Vaccination et variant delta : la course contre la montre a commencé

Publié le 26/06/2021 - 09:55
Mis à jour le 26/06/2021 - 09:55

L’ARS Bourgogne Franche-Comté tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme ce vendredi 25 juin 2021 face à la menace d’une quatrième vague d’hospitalisations suite à la présence du variant. Elle alerte sur  l’importance de jouer la carte de la vaccination…

 © mCi
© mCi

Le variant DELTA n’a pas épargné la France. Il est présent des Landes au Bas-Rhin. "La Bourgogne Franche-Comté n’est pas à l’abri d’un rebond de l’épidémie sous l’effet d’un variant encore plus contagieux que le variant britannique", explique l’ARS. 

Ces deux derniers jours, plus 30 cas positifs à ce variant ont été recensés dans la région (Côte d’Or, Jura, Doubs). 

Des doses de vaccin qui ne trouvent pas preneurs

Face au fléau, l’ARS renouvelle son appel à la vaccination. "Depuis début juin, environ 100.000 doses n’ont pas trouvés preneurs et ont grossi le stock qui n’a pas lieu d’être", souligne l’ARS qui précise que la moitié de la Bourgogne Franche-Comté est désormais vaccinée. 

©

Un taux de positivité inférieur à 1% 

Tous les départements affichent désormais une incidence en population générale inférieure à 20 % et des taux de positivité des tests en-dessous de 1%. Moins de 400 patients sont hospitalisés (40 environ en réa). 

Pour rappel, depuis mars 2020, l’épidémie a fait 2.829 victimes en établissements de santé et 2.296 décès en établissement médico-sociaux. 

©

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.34
légère pluie
le 24/04 à 12h00
Vent
3.55 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
76 %