Une plainte déposée par la ministre Marielle de Sarnez contre Sophie Montel

Publié le 05/06/2017 - 11:51
Mis à jour le 06/06/2017 - 11:53

La ministre chargée des affaires européenne, Marielle de Sarnez, a porté plainte pour "déonciation calomnieuse" à la fin du mois de mai 2017 contre l'eurodéputée du Front national Sophie Montel concernant l'affaire des assistants parlementaires.

capture_decran_2017-05-31_a_10.41.50.jpg
Marielle de Sarnez © gouvernement
PUBLICITÉ

Voici le communiqué de la ministre :

communique de Marielle de Sarnez

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

sarnez montel

Emploi d’assistants : Sophie Montel veut dénoncer « le deux poids deux mesures »

Emploi d’assistants : Sophie Montel veut dénoncer « le deux poids deux mesures »

L'eurodéputée franc-comtoise Sophie Montel a expliqué ce mardi 30 mai 2017 avoir voulu dénoncer un "deux poids deux mesures" préjudiciable au FN plutôt que des "illégalités" qu'auraient commises d'autres partis à travers son signalement d'emplois présumés fictifs d'assistants au Parlement européen.L'hystérie à notre encontre, pour avoir simplement voulu l'égalité de traitement, est révélatrice ! Nous étions censés subir et nous taire ?— Sophie Montel (@Sophie_Montel) 31 mai 2017

Emploi d’assistants : Sarnez porte plainte pour dénonciation calomnieuse contre Sophie Montel

Emploi d’assistants : Sarnez porte plainte pour dénonciation calomnieuse contre Sophie Montel

La ministre des Affaires européennes Marielle de Sarnez a porté plainte mardi pour "dénonciation calomnieuse" contre l'eurodéputée du Front national de Franche-Comté  Sophie Montel qui a fait état de soupçons d'emplois fictifs parmi des assistants d'eurodéputés, dont une ex-collaboratrice de Mme de Sarnez.

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.21
légère pluie
le 22/09 à 6h00
Vent
1.14 m/s
Pression
1012.58 hPa
Humidité
97 %

Sondage