Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Comment "manger local " ?

©Grand Besançon - cliquez sur l'image pour agrandir
Etude locale

Le Conseil de Développement Participatif (CDP) dévoile ses préconisations pour favoriser le "manger local" dans l’agglomération...

Publicité

Saisi par le Grand Besançon sur cette question, le CDP s’est rapproché des habitants pour connaitre leurs habitudes, leurs besoins, leurs envies. Grâce à des rencontres, à la mise en place d’un défi et à la diffusion d’un questionnaire, il a pu établir une série de préconisations pour favoriser le "manger local". Celles- ci s’adressent à tous les acteurs concernés, du producteur au consommateur, en passant par les collectivités. 

L’expérimentation "manger local"

  • Un défi : préparer un repas par jour pendant sept jours avec trois produits locaux, 13 foyers (18 adultes) y ont participé et se sont rencontrés lors d’une soirée d’échanges
  • Un questionnaire sur les pratiques des Grand Bisontins en matière de consommation : 252 réponses complètes analysées
  • Des rencontres avec les Grand Bisontins : en lien avec des associations, des maisons de quartier, des supermarchés.

Cette expérimentation a été menée en partenariat avec le Comité de promotion des produits régionaux, le Musée de Nancray (organisateur de la manifestation « Boire et manger »), le Lycée Condé. 

Le groupe du CDP en charge de cette problématique réunit une dizaine de citoyens volontaires. 

Les préconisations pour "passer à l’action"

Avant tout... 

  • Développer des lieux d’achat de produits locaux : magasins de producteurs ou marchés, en particulier au nord-est et au sud-est de l’agglomération où l’offre est inexistante aujourd’hui.
  • Mieux identifier les produits locaux pour une meilleure visibilité dans les supermarchés ou sur les marchés : par la création d’un label
  • Libérer du foncier pour développer des lieux de production et répondre à la demande locale de fruits & légumes
  • Créer un site internet regroupant les lieux de vente de produits locaux sur le territoire du Grand Besançon
  • Sensibiliser la restauration collective aux produits locaux (écoles, hôpitaux...)
  • Favoriser la création de jardins familiaux dans toute l’agglomération et développer leur fonctionnement 

... mais aussi

  • Faciliter l’accès aux produits locaux : carte de fidélité, multiplier les AMAP (associations de maintien d’une agriculture paysanne), permettre aux Grand Bisontins d’aller récolter eux-mêmes leurs fruits et légumes
  • Sensibiliser les nouveaux arrivants aux produits locaux disponibles près de chez eux
  • Développer des animations en lien avec le « manger local » : cours de cuisine, manifestations grand public...
  • Faciliter l’accès de tous aux lieux d’achat : site de covoiturage, développer le commerce ambulant en s’appuyant sur l’économie sociale et solidaire.

Les conclusions du CDP permettront à la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon de nourrir sa réflexion pour orienter ses politiques publiques. 

"Des enjeux de taille"

L’environnement

  • Protéger l’environnement (moins de transport donc moins de pollution générée) - relocaliser la production
  • valoriser les terres en friche (pour une diversification des cultures sur le territoire)

L’économie/l’emploi 

  • Préserver l’emploi local, notamment rural
  • favoriser l’économie locale : installation, transformation, distribution des produits
  • viser l’indépendance alimentaire : pour une moindre dépendance des marchés

La qualité et diversité des produits

  • Des produits de meilleure qualité grâce aux circuits courts (fraîcheur, traçabilité) - l’accès à une offre diversifiée (produits du terroir, variétés oubliées, produits non calibrés. 

Le lien social 

  • Créer du lien social pour une humanisation de l’échange marchand en favorisant la proximité

L’éthique

  • Payer/vendre au « prix juste » pour le consommateur et pour le producteur

L’éducation 

  • Redonner aux consommateurs la notion de saisons et de production locale, notamment aux enfants.

Une autre étude pour 2015 : Comment "se déplacer autrement" ?

Parallèlement, le CDP s’est également penché sur une autre question qui nous concerne au quotidien : comment "se déplacer autrement" ? Durant une semaine, 31 foyers volontaires ont ainsi participé à une autre expérimentation pour une alternative à la voiture : actifs, étudiants ou seniors ont testé gratuitement d’autres modes de transport. Cette expérimentation a été conduite en partenariat avec l’ADEME et les opérateurs de transport : Ginko, Citiz, Vélocité. Là encore, les conclusions du CDP aboutiront à des propositions concrètes soumises aux élus du Grand Besançon d’ici l’été 2015.

Alexane

Votre météo avec

Evénements de GRAND BESANÇON