Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Dragon 25 et Hélismur 25 pour "une complémentarité au service des Francs-Comtois"

©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
Philippe Mougenot, directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises ,Sylvie Mansion, directrice régionale de l'ARS, Stéphane Fratacci, préfet de Franche-Comté, Patrice Barberousse, directeur générail du CHRU, colonel René Cellier, directeur départemental par intérim du service d'incendie et de secours du Doubs ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
Hélicoptère de secours

L'État et l'assurance maladie disposent de moyens aériens, chacun utilisé dans les dispositifs de secours d'urgence aux personnes et d'aide médicale urgente : Dragon 25 pour la sécurité civile et Hélismur pour le CHRU. Désormais, ils travailleront de manière complémentaire au service des habitants de la région. Un protocole a été signé ce mercredi 10 décembre 2014 à la Maison de l'économie à Besançon.

Publicité

Dragon 25 

L'hélicoptère Dragon 25 est basé à l'aérodrome de La Vèze depuis 2003 à vocation nationale et financé par le ministère de l'Intérieur, a pour mission prioritaire les secours d'urgence et les sauvetages. Il intervient également pour des incendies de forêt, les vols ambulance, la surveillance de jour comme de nuit, transports non urgents d'équipes et de matériel, des missions de sécurité ainsi que des exercices d'entraînement des équipages. 

Depuis sa mise en route en Franche-Comté, 4.000 Francs-Comtois ont été secourus dans le cadre de missions de secours médicalisées par les Smur à la demande du SAMU.

Dragon 25 en chiffres

  • 2013-2014 : 35 missions sanitaires par mois
  • Depuis octobre 2014 : forte augmentation en particulier en août avec 105 missions et 85 en septembre 

HéliSMUR 

L'Hélismur intervient dans le ciel franc-comtois depuis le 20 octobre 2014. Il est basé au CHRU de Besançon et vient renforcer les moyens de transport d'urgence et de réanimation, utilisés à la demande du Centre 15.

L'équipe médicale qui intervient est composée de médecins urgentistes de cinq quatre centres hospitaliers de Franche-Comté (CHI Haute-Comté, CH de Lons-le-Saunier, CH de Dole, CHI de la Haute-Saône et CH Nord Franche-Comté). Cette troisième équipe devrait permettre de médicaliser les transports sanitaires, primaires ou secondaires, interhospitaliers. Cette équipe est composée d'un médecin urgentiste, d'un infirmier et d'un ambulancier. Elle fonctionnera d'abord 12 heures par jour avec les moyens médicaux mutualisés disponibles.

L'objectif de ce nouveau moyen est d'alléger les véhicules smur terrestres.

Les premiers chiffres de l'Hélismur

  • Entre le 3 octobre et le 3 novembre : 78 interventions 

La coordination des deux hélicoptères dans un protocole

Avec l'arrivée très récente du l'hélismur, "la coordination des moyens était nécessaire afin d'optimiser l'utilisation des ressources et de répondre de la façon la plus efficace possible au secours d'urgence aux personnes" a déclaré Stéphane Fratacci, préfet de Franche-Comté. 

C'est pourquoi le SDIS 25 du Doubs, le bureau des moyens aériens de la direction générale de l'ARS de la sécurité civile et de la gestion des crises ainsi que le CHRU de Besançon ont rédigé un protocole expliquant les modalités de mise en œuvre des hélicoptères Hélismur et Dragon 25.

L'application du protocole sera évaluée chaque mois la première année, puis chaque semestre, sous l'autorité de la préfecture et de l'ARS. 

Un engagement de François Hollande respecté en Franche-Comté 

En effet, l'un des engagements du président de la République était qu'"aucun citoyen ne doit être à plus de 30 minutes d'un centre hôpitalier d'urgence". Sylvie Mansion, directrice générale de l'ARS, indique qu'"après quelques semaines de fonctionnement, les engagements sont tenus". Elle ajoute que Dragon 25 et Hélismur sont "très complémentaires dans d'excellentes conditions". 

L'hélisatation du CHRU de Besançon pour accueillir les deux hélicoptères, en même temps

Des travaux commenceront en janvier 2015 sur l'hélistation du CHRU pour permettre le stationnement en journée, de l'hélicoptère de la sécurité civile dès le printemps 2015. "Cela permettra d'éviter de perdre du temps à enlever un hélicoptère pour faire atterrir l'autre" comme le précise Patrice Barberousse, directeur général du CHRU.

Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

© DR
Mer, 13 Décembre 2017 7h30 - 13h00
MEGARAMA BEAUX ARTS - Besançon
W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00 - 17h00
MAISON DE L'ARCHITECTURE - Besançon