Viotte : un nouveau pôle tertiaire sur 15.000 m2 à Besançon

Publié le 07/10/2017 - 14:24
Mis à jour le 12/10/2017 - 08:39

Les travaux du pôle tertiaire Viotte et le regroupement des services de l'Etat ont été lancés ce vendredi 6 octobre 2017 à Besançon. 800 agents de cinq administrations s'installeront à Viotte en mars 2020. La surface globale du nouveau pôle tertiaire est estimée à 15 000 m².

PUBLICITÉ

A quoi vont servir les transformations ?

Depuis 2014, ces aménagements avaient pour objectif de :

  • rendre la gare traversante entre le nord et le sud, (entre la rue de Vesoul et les Glacis)
  • d’accueillir le TGV,
  • d’intégrer le tramway,
  • d’assurer une accessibilité tous modes,
  • de livrer une gare intégralement accessible et adaptée au handicap,
  • de transférer le monument aux morts sur un nouveau lieu de mémoire.

 Le nouveau pôle tertiaire présentera :

  • Une réhabilitation de la partie centrale de la Halle SERNAM, sur trois niveaux et demi, dans le but de conserver une partie des éléments de charpente originelle (environ 6 000 m² de surface de plancher).
  • une démolition et reconstruction des « extrémités » de la halle SERNAM sur quatre niveaux (environ 6 000 m² de surface de plancher).
  • Construction d’un immeuble neuf de huit niveaux en bordure de la rue de la Viotte, qui pourrait accueillir des fonctions commerciales en rez-de-chaussée (4 000 m²).

Un éco-quartier

« Cet aménagement, c’est celui de l’éco quartier, sur les sites laissés en friche, que nous avons investi il y a quartre ans avec la SNCF, principal propriétaire foncier du secteur à aménager, pour développer un véritable quartier de gare mêlant les différentes fonctions urbaines : habiter, travailler, se déplacer », explique Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon.

Cela se traduira par 25.000 m² de tertiaire, de logements, de services, commerces et de stationnement mutualisé (300 places ainsi que 16.000 m² de logements et activités).

De nouveaux bâtiments signés Brigitte Métra

Le site a été imaginé par l’architecte Franc-Comtoise Brigitte Métra. Deux tours signal seront créées. « La pierre calcaire de Chailluz aux tonalités bleues et gris clair » a inspiré l’architecte qui donnera sa touche avec l’installation de tuiles bleues sur le site : « L’identité des espaces existants des halles de Serman a servi de base pour la conception d’une partie du projet. Une grande partie des halles est conservée et réutilisée », nous explique-t-on.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.87
légère pluie
le 15/10 à 15h00
Vent
4.493 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
97 %

Sondage