Alerte Témoin

Emploi d'assistants : Sarnez porte plainte pour dénonciation calomnieuse contre Sophie Montel

Publié le 30/05/2017 - 15:43
Mis à jour le 31/05/2017 - 10:48

La ministre des Affaires européennes Marielle de Sarnez a porté plainte mardi pour "dénonciation calomnieuse" contre l'eurodéputée du Front national de Franche-Comté  Sophie Montel qui a fait état de soupçons d'emplois fictifs parmi des assistants d'eurodéputés, dont une ex-collaboratrice de Mme de Sarnez.

capture_decran_2017-05-31_a_10.41.50.jpg
Marielle de Sarnez © gouvernement

"Je saisis le procureur de la République d'une plainte en dénonciation calomnieuse contre Mme Sophie Montel (FN)", a tweeté Marielle de Sarnez, qui assure que le Parlement européen a vérifié la situation de son ex-collaboratrice visée par l'enquête.

S. Montel : "Mme De Sarnez fait ce qu'elle veut, comme moi je fais ce que je veux également 

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "abus de confiance" le 22 mars à la suite d'une lettre de l'eurodéputée FN dénonçant des emplois fictifs parmi les collaborateurs de 19 eurodéputés français, avait révélé le 4 avril l'AFP. "Mme De Sarnez fait ce qu'elle veut, comme moi je fais ce que je veux également (...) je crois que de nombreuses enquêtes sont ouvertes, il n'y a pas que Mme De Sarnez qui est concernée", a riposté Sophie Montel sur la chaîne BFMTV.

De Sarnez dément toute irrégularité 

La ministre des Affaires européennes, qui a été eurodéputée de 1999 jusqu'à son entrée au gouvernement d'Edouard Philippe le 17 mai, a démenti toute irrégularité lundi soir dans l'emploi d'une assistante, par ailleurs élue locale.

"Sa situation a été déclarée et vérifiée par le Parlement européen", déclare Mme de Sarnez dans un communiqué, assurant que le travail en question "a été accompagné de rapports d'activité réguliers et consultables". "L'assistante travaillait à temps partiel et ses autres activités étaient bien déclarées et considérées comme ne posant pas un risque de conflit d'intérêt" par l'administration de Parlement, a indiqué une source au sein de cette institution. 

Une enquête vise déjà des eurodéputés FN, dont Marine Le Pen, accusés par le Parlement européen d'avoir versé frauduleusement des salaires d'un montant de près de cinq millions d'euros à des assistants parlementaires entre 2012 et 2017.

Cette dénonciation est un "contre-feu, clairement, de la part du Front national qui contournait les règles du Parlement de façon industrielle", à déclaré Eva Joly, eurodéputée écologiste française. 

"Nous savons par exemple comment est contournée la règle sur l'interdiction d’employer un membre de la famille, en le faisant employer par le collègue", a-t-elle ajouté, en prenant la défense de Mme de Sarnez.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

sarnez montel

Une plainte déposée par la ministre Marielle de Sarnez contre Sophie Montel

La ministre chargée des affaires européenne, Marielle de Sarnez, a porté plainte pour "déonciation calomnieuse" à la fin du mois de mai 2017 contre l'eurodéputée du Front national Sophie Montel concernant l'affaire des assistants parlementaires.

Emploi d’assistants : Sophie Montel veut dénoncer « le deux poids deux mesures »

L'eurodéputée franc-comtoise Sophie Montel a expliqué ce mardi 30 mai 2017 avoir voulu dénoncer un "deux poids deux mesures" préjudiciable au FN plutôt que des "illégalités" qu'auraient commises d'autres partis à travers son signalement d'emplois présumés fictifs d'assistants au Parlement européen.

Politique

Coronavirus : préparer « le jour d’après »

Quel système de santé demain ? Quel monde du travail ? Et comment partager le pouvoir ? Une soixantaine de parlementaires -  dont les députés du Doubs Éric Alauzet, Denis Sommer et Frédéric Barbier -  lancent une consultation en ligne durant un mois pour préparer « le jour d'après » la crise du coronavirus.

Sondage : d’après vous, quel est le moment idéal pour le report des élections municipales ?

Le second tour des municipales doit être organisé dans 4 816 communes où le premier n’a pas été décisif sur environ 35 000 au total. Le gouvernement a précisé mercredi 1er avril 2020, les modalités de dépôt de candidatures pour le second tour des élections municipales, reporté pour l'instant en juin. Qu'en pensez-vous ?

Difficultés économiques rencontrées par les entreprises : Michel Raison écrit à Bruno Le Maire

Michel Raison, sénateur de la Haute-Saône, et ses collègues de la commission des affaires économiques du Sénat, ont saisi le 27 mars 2020 Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, afin de relayer les témoignages locaux exprimant les difficultés économiques rencontrées par les entreprises. Plusieurs points ont été relevés

Coronavirus : quels évènements annulés ou reportés en Franche-Comté ?

Mise à jour régulière • Plusieurs évènements en Franche-Comté, sportifs, politiques et culturels ont été annulés, modifiés ou reportés suite à la publication de l’arrêté ministériel relatif à la lutte contre la propagation du virus Coronavirus (Covid-19). Voici une liste des évènements des prochaines semaines...
EN DIRECT | Point de situation sur la stratégie de la France pour faire face au #COVID19.

EN DIRECT | Les Français se posent des questions et nous leur devons la plus grande transparence. Avec Olivier Veran, nous faisons le point sur la stratégie de la France pour faire face au #COVID19. Suivez notre présentation en direct :

Publiée par Édouard Philippe sur Samedi 28 mars 2020

Coronavirus : Edouard Philippe s’exprime en direct ce samedi

Le Premier ministre donne une conférence de presse ce samedi 28 mars 2020 aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran.

Le G20 en sommet d’urgence sur le coronavirus qui « menace l’humanité entière »

Les dirigeants des pays les plus industrialisés de la planète se réunissent en urgence ce jeudi 26 mars 2020 pour tenter d'apporter une réponse coordonnée à la pandémie de coronavirus qui "menace l'humanité entière", selon l'ONU, malgré des mesures de confinement sans précédent affectant plus de trois milliards de personnes.

Confinement à Besançon : entretien avec Jean-Louis Fousseret 

Coronavirus •

Le maire de Besançon insiste :  "La meilleure protection, c'est le confinement". Un peu moins d'une semaine après la décision de confiner la population, Jean-Louis Fousseret balaie l'ensemble des sujets liés à la crise sanitaire. Envisage-t-il un couvre-feu ? Commet s'organise la municipalité ? Quelle réponse aux policiers municipaux qui réclament des masques ? Quelle est la situation à Besançon ? Le maire a répondu à nos questions…

L’Assemblée vote l’article clé sur l’état d’urgence sanitaire. De nouvelles sanctions pour non-respect du confinement

Coronavirus • Alors que le conseil scientifique du gouvernement se prononcera lundi 23 mars 2020 sur la "durée" et "l'étendue" du confinement de la population, l'Assemblée nationale a voté samedi 21 mars 2020 l'article du projet de loi face au coronavirus qui permet l'instauration d'un "état d'urgence sanitaire" pour deux mois, au terme d'un âpre débat sur l'encadrement de ce régime d'exception, et l'ajout de sanctions pour non-respect du confinement.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.99
ciel dégagé
le 09/04 à 21h00
Vent
2.11 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
62 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune