Vendanges et soleil : les dermatologues lancent une nouvelle compagne de prévention

Publié le 03/10/2016 - 14:57
Mis à jour le 03/10/2016 - 17:38

Le message est simple : « Chemise + chapeau tous les jours ». L’Association des dermatologues de Franche-Comté (Asfoder), la sécurité sociale agricole (MSA Franche-Comté) et d’autres organismes s’unissent pour lancer une nouvelle campagne de prévention des risques du soleil en septembre et octobre 2016 pendant la saison des vendanges.

Le soleil est encore au rendez-vous dans le ciel "burgui-comtois" c'est pourquoi les dermatologues appellent les vendangeurs et vendangeuses à se protéger du soleil en portant chaque jour un vêtement large et un chapeau.

Cet appel est également valable à toutes les personnes travaillant dehors que ce soit quotidien ou ponctuel notamment dans les jardins, des chantiers, etc. Ce n'est pas parce que les températures baissent que le soleil n'est pas plus dangereux pour la peau. 

"Les cancers de la peau sont de plus en plus fréquents dans nos régions qui semblent toujours sous les nuages et le mauvais temps. La Franche-Comté est une des régions où l’incidence des cancers de la peau et la mortalité augmentent rapidement", expliquent les associations de dermatologues. 

Attention aux idées reçues ! 

Selon les médecins, de nombreuses fausses croyances expliquent la multiplicité des cancers dans la peau dans notre région :

  • Bouger ne diminue pas les risques, le danger est parfois plus important, la sueur sur la peau augmente les brulures solaires (allongé sec sur un linge bain est parfois moins dangereux)
  • Les nuages n’arrêtent pas les ultraviolets dangereux (ils bloquent la lumière, mais aussi les infrarouges, expliquant la sensation de fraicheur faussement rassurante)
  • Les UVB augmentent avec l’altitude (plus de danger à 500 m qu’en bord de mer)
  • Les UV rebondissent s’ils rencontrent du sable, mais aussi le sol calcaire de notre belle région
  • La crème solaire écran total n’existe pas ; c’est un complément à la chemise et au chapeau pour lutter contre les fameux UV qui rebondissent (réverbération)
  • Le fait d’être torse nu ou tête nue ne permet pas d’avoir moins chaud ; la sueur fait effet loupe : il faut choisir des vêtements légers et larges pour avoir un système de ventilation (exemple des anciens il y a 70 ans ou de pays du sud (Touaregs). Le chapeau permet également une ventilation plus agréable qu’une petite casquette bloquée sur la tête. La casquette ne protège pas vos oreilles (zones fréquemment touchées par les cancers cutanés) 

Les dermatologues conseillent également de se faire surveiller la peau : en cas de tâches, boutons, croutes anormales, il faut consulter son médecin. 

Toutes les infos sur www.asfoder.net/site

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

Avez-vous la solaire attitude ?

Le vendredi 17 juin 2022 a débuté à l’école primaire Jean Macé de Besançon, une campagne de prévention aux risques solaires. C’est une campagne mise en place depuis 2016 par la Ville de Besançon, associée à l’Asfoder, l’Association des Dermatologues de Franche-Comté. 

Journée nationale de réflexion sur le don d’organes : le CHU de Besançon veut libérer la parole…

A l’occasion de la journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs, qui a lieu chaque année le 22 juin, le CHU de Besançon met en lumière des témoignages vidéos de proches de donneurs et de receveurs, et rappelle ainsi l’importance de parler du don d’organes autour de soi.

Canicule ou intoxication : onze écoliers pris de maux de tête et de vomissements à Pin en Haute-Saône

mise à jour • En pleine vague de chaleur, dix écoliers se sont plaint de maux de tête et de vomissements vendredi après avoir joué dans la cour de leur établissement à Pin, des symptômes qui pourraient être liés à une insolation ou à une intoxication alimentaire, selon le maire et la préfecture.

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.34
pluie modérée
le 25/06 à 21h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
58 %

Sondage