Yonne : le préfet alerte sur l'augmentation des arrivées de "faux mineurs" isolés

Publié le 01/06/2018 - 13:54
Mis à jour le 01/06/2018 - 13:54

Le préfet de l'Yonne, Patrice Latron, a alerté ce jeudi 31 mai 2018 sur un "triplement du nombre d'arrivées de mineurs étrangers non accompagnés" dans le département en un an, dont 60% seraient finalement  "reconnus comme majeurs", lors d'un point-presse en gare d'Auxerre.

"En 2017, nous avons accueilli 677 personnes qui se prétendaient mineurs étrangers. Sur 2018, les chiffres que nous avons sur les cinq premiers mois de l'année nous laissent penser que nous serons entre 1.200 et 1.500", a-t-il détaillé.

Un phnéomène quu préoccupe

Selon les chiffres de la préfecture, qui dit n'avoir "pas de preuve" pour l'instant d'une éventuelle filière organisée depuis la région parisienne voisine, le nombre de "faux mineurs" placés en garde à vue pour "tentative d'obtention de documents frauduleusement" puis "éloignés" du territoire français a été multiplié par quatre en un an.

"Ce phénomène me préoccupe, il préoccupe le Conseil départemental qui est en charge de la prise en charge des mineurs", a ajouté M. Latron, disant avoir demandé un renforcement des contrôles pour comprendre puis "lutter contre ce phénomène" mais aussi "faciliter l'accueil des vrais mineurs étrangers"."Le conseil départemental a mandaté une association pour accueillir ces mineurs, les héberger et mener les premiers entretiens pour s'assurer qu'ils sont bien mineurs", a-t-il poursuivi, précisant que d'autres vérifications peuvent aller du contrôle des empreintes digitales, pour voir s'ils sont connus, à des examens scientifiques, comme les tests d'âge osseux, très controversés.

Patrice Latron s'exprimait lors d'une opération de contrôle dans les TER et les gares de la ligne Paris-Auxerre mobilisant près de 80 personnes,  gendarmes, policiers de la sécurité publique, de la police aux frontières et sûreté générale de la SNCF. Bilan, en milieu d'après-midi, de cette opération ouverte à la presse : deux mineurs en fugue, une personne détentrice de stupéfiants et trois étrangers en situation irrégulière.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Réduire ses déchets : et si on passait à l’action en Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • La Bourgogne Franche-Comté regorge d’initiatives citoyennes inspirantes... C’est ce que révèle une web-série portée et conçue conjointement par sept structures locales* dont le SYBERT qui œuvrent pour la gestion des déchets. L’objectif de cette démarche est d’amener le public à se questionner sur ses pratiques et de proposer des solutions concrètes pour adopter des comportements plus vertueux.

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…

Promotion des saucisses de Morteau et de Montbéliard : une nouvelle directrice et un nouveau président pour l’association A2M

L'Association représentative de la filière saucisse de Morteau IGP et saucisse de Montbéliard IGP négocie une transition en douceur, avec l'arrivée à sa tête de Jean-François Nicolet, recevant son siège de président des mains de Michel Delacroix, qui l'occupait depuis plus de vingt ans. Dans le même temps la direction de l'association est elle aussi en mouvement ; Claire Le Grand succède à Romaric Cussenot, en partance pour la Chambre interdépartementale d'agriculture, apprend-on ce lundi 13 septembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.8
peu nuageux
le 21/09 à 12h00
Vent
4.26 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
100 %

Sondage