Besançon se transforme petit à petit en smartcity…

Publié le 17/06/2015 - 05:16
Mis à jour le 17/06/2015 - 16:58

Pendant 3 ans, la Ville de Besançon envisage de lancer une expérimentation d’un réseau wifi gratuit et en très haut débit au centre-ville. Objectif : « revitaliser » le commerce et offrir l’accès wifi à tous. Ce projet sera proposé au conseil municipal jeudi 18 juin 2015. 

 ©
©

Le principe de cette expérimentation est d'offrir à chaque usager une connexion très haut débit gratuite sous réserve qu'il accepte de recevoir sur son smartphone ou tablette une publicité nationale ou locale toutes les 30 minutes. 

"Pour revitaliser les commerces du centre-ville" 

La zone de couverture concernerait la gare Viotte, la rue Battant, le centre-ville (Grande rue, et rue des Granges), l'esplanade des Droits de l'Homme, la place Granvelle, la Cité des Arts, la Citadelle, le Palais des Sports et le stade Léo Lagrange. L'expérimentation sera également testée à l'intérieur du tramway (seule une partie des stations du centre-ville sera couverte). "L'objectif premier est de revitaliser le commerce au centre-ville", indique Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon. "C'est un vrai wifi qui permettra à tout le monde de l'utiliser"

Accès gratuit à condition d'accepter la publicité

Lors de la première utilisation, l'usager ouvrira son compte d'accès (nom, adresse mail, numéro de téléphone, etc.). Il devra accepter de recevoir de la publicité, avant de pouvoir utiliser internet. A défaut, il pourra se connecter en souscrivant préalablement un abonnement payable par carte bancaire. 

Plusieurs usages 

Ce réseau sera mis à disposition des entreprises, commerçants, associations, administration, etc. pour y diffuser de l'information et des offres. Par exemple, il sera possible à un restaurateur de prévenir les usagers son offre "un menu pour deux acheté, le dessert à 1 euro".

Il pourra être aussi utilisé pour y connecter de la vidéosurveillance d'un établissement privé, de la connexion internet d'un commerce, etc. ou de capteurs pour des objets connectés (pollution, trafic, etc.) 

Une garantie en cas de dysfonctionnement 

L'opérateur de télécommunication Afone s'engage pour une durée de 3 ans à construire, exploiter le réseau et à le commercialiser. Il sera construit en 6 mois, en s'appuyant sur les fibres optiques du réseau Lumière et des équipements de la Ville de Besançon. Le financement de la construction et de l'exploitation sera pris en charge par l'opérateur. En cas de déséquilibre financier, une contribution financière plafonnée à 28.000 euros sera versée par le syndicat à l'opérateur.

La ville de Besançon et le syndicat Lumière participeront à la communication sur les services offerts et seront tenus informés deux fois par an des usages, de la progression du réseau. 

Uniquement au centre-ville ! 

Ce projet de réseau wifi au centre-ville de Besançon n'a pas pour but de s'agrandir sur le reste de la capitale régionale. "Il n'est pas question d'atteindre les zones périphériques" insiste Jean-Louis Fousseret, "C'est vraiment pour redonner du dynamisme aux commerces du centre-ville".

Ce projet sera proposé au conseil municipal jeudi 18 juin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Gabriel Attal appelle la Nation à se mobiliser contre la violence des jeunes

+ Nouvelles mesures • "Mobilisation générale" et "sursaut d'autorité", Gabriel Attal a promis une réponse rapide de son gouvernement, avant l'été, à l'"addiction à la violence" d'une partie de la jeunesse, lors d'un déplacement jeudi 18 avril 2024 dans la ville de Viry-Châtillon (Essonne) pour son centième jour à Matignon.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Partiel blanc pour les premières années de médecine...

Comme chaque année, le Tutorat Santé Besançon organise un examen classant blanc le 4 mai pour les Pass (Parcours accès santé spécifique) et l’après-midi du 3 mai pour les Las (Licence à accès santé). Cet évènement, plus communément appelé “partiel blanc”, totalement gratuit et accessible à tous, se déroulera dans les locaux de la faculté de médecine.

Réforme du “choc des savoirs” : le Snes-FSU dénonce un “tri social” des élèves

Les syndicats Snes-Fsu et Sud Éducation, accompagnés de quelques enseignants, se sont mobilisés mardi 2 avril 2024 devant le rectorat de Besançon afin de s’opposer à la réforme du "choc des savoirs" annoncée par Gabriel Attal lorsqu’il était ministre de l’Éducation nationale.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.51
légère pluie
le 18/04 à 18h00
Vent
2.74 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
85 %