Alerte Témoin

Vendanges et soleil : les dermatologues lancent une nouvelle compagne de prévention

Publié le 03/10/2016 - 14:57
Mis à jour le 03/10/2016 - 17:38

Le message est simple : "Chemise + chapeau tous les jours". L'Association des dermatologues de Franche-Comté (Asfoder), la sécurité sociale agricole (MSA Franche-Comté) et d'autres organismes s'unissent pour lancer une nouvelle campagne de prévention des risques du soleil en septembre et octobre 2016 pendant la saison des vendanges.

Le soleil est encore au rendez-vous dans le ciel "burgui-comtois" c'est pourquoi les dermatologues appellent les vendangeurs et vendangeuses à se protéger du soleil en portant chaque jour un vêtement large et un chapeau.

Cet appel est également valable à toutes les personnes travaillant dehors que ce soit quotidien ou ponctuel notamment dans les jardins, des chantiers, etc. Ce n'est pas parce que les températures baissent que le soleil n'est pas plus dangereux pour la peau. 

"Les cancers de la peau sont de plus en plus fréquents dans nos régions qui semblent toujours sous les nuages et le mauvais temps. La Franche-Comté est une des régions où l’incidence des cancers de la peau et la mortalité augmentent rapidement", expliquent les associations de dermatologues. 

Attention aux idées reçues ! 

Selon les médecins, de nombreuses fausses croyances expliquent la multiplicité des cancers dans la peau dans notre région :

  • Bouger ne diminue pas les risques, le danger est parfois plus important, la sueur sur la peau augmente les brulures solaires (allongé sec sur un linge bain est parfois moins dangereux)
  • Les nuages n’arrêtent pas les ultraviolets dangereux (ils bloquent la lumière, mais aussi les infrarouges, expliquant la sensation de fraicheur faussement rassurante)
  • Les UVB augmentent avec l’altitude (plus de danger à 500 m qu’en bord de mer)
  • Les UV rebondissent s’ils rencontrent du sable, mais aussi le sol calcaire de notre belle région
  • La crème solaire écran total n’existe pas ; c’est un complément à la chemise et au chapeau pour lutter contre les fameux UV qui rebondissent (réverbération)
  • Le fait d’être torse nu ou tête nue ne permet pas d’avoir moins chaud ; la sueur fait effet loupe : il faut choisir des vêtements légers et larges pour avoir un système de ventilation (exemple des anciens il y a 70 ans ou de pays du sud (Touaregs). Le chapeau permet également une ventilation plus agréable qu’une petite casquette bloquée sur la tête. La casquette ne protège pas vos oreilles (zones fréquemment touchées par les cancers cutanés) 

Les dermatologues conseillent également de se faire surveiller la peau : en cas de tâches, boutons, croutes anormales, il faut consulter son médecin. 

Toutes les infos sur www.asfoder.net/site

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Près de 400 élèves à l’isolement en Franche-Comté : rappel des consignes aux parents

Dans l'académie de Besançon, 385 élèves de 18 classes sont à l’isolement et bénéficient d’un dispositif de classe à distance selon les chiffres hebdomadaires relevés en fin de semaine dernière. Le rectorat note que le nombre de cas avérés positifs reste très  faible dans les établissements scolaires de Franche-Comté.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.55
    nuageux
    le 21/09 à 15h00
    Vent
    0.61 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    31 %

    Sondage