Vers une installation de mini centrales nucléaires ? "C'est toujours non" pour les écologistes de Bourgogne Franche-Comté

Publié le 06/10/2021 - 15:29
Mis à jour le 06/10/2021 - 11:44

Le président de la République Emmanuel Macron devrait annoncer la création de mini-centrales nucléaires à l’occasion d’un déplacement à Belfort mi-octobre prochain selon Europe Ecologie les verts Bourgogne Franche-Comté dans un communiqué. Pour les écologistes « même plus petit, le nucléaire, c’est toujours non ».

Dans un communiqué signé par Anne Vignot, maire EELV de Besançon, Cécile Prudhomme, secrétaire régionale pour EELV Franche-Comté, Claire Mallard, secrétaire régionale pour EELV Bourgogne ainsi que l'ensemble des élus municipaux EELV de Besançon et des élus régionaux EELV de Bourgogne Franche-Comté, le parti écologiste explique que "La souveraineté en matière d’énergie, l’autonomie dans laquelle nous devrions être, la fin des énergies fossiles et leur gaz à effet de serre devraient nous amener à investir massivement dans la rénovation thermique des bâtiments et la construction pour avoir des bâtiments passifs ou positifs, l’innovation dans la réduction des consommations énergétiques, la production d’énergie renouvelable…"

"Faire fonctionner les centrales ne serait plus possible faute d’eau toute une partie de l’année"

L’annonce de la hausse des prix de l’énergie "ne doit pas être l’occasion de relancer la filière nucléaire mais l’occasion d’accélérer la transition énergétique" selon EELV. "Faut-il rappeler que nous ne savons toujours pas traiter les déchets nucléaires, que l’uranium est importé ? Que l’EPR est un fiasco financier et un chantier sans fin ? Que le risque nucléaire est infiniment plus important que celui de n’importe quelles autres sources d'énergie, relancer la filière nucléaire est une fausse « bonne » solution."

Les Ecologistes expliquent que "les centrales nucléaires, quelques soient leurs tailles, ont besoin de cours d’eau à proximité, or l’incertitude climatique dans laquelle nous sommes doit nous amener à la plus grande prudence : les épisodes de sécheresse sont de plus en plus nombreux et leur durée de plus en plus grande. Faire fonctionner les centrales ne serait donc plus possible faute d’eau toute une partie de l’année."

"L'urgence est de construire un monde où les besoins en énergie électrique sont moins importants"

Par ailleurs, "investir dans la production d’énergie nucléaire implique le développement du tout électrique. Pour fonctionner, les appareils auront besoin de batteries qui elles-mêmes ont besoin de terres rares. Nous ne pouvons donc pas là aussi considérer que cette idée soit une idée viable. En effet, l’exploitation des terres rares ouvre des carrières dont l’immensité est insoutenable pour les pays d’extraction", souligne les Verts. Et d'ajouter : "Tout comme pour les déchets nucléaires, nos technologies ne sont pas encore développées pour assurer le recyclage des équipements utilisant les matières rares (électronique, batterie…)."

Pour les élus EELV de Besançon et de Bourgogne Franche-Comté, "L’urgence n’est donc pas à la relance du programme nucléaire. L'urgence est de construire un monde où les besoins en énergie électrique sont moins importants d’une part et d’autre part dans l'amélioration de l’économie circulaire, notamment le recyclage des batteries, des téléphones et autres objets connectés."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

L’Assemblée vote la suppression de la redevance, au cours d’un week-end électrique

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 23 juillet 2022 la suppression de la redevance audiovisuelle dans le cadre du soutien au pouvoir d'achat et rejeté in extremis une taxe sur les "superprofits" des gands groupes, mais doit encore déminer des points très débattus comme la remise carburant et la renationalisation d'EDF.

Wifi, électricité, clim… : le gouvernement appelle à « des petits gestes » pour faire des économies d’énergie

Climatisation, électricité, wifi,… "Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français", a déclaré le porte-parole du gouvernement Olivier Véran à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 20 juillet, estimant qu’il "n’y a pas de petit geste" en matière d’économie d’énergie dans la perspective d’une coupure de l’approvisionnement en gaz russe à l’automne.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.55
ciel dégagé
le 11/08 à 0h00
Vent
2.57 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
62 %

Sondage