Emploi : pénurie de main d’oeuvre dans le Jura pour les vendanges

Publié le 17/08/2018 - 18:09
Mis à jour le 20/08/2018 - 16:32

Dans le Jura, les vendanges commenceront pour la plupart des viticulteurs le 27 août 2018. Ces derniers recherchent encore plus d’une centaine de paires de bras pour les accompagner dans les vignes.

PUBLICITÉ

A partir du 27 août démarreront les vendanges du cru 2018. Elles ont été avancées d’une semaine en raison du climat clément de ce printemps et de cet été. Mais la main d’œuvre manque. Les organismes appellent à la mobilisation des étudiants, retraités, chômeurs, et tous ceux de plus de 18 ans. Le vin du Jura a besoin de vous !

Un grand besoin de main d’oeuvre

La récolte cette année s’annonce excellente avec une récolte importante. Après un printemps doux et un été rayonnant, le raisin est  presque prêt à être cueilli… Il ne manque plus que les bras pour le ramasser !

Sauf que cette année les vendanges commencent plus tôt qu’à l’habitude : à partir du 27 août un peu partout dans le Revermont et même dès jeudi prochain, le 23 août  dans certaines vignes.

Sur les 500 postes nécessaires, il reste encore plus d’une centaine d’emplois saisonniers vacants. Les organismes tels que Soelis qui dépend de la Chambre de l’agriculture du Jura, ou bien ProactiveRH, agence d’intérim, sont à la recherche active de vendangeurs potentiels.

Les deux organismes proposent des contrats de 2 à 3 semaines « en fonction de la récolte » selon Loïc Darbon, chargé d’affaires chez Proactive, pour ces vendanges qui s’annoncent hors du commun.

Des campagnes de recrutement même sur les réseaux sociaux

Pour répondre à cette pénurie de main d’œuvre Soelis et ProactiveRH lancent des campagnes de recrutements dans le Jura.

ProactiveRH,  de Besançon, se concentre sur le secteur d’Arbois et Poligny. Ils seront présents le 22 août à la MSAP d’Arbois de 9 heures à 12 heures et l’après-midi au Centre social de Poligny de 13h30 à 16h30 pour rencontrer des vendangeurs potentiels.

De son côté, Soelis s’étend de Port Lesney jusqu’à Gevingey. Ils organisent aussi des journées de recrutement dans le Jura dont une à Voiteur le 21 août de 9h à 11h30 et une seconde à  Beaufort le 23 août aux mêmes horaires.
Comme ces réunions ne suffisent plus, il est aussi possible de s’engager directement sur leur page Facebook.

Cette année, Elisabeth Bayard, responsable planning pour la partie viticole au sein de Soelis, voit la date avancée des vendanges comme une chance : pour les étudiants, « c’est l’occasion une semaine avant la reprise des cours, de se faire une petite mise en bouche physique et un petit peu d’argent« .

Dans la catégorie

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

La Franche-Comté est toujours en alerte orange canicule ce mercredi 26 juin 2019. Les prévisions se confirment : il fait déjà 37°C à l'ombre (et plus chaud encore dans les grandes villes, jusqu'à 40°C) et la température n'est toujours pas à son maximal, atteint vers 17h cet après-midi. La chaleur devrait continuer au moins jusqu'à dimanche.

Alerte canicule dans le Doubs

Alerte canicule dans le Doubs

Météo-France a classé ce jour, dimanche 23 juin 2019 à 16h, le département en VIGILANCE JAUNE CANICULE DE TYPE 3 ; il devrait faire plus de 37°C mardi et presque 40 mercredi. Les autres départements de Franche-Comté sont aussi touchés.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

jardiner au naturel • Depuis 15 ans, les agriculteurs, collectivités, grandes entreprises, et gestionnaires d'infrastructures de transports (SNCF, départements et Drire pour les routes) ont été sensibilisés à la diminution de l'utilisation de produits phytosanitaires dans bassin de la source d'Arcier  qui couvre 45% des besoins en eau. Avec l'interdiction à la vente des produits phytosanitaires de synthèse et notamment le glyphosate depuis le début de l'année, les particuliers peuvent également jouer un rôle dans la protection de la ressource en eau de Besançon. Mercredi 26 juin 2019, une opération de sensibilisation et de collecte de bidons de produits pesticides se déroulera toute la journée à la déchetterie de Saône.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.04
ciel dégagé
le 27/06 à 3h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1022.29 hPa
Humidité
95 %

Sondage