Attention les tiques ! "Il ne faut utiliser qu'un tire-tique pour ôter l'animal de la peau, pas d'alcool ni aucun autre procédé"

Publié le 22/06/2017 - 16:19
Mis à jour le 19/05/2020 - 15:14

Deux classes de CP et CM2 de l’école Viotte à Besançon sont parties en balade ce jeudi 22 juin 2017 dans la forêt de Chailluz à Besançon. A leur retour, des élus les ont accueillis pour les sensibiliser aux piqûres de tiques et leur distribuer des tire-tiques…

Prévention contre les piqûres de tique dans la forêt de Chailluz from maCommune.info on Vimeo.

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise pour la deuxième année consécutive, une campagne d'information et de prévention "grand public" sur les piqûres de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d'activités "nature".

Les tiques sont des parasites qui se trouvent partout et se nourrissent du sang d'animaux ou d'êtres humains. Elles sont vectrices de nombreuses pathologies humaines et animales. C'est pourquoi la Ville, dans le cadre de ses missions d'informations et de prévention en santé publique, souhaite communiquer sur le sujet.

Distribution de tire-tiques et explications…

Ce matin, dans la forêt de Chailluz, un stand accueillait les promeneurs et visiteurs avec des documents informatifs et des tire-tique. Et pour les élèves de l'école Viotte, la responsable de l'Ecole de la Forêt, Sandra Reynaud, ainsi qu'Anne Vignot, adjointe au maire déléguée au développement durable, l'environnement, le cadre de vie et la transition énergétique et de Cyril Devesa, adjoint délégué à la santé, l'hygiène et à la prévention sanitaire, ont donné des conseils, expliqué l'utilisation d'un tire-tique, les risques suite à une piqûre de tique, etc. Très attentifs et intéressés, le jeune public a pu poser des questions pertinentes, se rassurer et confier leurs expériences avec les tiques comme Emmy, 7 ans. (Témoignage en vidéo).

Comment ôter une tique ?

La Ville de Besançon distribue des tire-tique aux enfants. Pendant l'explication, une élève pose la question piège : "Y a-t-il un autre moyen de retirer une tique ?". Si plusieurs techniques existent, le tire-tique semble la meilleure et la moins risquée. "Il ne faut utiliser qu'un tire-tique : sans alcool, sans ether, sans produit ni aucun autre procédé pour éviter de faire dégorger l'animal dans le corps", insiste Jean-Paul Grosbois, forestier, dans l'assistance.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Assurance maladie : les modalités de dépistage de cancer désormais en ligne

En 2024, l’Assurance maladie a souhaité faciliter l’accès et les démarches concernant le dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et colorectal. Comme l’indique le site officiel de l’administration française : “Service-Public.fr”, il est désormais possible, pour les personnes concernées, de suivre les modalités d'invitation au depistage du cancer en ligne, directement sur leur espace personnel Ameli.

Médecin généraliste : vers une consultation à 30 euros sous conditions

L’Assurance maladie a ouvert jeudi 8 février 2024 la voie à une hausse à 30 euros de la consultation des médecins généralistes, lors des négociations tarifaires avec les syndicats de praticiens libéraux, tout en exigeant en retour des "évolutions en faveur de l’amélioration de la santé de la population".

La salle multimodale de radiologie interventionnelle du CHU de Besançon prochainement inaugurée

Équipement à la pointe de l’innovation en termes d’imagerie opératoire, la nouvelle salle multimodale de radiologie interventionnelle du CHU de Besançon sera inaugurée le 14 février prochain en présence de la présidente de région Marie-Guite Duffay et le directeur général du CHU Thierry Gamond-Rius.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.26
pluie modérée
le 22/02 à 3h00
Vent
8.82 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
89 %