le volume d’eau correspondant pour le restituer au Doubs, en minimisant ainsi l’effet de montée et baisse brutale des débits dans la rivière", nous explique t-on dans un communiqué.

Les administrations se sont mises d'accord sur le principe et l'adoption de cette nouvelle gestion des barrages. Sans attendre son automatisation, celle-ci devrait être mise en oeuvre dès ce mois de décembre.
À terme, un nouveau document de référence appelé "règlement d’eau" consignera l’ensemble des règles de gestion coordonnée des trois ouvrages Châtelot/Refrain/Goule.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

« Label Palette » reçoit le trophée « Éco-innovez en Bourgogne-Franche-Comté »

Émanation du P’tit Dépanneur Comtois, la société Label Palette de Serre-les-Sapins dans le Grand Besançon a reçu ce jeudi 25 février 2021 dans ses locaux le trophée "Éco-innovez en Bourgogne-Franche-Comté" de l'agence économique régionale (AER) pour son service d'aménagement évolutif en bois de récupération.

Records de « douceur » en Franche-Comté pour un mois de février

Un petit air avancé de printemps. Les températures maximales relevées ont flirté avec de nombreux records dans les villes de Franche-Comté. On a relevé 22,6C à Arc-et-Senans et 21,5°C à Pontarlier ! Soleil et douceur sont au rendez-vous jusqu'à aujourd'hui avant le retour d'une légère perturbation vendredi et d'un certain rafraîchissement pour ce week-end.

Marie-Guite Dufay interpelle Emmanuel Macron sur les enjeux agricoles et industriels de Bourgogne Franche-Comté.

Après la visite d'Emmanuel Macron d'une ferme à Étaules au nord de Dijon ce mardi 23 février 2021, la présidente de région Marie Guite Dufay (PS) exhorte le président de la République à "agir enfin" sur les enjeux de la Bourgogne Franche-Comté notamment sur les dossiers de Général Electric et Jacob Delafon.

Passionnés d’insectes ? Une nouvelle revue vient de sortir en Bourgogne-Franche-Comté

L’année 2020 a été riche pour les papillons et les libellules de Bourgogne-Franche-Comté... Découvrez le dernier numéro de la lettre d'information du Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des invertébrés (CBNFC-ORI).

Macron à la rencontre d'agriculteurs mardi en l'absence de leur salon

Circuits courts • Le président de la République se rendra ce mardi 23 février 2021 dans une exploitation à Étaules, un village situé à une quinzaine de kilomètres au nord de Dijon. Il sera accompagné par Julien Denormandie. Il s'entretiendra  avec des acteurs de la filière agricole pour démontrer "son intérêt" à ce secteur en l'absence du salon de l'agriculture, annulé cette année à cause de la crise du Covid-19, a annoncé lundi l'Elysée.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.6
ciel dégagé
le 27/02 à 15h00
Vent
7.39 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
45 %

Sondage