Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

La moitié des diplômés natifs de Bourgogne Franche-Comté fuit la région

image d'illustration © dr - cliquez sur l'image pour agrandir
©INSEE - cliquez sur l'image pour agrandir
fuite des cerveaux

Selon un rapport de l’INSEE, établi d’après un recensement de la population en 2012, la Bourgogne Franche-Comté est la seconde région de France métropolitaine qui ne parvient pas à retenir ses diplômés. Les deux régions perdent davantage de diplômés qu’elles n’en gagnent. Néanmoins, l’INSEE constate que les Francs-comtois, davantage diplômés proportionellement, restent plus sur leurs terres que leurs voisins bourguignons. 

Publicité

Les migrations des diplômés en défaveur de la région

Selon une étude de l’INSEE, en 2012, plus de 600 000 personnes natives de Bourgogne Franche-Comté sont titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur ou étudiants. Mais la région apparaît peu attractive, pour les étudiants comme pour les actifs. De fait, quel que soit l’âge, la moitié des diplômés et étudiants du supérieur quitte la région. La Bourgogne Franche-Comté est la seconde région française la plus concernée par le phénomène. Les départs sont le plus souvent liés aux études ou à l’entrée dans la vie active, la vie de famille ou encore la retraite.

La Bourgogne Franche-Comté est donc caractérisée par "un solde déficitaire de 124.500 personnes". En effet, en France, 3,7% des diplômés résident en Bourgogne Franche-Comté alors que 4,7% y sont nés.  

... En faveur de l’Île de France et de l’Auvergne Rhône-Alpes

La moitié des diplômés et étudiants du supérieur réside à l’extérieur de la région, principalement en Île-de-France et en Auvergne Rhône-Alpes. Ces régions disposent de grandes aires métropolitaines, couvrent toutes les disciplines et offrent des opportunités d’emplois qualifiés. 74.800 résident en Île de France et 79.000 en Auvergne Rhône-Alpes.

Les diplômés quittent d’avantage la Bourgogne que la Franche-Comté

29% des natifs de Franche-Comté sont diplômés du supérieur ou en voie de l’être contre 27% des natifs de Bourgogne. 

De plus, la Bourgogne exporte davantage ses étudiants et diplômés. L’INSEE explique le phénomène notamment par sa plus grande proximité avec l’Île de France. 

Ainsi, 53% des diplômés et étudiants du supérieur natifs de Bourgogne ont quitté la région contre 43% des natifs Francs-comtois.

Mais la Bourgogne Franche-Comté bénéficie d’étudiants originaires de régions limitrophes 

40% des diplômés de l’enseignement supérieur et étudiants résidant en Bourgogne Franche-Comté ne sont pas natifs de la région. Par ailleurs, 8,3% de la population est d’origine étrangère. Flux des diplômés entre les régions

Sarah A.

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ