Des professeurs sud-coréens accueillis au CLA

Publié le 15/09/2014 - 14:50
Mis à jour le 15/09/2014 - 14:51

En matière d’échanges internationaux, le Centre de linguistique appliquée (CLA) de Besançon n’en est pas à son coup d’essai. Un nouvel accord-cadre va lui permettre d’accueillir des futurs professeurs venus de Corée du Sud.

 ©
©

Dès janvier 2015

Une première délégation d'une dizaine d'étudiants sud-coréens arrivera en janvier 2015 dans la capitale comtoise. Ils achèvent leur cursus dans leur pays, au sein de l’université nationale de pédagogie de Gongju, qui forme des futurs professeurs en classe de primaire.

Pour parfaire leurs compétences, leur université a souhaité mettre en place diverses coopérations internationales. Elle les envoie durant un mois à l'étranger pour permettre la découverte d'autres système scolaire. Outre les Etats-Unis et la Nouvelle Zélande, elle s'est tournée vers la France et a choisi l'Université de Franche-Comté et l’Académie de Besançon.

"Quand on est à l'étranger, on apprend beaucoup"

"Besançon a été choisi avec son CLA qui a développé d'importantes capacités linguistiques et didactiques", explique Jean-Paul Tardy, délégué aux relations internationales au Rectorat. Par ailleurs, l'Académie de Besançon propose des immersions au sein de ses établissements scolaires et peut accueillir les étudiants sur de courtes périodes.

Les futurs enseignants sud-coréens suivront ainsi sur place des cours de français mais découvriront aussi la manière d'enseigner en France lors d’observations dans les classes.

"Ils seront accueillis au sein de deux établissements bisontins : l'école primaire Jean-Macé et le collège des Clairs-Soleils", précise Jean-Paul Tardy qui reconnait qu'"on apprend beaucoup, quand on est à l'étranger." "Il y a un échange qui se créé. Les Sud-Coréens feront aussi partager leur culture."

Une centaine de professeurs étrangers accueillis chaque année

Cet accord-cadre signé entre l'UFC et l'Université de Gongju s'étend sur une période de trois ans renouvelables. "Jusqu'à deux groupes d'étudiants pourront être accueillis par an." Il s'inscrit en outre dans le cadre de l'année France-Corée prévue en 2015.

Au-delà de cet échange, l'Académie reçoit également une centaine de professeurs étrangers chaque année. "Ils viennent souvent passer une journée d'immersion dans le cadre de formations continues ou de stages d'études." Le CLA reçoit, de son côté, 5.000 stagiaires par an.

Inversement, des professeurs de l'Académie partent aussi régulièrement. "Plus d'un millier partent à l'étranger avec leurs élèves lors d'échanges et une centaine montent également des projets internationaux." Impliquée dans la mobilité internationale à des fins pédagogiques, l'Académie de Besançon a noué des partenariats avec une quinzaine d'académies étrangères (aux Etats-Unis, en Autriche, au Canada, en Tunisie, en Turquie...)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon

PUBLI-INFO • Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon
SUPMICROTECH, l’École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques, organise une journée portes ouvertes samedi 9 mars 2024 de 9h à 17h. L’occasion pour les futurs élèves et les curieux de découvrir l’univers de cette école d’ingénieurs dont la réputation n’est plus à faire : on y apprend à concevoir et à réaliser les microsystèmes du futur, pour les secteurs du transport, du luxe et de la précision, de l’instrumentation ou encore de la santé !

UTBM Innovation Crunch time : un challenge XXL avec 60 entreprises et 1.300 étudiants ingénieurs à Montbéliard

Du 4 au 8 mars 2024, l’Axone deviendra le 4e campus de l’UTBM et recevra plus de 60 entreprises et association pour mettre 1.300 étudiants ingénieurs au défi lors de la cinquième édition de l’UTMB Innovation Crunch time. Ce challenge XXL est le défi technologique universitaire le plus important en Europe.

Un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et 3 crèches à Besançon

PUBLI-INFO • Jusqu’en 2026, la Ville de Besançon prévoit un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et trois crèches, il s’agit du ”plan écoles-crèches”. Dans ce cadre, une exposition sur les murs de la mairie est consacrée à ces travaux jusqu’à l’aboutissement des projets.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.52
légère pluie
le 03/03 à 15h00
Vent
2.55 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
79 %