Vacances de la Toussaint : quel programme à la Citadelle de Besançon ?

Publié le 17/10/2023 - 11:33
Mis à jour le 18/10/2023 - 11:11

Du 21 octobre au 5 novembre 2023, les visiteurs seront attendus à la Citadelle de Besançon pour assister à des visites guidées, participer à des ateliers et découvrir des expositions "inédites". 

 © Élodie R.
© Élodie R.

"Cette programmation riche et variée est organisée pour garantir à petits et grands une expérience unique", relate la Citadelle de Besançon.

Autour de la table : histoires en partage

À l’occasion de sa réouverture, le musée de la Résistance et de la Déportation a choisi de mettre à
l’honneur son lien particulier avec ses donateurs. Depuis sa fondation à la fin des années 1960, il a bâti sa collection à partir d’objets et d’archives privés donnés par d’anciens résistants et déportés, puis leurs familles.

  • Du 8 septembre 2023 à l'été 2024
  • Musée de la Résistance et de la Déportation
  • Durée : Environ 1h
  • Public concerné : à partir de 10 ans - adulte
  • Tarif : Gratuit pour les détenteurs d’un billet ou d’un abonnement Citadelle

Exposition "LENSE, Vesontio révélée (I)"

Du réel au numérique, découvrons le patrimoine autrement. Réalité augmentée, vidéo immersive et présentation du savoir-faire de la numérisation 3D : cette exposition offre un voyage numérique au cœur de la Citadelle, monument inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, emblématique de la région Bourgogne-Franche-Comté.

  • Du 21 octobre au 26 novembre pendant les horaires d’ouverture de la Citadelle de Besançon.
  • Rencontres avec « Rocket », le chien robot les 25, 26 et 31 octobre de 13h à 18h.
  • Salle d’exposition temporaire
  • Public concerné : tout public
  • Tarif : gratuit pour les détenteurs d’un billet ou d’un abonnement Citadelle.

Festival POTE

Dans le cadre du Festival POTE, la Citadelle accueille le concert du Lugano Percussion Ensemble Horizon : entre air et eau, une performance musicale et théâtrale ludique sur le thème des éléments de l’eau et de l’air.

  • Samedi 21 octobre à 20h
  • Chapelle de la Citadelle
  • Public concerné : tout public
  • Tarif : gratuit

La voix des masques

Du 25 octobre au 4 novembre les mercredis, vendredis et samedis à 14h30, le musée comtois propose une visite à la lanterne. Plongé dans la pénombre, le parcours dévoile la collection bisontine de masques ivoiriens. Un dialogue étonnant entre les croyances, les pratiques et les créations de ces deux territoires.

À la suite de la visite, le public pourra créer un masque zoomorphe en lui intégrant une part animale pour affronter l’arrivée de l’hiver, effrayer les mauvais esprits d’halloween, danser avec les morts et faire
renaître le printemps.

  • Musée comtois
  • Durée : environ 1h30
  • Public concerné : à partir de 7 ans
  • Tarif : gratuit pour les détenteurs d’un billet ou d’un abonnement Citadelle.

Sur la route de l’or blanc

Accompagné d’une médiatrice, découvrez ce que le sel avait de précieux avant de devenir abondant. Aujourd’hui produit banalisé et innocemment rangé dans nos placards, cet "or blanc" a traversé les siècles, les frontières et façonné les paysages de la Franche-Comté. Au travers d’objets et d’histoires insolites, le Musée comtois vous propose de retracer son épopée.

  • Dimanche 22, mardi 24 et 31 octobre à 11h et 14h
  • Front royal
  • Durée : environ 1h30
  • Public concerné : adulte
  • Tarif : gratuit pour les détenteurs d’un billet ou d’un abonnement Citadelle.

Le nouveau Musée de la Résistance et de la Déportation : l’aventure d’un projet

Le public pourra découvrir le nouveau projet du Musée de la Résistance et de la Déportation, de sa genèse à son aboutissement.

  • Tous les jours (sauf lundi) du 21 octobre au 5 novembre à 10h30
  • Musée de la Résistance et de la Déportation
  • Durée : environ 1h30
  • Public concerné : à partir de 10 ans - adulte
  • Tarifs : 2.10€ 10-17 ans, en complément du droit d'entrée | 3.20€ adulte, en complément du droit d'entrée.

Le fonds d’art en déportation : trésor du Musée de la Résistance et de la Déportation

Le Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon possède l’un des plus importants fonds d’Art en déportation d’Europe, composés de 600 dessins, statuettes et peintures réalisés par les déportés dans les camps et prisons du Reich. Le public pourra approcher ces œuvres qui témoignent de l’implacable machine de répression nazie, mais aussi des liens de solidarité et d’humanité qui, malgré cet enfer, se tissèrent entre les déportés.

  • Tous les jours (sauf lundi) du 21 octobre au 5 novembre
  • Musée de la Résistance et de la Déportation
  • Durée : environ 1h
  • Public concerné : à partir de 10 ans - adulte
  • Tarifs : 2.10€ 10-17 ans, en complément du droit d'entrée | 3.20€ adulte, en complément du droit d'entrée.

Autour de la table, histoires en partage

Comment objets, archives et photographies deviennent-ils des collections ? Que nous racontent-ils des événements dont ils furent les témoins ? Prenez place autour de la table et accompagnez l’équipe du musée à la rencontre des donateurs et la manière dont leurs mémoires familiales nourrissent notre histoire commune.

  • Tous les jours (sauf lundi) du 21 octobre au 5 novembre à 15h30
  • Musée de la Résistance et de la Déportation
  • Durée : environ 1h
  • Public concerné : à partir de 10 ans - adulte
  • Tarifs : 2.10€ 10-17 ans, en complément du droit d'entrée | 3.20€ adulte, en complément du droit d'entrée.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Ce qui change à Détonation 2024...

VIDÉO • L’équipe de La Rodia s’est réunie mardi 4 juin 2024 pour dévoiler la programmation, mais aussi les grands changements de la 11e édition de son festival Détonation qui se déroulera pendant trois jours en septembre prochain. Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau chapitre de cet évènement incontournable de la rentrée bisontine.

Habemus Bastard, la BD pas très catholique d’un curé en cavale dans le Jura

L’auteur bisontin Jacky Schwartzmann a récemment collaboré avec l’auteur, scénariste et illustrateur Sylvain Vallée pour sortir une nouvelle bande dessinée intitulée Habemus Bastard. En librairie depuis le 3 mai 2024, celle-ci raconte l’histoire d’un homme de main qui n’a rien trouvé de mieux qu’une soutane pour passer incognito et se cacher des hommes qui veulent lui faire la peau. Dans ce premier tome, la plume de Schwartzmann et la palette de Vallée s’associent pour délivrer la bonne parole et partager l’écriture de ce polar aussi original que drôle. 

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.62
nuageux
le 18/06 à 9h00
Vent
2.14 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
83 %