Yonne : le préfet alerte sur l'augmentation des arrivées de "faux mineurs" isolés

Publié le 01/06/2018 - 13:54
Mis à jour le 01/06/2018 - 13:54

Le préfet de l’Yonne, Patrice Latron, a alerté ce jeudi 31 mai 2018 sur un « triplement du nombre d’arrivées de mineurs étrangers non accompagnés » dans le département en un an, dont 60% seraient finalement  « reconnus comme majeurs », lors d’un point-presse en gare d’Auxerre.

"En 2017, nous avons accueilli 677 personnes qui se prétendaient mineurs étrangers. Sur 2018, les chiffres que nous avons sur les cinq premiers mois de l'année nous laissent penser que nous serons entre 1.200 et 1.500", a-t-il détaillé.

Un phnéomène quu préoccupe

Selon les chiffres de la préfecture, qui dit n'avoir "pas de preuve" pour l'instant d'une éventuelle filière organisée depuis la région parisienne voisine, le nombre de "faux mineurs" placés en garde à vue pour "tentative d'obtention de documents frauduleusement" puis "éloignés" du territoire français a été multiplié par quatre en un an.

"Ce phénomène me préoccupe, il préoccupe le Conseil départemental qui est en charge de la prise en charge des mineurs", a ajouté M. Latron, disant avoir demandé un renforcement des contrôles pour comprendre puis "lutter contre ce phénomène" mais aussi "faciliter l'accueil des vrais mineurs étrangers"."Le conseil départemental a mandaté une association pour accueillir ces mineurs, les héberger et mener les premiers entretiens pour s'assurer qu'ils sont bien mineurs", a-t-il poursuivi, précisant que d'autres vérifications peuvent aller du contrôle des empreintes digitales, pour voir s'ils sont connus, à des examens scientifiques, comme les tests d'âge osseux, très controversés.

Patrice Latron s'exprimait lors d'une opération de contrôle dans les TER et les gares de la ligne Paris-Auxerre mobilisant près de 80 personnes,  gendarmes, policiers de la sécurité publique, de la police aux frontières et sûreté générale de la SNCF. Bilan, en milieu d'après-midi, de cette opération ouverte à la presse : deux mineurs en fugue, une personne détentrice de stupéfiants et trois étrangers en situation irrégulière.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Comment devient-on sapeur-pompier volontaire ?

Gérald Darmanin a appelé les employeurs de sapeurs-pompiers volontaires à les libérer de leurs responsabilités pour qu'ils puissent rejoindre les casernes. Face à l'ampleur des incendies qui ont ravagé les forêts françaises cet été, le gouvernement entend mobiliser davantage les pompiers volontaires, qui représentent plus des trois quarts des sapeurs-pompiers en France.

Canicule : les déchetteries du Sybert adaptent leurs horaires d’ouverture

Les épisodes de fortes chaleurs se multiplient. Pour le confort des usagers et la sécurité de son personnel, le Sybert informe qu'il adaptera les horaires d’ouverture des déchetteries en fonction des alertes Météo France liées aux épisodes caniculaires. Ce sera la cas ce mercredi 3 et jeudi 4 août 2022. 

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué fin juin dernier.

Dernière ligne droite du programme « Plantons des haies ! » en Bourgogne Franche-Comté 

"Plantons des haies !", programme du plan France Relance engagé par l’État, entre dans sa dernière ligne droite cet été 2022. Ce programme du gouvernement soutient financièrement et administrativement les plantations en terres agricoles depuis juillet 2021. Les structures d’appui retenues pour faire partie du programme accompagnent techniquement les bénéficiaires dans la plantation des haies et d’arbres en intraparcellaires.

Bouchons sur l’autoroute des vacances : comment occuper les enfants dans la voiture ?

Bison Futé annoncé un samedi 30 juillet « noir » sur les routes en raison du fameux chassé-croisé entre les juilletistes et les aoûtiens. Il va falloir s’armer de patience dans les bouchons, ce qui n’est loin d’être facile… surtout quand on a des enfants à l’arrière impatients. Voici quelques conseils pour les occuper.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.99
nuageux
le 17/08 à 12h00
Vent
2.88 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
54 %

Sondage