"Voir et être vu" : une campagne d'éclairage à Dijon

Publié le 20/10/2021 - 16:04
Mis à jour le 20/10/2021 - 14:48

Dans le cadre de la semaine "Lumière et vision", la ville de Dijon, en partenariat avec l’association Prévention routière, organise une campagne d’éclairage du jeudi 21 au mercredi 27 octobre 2021.

 © Pexels via Pixabay
© Pexels via Pixabay

L’objectif de cette opération est de sensibiliser les automobilistes à la vérification régulière de l’éclairage et de la signalisation de leur véhicule ainsi que de leur propre vue pour leur sécurité mais également pour celle des autres.

À l’automne, les jours deviennent plus courts et l’utilisation de l’éclairage automobile est plus fréquente. "Il est donc important de s’assurer que tous les feux soient en bon état de fonctionnement afin de voir et être vu. Un mauvais réglage des feux de croisement peut réduire exagérément la portion de route éclairée ou au contraire provoquer des éblouissements pour les conducteurs circulant en sens inverse", alerte la Ville de Dijon.

Des policiers municipaux ainsi que des bénévoles de l’association Prévention routière recevront le public et procéderont gratuitement à la vérification des optiques des véhicules (aucun réglage d’optiques ne sera effectué sur place) à l’occasion des journées qui auront lieu :

  • Jeudi 21 octobre : parking du parc de la Colombière – cours du Général de Gaulle de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h
  • Vendredi 22 et samedi 23 octobre : place Wilson (angle cours du Général de Gaulle) de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h
  • Lundi 25 octobre : 1 avenue des Champs Perdrix (parking / Fontaine d’Ouche) de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h
  • Mardi 26 octobre : avenue des Grésilles (Grésilles) de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h
  • Mercredi 27 octobre : parking Ikea – 1 rue de Cracovie de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Deux Français sur trois ne respectent pas toujours le corridor de sécurité

Deux tiers des Français (67 %) ne respectent pas systématiquement la règle obligatoire du corridor de sécurité, destinée à protéger les patrouilleurs des routes dont quatre sont décédés depuis le début de l'année, selon une étude publiée mardi 24 mai. Un conducteur sur cinq interrogé pour le baromètre 2022 de la Fondation Vinci Autoroutes ne connaît pas cette règle entrée dans le Code de la route en 2018, un chiffre cependant en baisse de huit points par rapport à 2021.

Ginko met en place son "fraudomètre", une première en France

Lier technologie et sciences comportementales pour réduire la fraude. À compter de ce lundi 9 mai et jusqu'en juillet 2022, Kéolis Besançon Mobilités teste sur les lignes Lianes 4 et 5 un dispositif pour inciter les usagers à voyager avec un titre de transport. Comment cela ? Explications.  
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.77
ciel dégagé
le 29/05 à 0h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
43 %

Sondage