Vivez en direct le conseil communautaire de Grand Besançon Métropole

Publié le 16/07/2020 - 19:46
Mis à jour le 17/07/2020 - 08:38

Live ! • La maire de Besançon Anne Vignot a été élue par 86 voix. Ludovic Fagaut a obtenu 30 suffrages. 7 conseillers communautaires ont voté blanc

Pour la première fois, le conseil communautaire de Grand Besançon Métropole se délocalise au palais des sports de Besançon ce jeudi 16 juillet 2020 afin de respecter les consignes sanitaires. Suite aux élections municipales, les 123 conseillers communautaires des 68 communes (55 pour Besançon + 68 des communes périphériques) devraient porter Anne Vignot à la présidence.

Faute de place suffisante pour la distanciation sociale à l’amphithéâtre de la CCI du Doubs où le conseil communautaire se tient habituellement, le conseil communautaire d’installation se tiendra au palais des sports de Besançon. Afin de respecter les consignes sanitaires en vigueur, la participation du public sera autorisée, mais limitée à 100 places. Les personnes intéressées peuvent assister au Conseil selon cette jauge d’entrée

123 conseillers communautaires

  • Besançon : 55 sièges
  • Saint-Vit : 2 sièges
  • 66 autres communes : 1 siège par commune

A la tête du Grand Besançon depuis 19 ans, Jean-Louis Fousseret passe la main. Le président sortant va ouvrir la séance avant d'appeler le doyen Jean-Michel Cayuela, maire de Morre, à présider ce conseil d'installation en vue de l'élection du président, puis des 15 vice-présidents (6 élus issus de Besançon et 9 des communes périphériques) et des 17 conseillers communautaires délégués (7 de Besançon - 10 de Grand Besançon Métropole)

Ces 33 membres formeront l'exécutif de Grand Besançon Métropole au sein du "Bureau"

Grand Besançon Métropole : pourquoi il faut s'intéresser au nouveau conseil communautaire

Comprendre • Communauté d’agglomération devenue communauté urbaine depuis le 1er juillet 2019 avec des compétences élargies, Grand Besançon Métropole ouvre une nouvelle page de son histoire ce jeudi 16 juillet avec l’installation du nouveau conseil communautaire (123 membres) qui devrait porter Anne Vignot à sa présidence. Les 15 vice-présidents seront également désignés. Développement économique, urbanisme, transports, etc. : l’intercommunalité joue un rôle prépondérant dans le quotidien des habitants du Grand Besançon…

Anne Vignot est candidate à la présidence de Grand Besançon Métropole tout comme Ludovic Fagaut

Indemnité brute mensuelle pour les membres du bureau

  • Président : 2.793,76 €
  • Vice-président : 1.6727,32 €
  • Conseiller communautaire délégué : 912,45 €

Charte de l'élu local

« 1. L'élu local exerce ses fonctions avec impartialité, diligence, dignité, probité et intégrité.

2. Dans l'exercice de son mandat, l'élu local poursuit le seul intérêt général, à l'exclusion de tout intérêt qui lui soit personnel, directement ou indirectement, ou de tout autre intérêt particulier.

3. L'élu local veille à prévenir ou à faire cesser immédiatement tout conflit d'intérêts. Lorsque ses intérêts personnels sont en cause dans les affaires soumises à l'organe délibérant dont il est membre, l'élu local s'engage à les faire connaître avant le débat et le vote.

4. L'élu local s'engage à ne pas utiliser les ressources et les moyens mis à sa disposition pour l'exercice de son mandat ou de ses fonctions à d'autres fins.

5. Dans l'exercice de ses fonctions, l'élu local s'abstient de prendre des mesures lui accordant un avantage personnel ou professionnel futur après la cessation de son mandat et de ses fonctions.

6. L'élu local participe avec assiduité aux réunions de l'organe délibérant et des instances au sein desquelles il a été désigné.

7. Issu du suffrage universel, l'élu local est et reste responsable de ses actes pour la durée de son mandat devant l'ensemble des citoyens de la collectivité territoriale, à qui il rend compte des actes et décisions pris dans le cadre de ses fonctions. »

Charte de gouvernance de Grand Besançon Métropole

Avec la participation sur place de la journaliste Hélène Loget.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives 2024 : le collectif “à gauche citoyens” appelle à voter pour le Nouveau Front populaire

Dans un communiqué du 15 juin 2024, l’association "à gauche citoyens !" se réjouit de l’accord intervenu entre les forces de gauche et les écologistes et de la constitution du Nouveau Front populaire. "Cela répond à la raison d’être de notre association depuis sa création", est-il précisé.

Les Républicains : l’exclusion d’Eric Ciotti, invalidée par le tribunal judiciaire de Paris

La justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti, président de LR, a-t-on appris vendredi 14 juin. Pour rappel, le bureau politique de son parti s’était réuni le 12 juin pour l’évincer après ses déclarations sur son alliance avec l’extrême droite dans le cadre des élections législatives.

Législatives 2024 : cette fois, le Mouvement Franche-Comté appelle à ne pas voter pour LFI

Après avoir appelé les Francs-Comtois à ne pas voter aux prochaines législatives pour l’extrême droite, le RN, parti ”national-centraliste” en ce qu’il souhaite détruire l’Europe et supprimer les régions, le Mouvement Franche-Comté leur demande, ce vendredi 14 juin, ne pas voter pour les candidats de La France insoumise, parti co-fondateur du Nouveau Front populaire.

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Accord signé au Nouveau Front populaire : Dominique Voynet, candidate dans le Doubs

Les Écologistes, le Parti socialiste, la France insoumise et le Parti communiste ont trouvé et signé jeudi 13 juin au soir un accord pour la création d'un "Nouveau Front populaire", après l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale le 9 juin dernier. Dominique Voynet (EELV), ancienne ministre et secrétaire régionale d'Europe Écologie-Les Verts en Bourgogne-Franche-Comté est candidate dans la deuxième circonscription du Doubs, supplée par Anthony Poulin, adjoint à la maire de Besançon.

Législatives 2024 : Éric Alauzet se retire et laisse la place à Benoît Vuillemin

Selon un communiqué du 13 juin 2024, le député de la deuxième circonscription du Doubs du parti Renaissance, Éric Alauzet, a décidé de se retirer de la campagne pour l’élection législatives anticipée des 30 juin et 7 juillet. Il confirme la candidature de Benoît Vuillemin, maire de Saône et vice-président de Grand Besançon Métropole.

Législatives 2024 : un collectif mobilisé contre l’extrême droite à Besançon

À l'initiative de la Ligue des droits de l'Homme, une cinquantaine d'associations, d'ONG et d'organisations syndicales se sont réunies lundi 11 juin 2024 et ont décidé de former un collectif suite aux résultats des élections européennes. Pour rappel, une mobilisation contre l’extrême droite est prévue samedi 15 juin 2024 à 15h00 place de la Révolution à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.21
légère pluie
le 16/06 à 21h00
Vent
2.13 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
86 %