Alerte Témoin

Vidéo-protection : souriez, vous allez être filmés à Besançon

Publié le 23/02/2012 - 18:54
Mis à jour le 24/02/2012 - 10:14

39 voix pour, 16 contre. Le projet de vidéosurveillance a été adopté mercredi soir au conseil municipal de Besançon. 24 caméras seront installées dans la capitale comtoise à la fin de l’année dans des secteurs «sensibles».

cameras_de_surveillance.jpg
Les actes de malveillance envers les caméras de vidéo-surveillance se multiplient crédit photos rédac

« C’est grâce à notre persévérance que ce dossier majeur avance pour les Bisontins ! » le conseiller UMP Michel Omouri se réjouit du « revirement historique du maire » sur ce dossier lancé il y a deux ans par l’opposition municipale. 

Quid de l’efficacité ? 

Pour être vraiment efficient, les caméras doivent être concentrées par secteur. «Un saupoudrage serait inopérant» explique Eric Chalumeau du Cabinet ICADE SURETIS en charge d’accompagner le déploiement de la vidéo-surveillance à Besançon. Sept caméras seront donc installés sur le secteur Battant-Marulaz, sept sur l’hypercentre et Chamars, cinq à la Grette et cinq autres à Planoise (Ile de France, Epoisses, Cassin, avenue du parc). Plus de détails dans notre précèdent article

Avec l’installation de 24 premières caméras pour un coût d’investissement de 850 000 euros, pris en charge à 40% par l’Etat, le Modem Philippe Gonon préfère parlé d’expérimentation et insiste sur le rôle du comité d’éthique et de l’importance de la charte bisontine pour le respect des libertés individuelles 

Benoit Cyriani est beaucoup plus circonspect. «J’ai peur que le fantasme de sécurité apportée par la vidéo-surveillance soit déçu. Aucune étude assez poussée ne prouve la véritable efficacité des caméras contre la délinquance » explique l’élu vert tout en invoquant l’importance des couts d’investissement et de fonctionnement

«La sécurité, cela n’a pas de prix ! » 

Le Maire avoue avoir évolué sur la question précisant au passage qu’il avait déjà voté en faveur de la présence de caméras dans les bus. Il estime que la piste de la vidéo-protection ne peut être écarté. «La sécurité des Bisontins, ça n’a pas de prix» répond-il. «Les caméras ne régleront pas tout, c’est un outil de plus pour apporter des réponses ciblées» en rappelant qu’une cinquantaine d’actions sont en cours dans le cadre du contrat local de prévention et de sécurité. 

Fait rare au conseil municipal de Besançon, l’opposition UMP a donc voté avec les élus PS pour la mise en place de la vidéo-protection. Les verts, et communistes, liés à la majorité ont voté contre.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sénatoriales 2020 : Nicolas Bodin et la liste « À votre écoute pour agir » (LUG)

1.659 grands électeurs sont invités à voter dimanche 27 septembre 2020 dans le Doubs pour élire trois sénateurs.  Parmi les cinq listes en lice,  celle de l'union de gauche  "À votre écoute pour agir" (LUG), est menée par le socialiste Nicolas Bodin, actuel vice président en charge de l'économie à Grand Besançon Métropole.

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.7
    légère pluie
    le 24/09 à 3h00
    Vent
    5.5 m/s
    Pression
    1009 hPa
    Humidité
    95 %

    Sondage