Viotte : un nouveau pôle tertiaire sur 15.000 m2 à Besançon

Publié le 07/10/2017 - 14:24
Mis à jour le 12/10/2017 - 08:39

Les travaux du pôle tertiaire Viotte et le regroupement des services de l'Etat ont été lancés ce vendredi 6 octobre 2017 à Besançon. 800 agents de cinq administrations s'installeront à Viotte en mars 2020. La surface globale du nouveau pôle tertiaire est estimée à 15 000 m².

PUBLICITÉ

A quoi vont servir les transformations ?

Depuis 2014, ces aménagements avaient pour objectif de :

  • rendre la gare traversante entre le nord et le sud, (entre la rue de Vesoul et les Glacis)
  • d’accueillir le TGV,
  • d’intégrer le tramway,
  • d’assurer une accessibilité tous modes,
  • de livrer une gare intégralement accessible et adaptée au handicap,
  • de transférer le monument aux morts sur un nouveau lieu de mémoire.

 Le nouveau pôle tertiaire présentera :

  • Une réhabilitation de la partie centrale de la Halle SERNAM, sur trois niveaux et demi, dans le but de conserver une partie des éléments de charpente originelle (environ 6 000 m² de surface de plancher).
  • une démolition et reconstruction des « extrémités » de la halle SERNAM sur quatre niveaux (environ 6 000 m² de surface de plancher).
  • Construction d’un immeuble neuf de huit niveaux en bordure de la rue de la Viotte, qui pourrait accueillir des fonctions commerciales en rez-de-chaussée (4 000 m²).

Un éco-quartier

« Cet aménagement, c’est celui de l’éco quartier, sur les sites laissés en friche, que nous avons investi il y a quartre ans avec la SNCF, principal propriétaire foncier du secteur à aménager, pour développer un véritable quartier de gare mêlant les différentes fonctions urbaines : habiter, travailler, se déplacer », explique Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon.

Cela se traduira par 25.000 m² de tertiaire, de logements, de services, commerces et de stationnement mutualisé (300 places ainsi que 16.000 m² de logements et activités).

De nouveaux bâtiments signés Brigitte Métra

Le site a été imaginé par l’architecte Franc-Comtoise Brigitte Métra. Deux tours signal seront créées. « La pierre calcaire de Chailluz aux tonalités bleues et gris clair » a inspiré l’architecte qui donnera sa touche avec l’installation de tuiles bleues sur le site : « L’identité des espaces existants des halles de Serman a servi de base pour la conception d’une partie du projet. Une grande partie des halles est conservée et réutilisée », nous explique-t-on.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Les 3 B • En devenant communauté urbaine au 1er juillet 2019, le Grand Besançon passe un cap et se dote d'une marque d'attractivité déclinable par les différents acteurs publics et privés du territoire qui ont participé à sa co-construction : "Besançon, Boosteur de bonheur", plus qu'une promesse mais un véritable art de vivre à la bisontine que les différents acteurs locaux vont s'approprier

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 33.17
ciel dégagé
le 26/06 à 9h00
Vent
2.44 m/s
Pression
1021.93 hPa
Humidité
64 %

Sondage