Une nouvelle gestion pour les barrages du Doubs franco-suisse

Publié le 18/12/2012 - 10:09
Mis à jour le 18/12/2012 - 10:35

Les administrations suisses et françaises se sont rencontrées pour la quatrième fois à Neuchâtel, le 14 novembre, pour travailler à une meilleure gestion des débits au niveau des barrages.

 ©
©

Eau

Plusieurs essais autour d'un gestion coordonnée des ouvrages ont déjà été engagés depuis 2010. L'objectif : préserver le milieu naturel et atténuer les effets négatifs des éclusées (les opérations par laquelle on manoeuvre l'écluse) pouvant entraîner la mortalité des poissons.

"Ces essais ont permis de déterminer la manière de stocker intégralement les éclusées
du barrage du Châtelot dans la retenue de Biaufond en aval. L’objectif est que le barrage du
Refrain puisse progressivement reprendre le volume d’eau correspondant pour le restituer au Doubs, en minimisant ainsi l’effet de montée et baisse brutale des débits dans la rivière", nous explique t-on dans un communiqué.

Les administrations se sont mises d'accord sur le principe et l'adoption de cette nouvelle gestion des barrages. Sans attendre son automatisation, celle-ci devrait être mise en oeuvre dès ce mois de décembre.
À terme, un nouveau document de référence appelé "règlement d’eau" consignera l’ensemble des règles de gestion coordonnée des trois ouvrages Châtelot/Refrain/Goule.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

L’Art Urbain dans les territoires récompense le projet expérimental de revalorisation d’un site horloger à Besançon

Comme chaque année depuis 1997, L'Art urbain dans les territoires organise le prix national arturbain.fr pour faire connaître des actions exemplaires conduites par des équipes pluridisciplinaires. Ce mardi 29 novembre, à l’auditorium de la Tour Séquoia dans le quartier de la Défense à Paris, le groupe SMCI à Besançon a reçu le prix dans la catégorie "Respect de l’environnement" pour son projet expérimental inédit sur l'ancien site horloger "Fralsen" dont l’objectif est de revaloriser cet ensemble industriel à des fins environnementales.

Amancey : la remise des prix du concours des prairies fleuries aura lieu le 3 décembre

Les prairies fleuries sont des herbages non semés, riches en espèces, qui sont fauchés ou pâturés à destination de l’alimentation du bétail. Le concours des prairies fleuries récompense le meilleur équilibre agro-écologique des prairies. La cérémonie aura lieu le samedi 3 décembre à partir de 9 h 45 à la fruitière du Pays de Courbet - Zone artisanale du Grand Bois - à Amancey.

Le projet expérimental de revalorisation du site " Fralsen " à Besançon, présenté au Salon des maires à Paris

Mardi 22 novembre, le groupe SMCI sera présent au Salon des maires à Paris pour présenter un projet expérimental hors du commun sur le site "Fralsen" à Besançon dont l’objectif premier est la revalorisation de la friche industrielle à des fins environnementales. Explications.

Action des Jeunes Écologistes de Franche-Comté en forêt de Chaux concernant la COP 27

Le dimanche 6 novembre 2022, Les Jeunes Écologistes de Franche-Comté se sont retrouvés au cœur de la forêt de Chaux de Dole pour exprimer leur mécontentement face à l’organisation de la COP 27 sous sa forme actuelle et afin de dénoncer la décision du gouvernement relative au vote du  projet de loi de finances pour 2023 qui encourage la privatisation de l’ONF. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.58
nuageux
le 01/12 à 15h00
Vent
3.62 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
79 %