Violences urbaines à Besançon : un appel au calme lancé collectivement par les élus...

Publié le 02/07/2023 - 09:44
Mis à jour le 02/07/2023 - 10:45

Depuis jeudi soir, les quartiers de Besançon, notamment le quartier de Planoise, ont été la cible de violences urbaines. Samedi 1er juillet 2023, les élus de la majorité, mais aussi de l'opposition se sont retrouvés afin d'appeler au calme.

 © DR
© DR

"À Besançon, l’appel au calme de toutes les autorités, l’action de la police et la mobilisation de tous:les acteurs publics/privés, des parents auprès de la jeunesse, c’est notre réponse. Elle est collective et nous oblige tous", écrit ce dimanche matin Anne Vignot, la maire de Besançon.

Laurent Croizier, élu au Conseil municipal et député du Doubs, soutient la maire : "Il était important que collectivement, nous, élus du Conseil municipal de Besançon, au-delà de nos divergences, décidions de parler d’une seule voix pour appeler à l’apaisement, au discernement et à la responsabilité. Les émeutes, les dégradations et les pillages sont inacceptables dans un état de droit. La justice poursuivra, à juste raison, leurs auteurs. Rien ne justifie les violences, elles provoquent au contraire la spirale du pire", explique-t-il.

Concernant Ludovic Fagaut, chef de file du Groupe Besançon Maintenant, le discours est le même : "

"J’ai rappelé que l’Etat de droit devait primer et il est incontournable que l’ordre Républicain soit de retour. Profiter d’une situation pour créer des émeutes et des scènes de guérillas urbaines, il faut dans ce cas être intransigeant avec ceux qui veulent détruire la société. Total soutien à nos forces de l’ordre, aux sapeurs-pompiers, aux habitants de Planoise, clairs-soleil et autres quartiers de Besançon, commerçants et agents municipaux

Tous propos qui légitiment la violence doivent être condamnés et la théorie de l’excuse n’a pas sa place dans ces actes d’une grave violence La justice et l’enquête détermineront les responsabilités de chacun. L’appel au calme est de mise à Besançon et je refuse que notre ville soit saccagée. Il faut mettre fin à la spirale destructrice et à la posture inacceptable des émeutiers. Nos habitants, nos acteurs qui font la vie de Besançon en souffrent. Le calme doit retrouver ses droits ainsi que l’ordre Républicain.

Pour rappel, quatre policiers ont été blessés dans la nuit de jeudi à vendredi. De nombreux dégâts ont été recensés notamment à Planoise avec l'incendie d'une banque et le pillage de l'Euromarket. La médiathèque de Clairs-Soleils a été vandalisée avant-hier soir ainsi qu'une station de tramway...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

Élections européennes du 9 juin 2024 : modalités pour s’inscrire et voter

Le 9 juin 2024, les Français en âge de voter et les ressortissants d’un État-membre de l’Union européenne résidant en France seront appelés à voter pour l’élection des représentants de la France au Parlement européen. Comment s'inscrire sur les listes électorales et voter ?

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Pancartes brandis par les élus RN en conseil régional : les réactions s’enchaînent…

+ Plainte du MRAP • Suite aux pancartes "Violeurs étrangers dehors" brandis par les élus du Rassemblent nationale en soutien au collectif Némésis durant le conseil régional du 11 avril 2024, les réactions s’enchainent… Pour rappel, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région, a indiqué son intention de porter plainte.

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay veut porter plainte contre des élus RN après des pancartes anti-immigrés en plein conseil

Marie-Guite Dufay, la présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi 11 avril 2024 son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

”Violeurs étrangers dehors” : les élus du RN brandissent des pancartes en conseil régional de Bourgogne Franche-Comté

En soutien au collectif Némésis dont l’une des militantes avait brandi une pancarte ”Violeurs étrangers dehors” lors du Carnaval de Besançon le 7 avril, chacun des élus du Rassemblement national ont, à leur tour, affiché cette même pancarte lors de l’assemblée plénière au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté ce jeudi 11 avril.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.06
nuageux
le 19/04 à 0h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
93 %